Wove Band, le bracelet montre en écran flexible

L’entreprise Polyera a récemment mis en ligne une vidéo de la première montre connectée avec un écran flexible tout le long du poignet. Explications.

Si vous parlez d’une montre connectée à Phil Inagaki, le PDG de Polyera pour évoquer son produit, il risque de vous regarder avec des grands yeux. C’est du moins l’expérience qu’a vécue le journaliste de Wired lors de sa rencontre avec lui. Non, pour désigner le Wove Band, il préfère parler de dispositif ou de toile numérique. Et pourtant, il s’agit d’une montre-bracelet entièrement numérique qui s’apparente grandement à une montre connectée. Outre cette bande, qui semble assez révolutionnaire, on retrouve un processeur cadencé à 1 GHz, du Bluetooth pour le relier au smartphone, un capteur de mouvements à 9 axes sans oublier l’écran tactile et puis 4 Go de stockage.

Wove Band 1

4680 mm carrés

C’est qu’elle est grande en plus cette bande tactile. 30mm x 156mm soit un total de 4680 mm carrés, ce qui en fait la plus grande surface tactile sur un poignet au monde. Forcément, quand tout est flexible c’est beaucoup plus simple et vous vous en doutez, la conception n’a pas été simple. Des années de boulot pour produire cela. L’intérêt de cette bande tactile, c’est de pouvoir avoir des interactions tout le long du poignet. Pour le moment les fonctions sont assez minimes, mais traduisent relativement bien les possibilités. Qui plus est, Polyera bosse avec de nombreuses grandes entreprises pour améliorer les applications qui viendront habiller le Wove Band. Dans la vidéo de présentation, on voit à quel point tout peut changer, et rapidement. Reste qu’adapter un tel espace n’est pas chose facile. Il faut bien étudier la position du poignet et surtout que certaines infos ne disparaissent pas, faute de placement sur le bras. Enfin vous l’aurez remarqué, ce n’est pas les couleurs qui étouffent le produit. Mais bien entendu, ce n’est pas une version définitive.

Wove-Band

Patience…

Vous vous en doutez, on a vraiment hâte de poser les mains sur ce petit bijou de technologie, mais pour le moment aucune date de disponibilité n’a été évoquée. Pareil pour le prix. La seule chose que l’on sait c’est qu’à priori, le travail sur Android serait privilégié.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *