Accueil / Insolite / Le véritable business d’Apple ce sont les services et ils sont très rentables

Le véritable business d’Apple ce sont les services et ils sont très rentables

Services Apple rentables

Vous pensiez qu’Apple était surtout une entreprise profitable grâce aux ventes d’iPhone ou d’iPad ? Une bascule s’est lancée ces dernières années.  Ce sont bien les services qui dominent chez la marque à la pomme.

Alors que les ventes d’iPhone sont en baisse chez Apple, l’entreprise a bel et bien mis l’accent sur le business des services. Une appellation qui regroupe une très large gamme mais représente surtout le futur de l’entreprise.

Services Apple gains

Services : des chiffres qui explosent chez Apple

Les iPhone sont en quelque sorte le bateau amiral chez Apple et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, parce que c’est le produit le plus visible de la marque. Celui que l’on retient, qui a le droit à la plus grande couverture médiatique et à de grands événements de lancement mais aussi parce qu’ils permettent d’accéder à tous les services qui représentent désormais clairement l’avenir d’Apple. A l’heure où l’entreprise va lancer deux nouveaux services, une option de streaming vidéo et son kiosque à journaux numérique, se plonger dans les chiffres des services révèle quelques surprises.

Ainsi, le business des services a permis à Apple de gagner 10,9 milliards de dollars sur le dernier trimestre. Une progression de 19% par rapport à l’an dernier. Un chiffre record selon les commentaires de Tim Cook. Selon les premières estimations des analyses, en 2020, cela sera le double des chiffres de 2016.  C’est déjà plus que ce que rapportent les Mac (7,4 milliards), les iPad (6,7 milliards) et la ligne qui rassemble les wearables et accessoires pour la maison dans le bilan (7,3 milliards). Une différence qui est amenée à continuer de croître alors qu’Apple  va mettre en avant de façon croissante ses services et surtout en augmenter la quantité.

Services Apple

Un petit manque de visibilité pour les analystes

Pour autant, le terme de services regroupe une multitude de choses chez Apple et les données communiquées ne sont pas détaillées. On peut toutefois se faire une petite idée de la rentabilité de chacun. Apple Music est sans doute le plus rentable du lot, parce que c’est un des plus récents, en vraie croissance et à la lutte avec Spotify (56 millions d’utilisateurs en décembre).  Sa rentabilité vient des abonnements mais aussi des accords avec des fournisseurs internet américains. L’App Store est aussi un sérieux concurrent. Depuis son lancement, il avait rapporté au mois de mai dernier la somme de 170 millions de dollars. La plupart des gains viennent des achats à l’intérieur des applications. Cependant, la tendance de ces dernières est à vouloir contourner la commission d’Apple.

Le cloud est utilisé par tous les propriétaires d’un équipement Apple mais combien d’entre eux utilisent un espace additionnel ? Surtout, le plus bas coût est à 99 centimes par mois. Loin d’être une mine d’or, même si les chiffres peuvent rapidement s’accumuler. iTunes / Books : On est loin du géant qu’ont pu représenter ces services à une époque. Difficile d’estimer ce que peut encore représenter le service. Apple Pay : impossible d’estimer à l’heure actuelle ce que peut représenter ce service pour Apple, on manque de recul sur les données. Le taux serait de 0,15% sur les transactions aux Etats-Unis. Apple Care : le servie de garantie d’Apple est sans doute minoritaire du côté des revenues. Les licences : on manque de chiffres récents. En 2014, le seul accord entre Google et Apple rapportait 1 milliard. C’est ce que Google payait pour être le moteur de recherche sur les équipements Apple.

Sources & crédits Source : The Verge - Crédit : https://www.theverge.com/2019/3/20/18273179/apple-icloud-itunes-app-store-music-services-businesses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *