Accueil / Maison connectée / Salle de bain connectée / Urinary 2.0 : l’urinoir connecté qui nettoie votre pénis !

Urinary 2.0 : l’urinoir connecté qui nettoie votre pénis !

Urinary 2.0 l'urinoir connecté

Développé par une fine équipe d’Espagnols, l’Urinary 2.0 est un urinoir muni de capteurs, visant à résoudre un problème majeur de notre société : le manque d’hygiène intime des hommes. Ce dispositif révolutionnaire est capable de nettoyer automatiquement le pénis de l’usager.

Ce n’est un secret pour personne. La grande majorité des hommes sont de gros dégoûtants et ne lavent pas suffisamment leurs parties intimes après un passage aux toilettes. Comme on peut l’imaginer, ce phénomène contribue à la propagation de bactéries et fait baisser le niveau de santé mondial.

Partant de ce constat, le biochimiste Eduard Gevorkyan, l’économiste Ivan Giner et le business coach Miguel Angel Levanteri ont décidé de mettre leurs méninges à l’épreuve pour tenter de trouver une solution à ce problème. C’est ainsi qu’est né le concept de l’Urinary 2.0.

Un système automatisé pour une propreté maximale

urinary-2-0-schema

Muni de capteurs, ce dispositif surveille le processus urinaire avec précision du début à la fin. Dès que le débit s’arrête, un mécanisme de nettoyage s’active instantanément et propulse un jet d’eau savonneuse en direction du pénis de l’usager pendant trois secondes. L’arroseur arrosé, pourrait-on dire.

Rassurez-vous toutefois, le système est étudié pour asperger l’appareil génital avec une précision millimétrée, sans humecter le pantalon ou le caleçon de l’usager (même pour les membres les moins imposants). Mieux encore, la température du jet s’adapte en fonction du climat. L’hiver, c’est un liquide tiède qui viendra vous réchauffer, tandis qu’une eau bien fraîche vous rafraîchira les parties en cas de chaleur estivale. Par la suite, un souffle chaud permet de sécher l’usager en une poignée de secondes, à la manière d’un traditionnel sèche-mains.

urinary-2-0-prototype

À l’origine, c’est le business coach Miguel Angel Levanteri qui a pensé à ce concept. Par la suite, en en parlant avec le biochimiste Eduard Gevorkyan et l’économiste Ivan Giner, l’idée d’utiliser des capteurs est apparue. Grâce à ce système, l’utilisateur n’a pas besoin de presser un bouton ou d’enclencher le mécanisme manuellement. Aucun contact physique n’est nécessaire, et l’hygiène s’en trouve encore améliorée. 

Urinary 2.0, un nouveau standard pour les toilettes publiques ?

Encore à l’état de prototype, l’Urinary 2.0 pourrait envahir les toilettes publiques dans les années à venir. Ses créateurs envisagent de conquérir en premier l’Islande, l’Autriche et la Suède, considérés comme trois des pays les plus propres du monde. Une telle invention pourrait séduire ces marchés très portés sur l’hygiène.

L’équipe à l’origine du projet négocie actuellement pour revendre la technologie brevetée à une autre entreprise, pour une somme d’environ 680 000 euros. En parallèle, une version féminine est actuellement en cours de développement, parce que les femmes non plus ne sont pas toujours des exemples de propreté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *