Accueil / Maison connectée / UHoo entre dans l’air du temps

UHoo entre dans l’air du temps

UHoo lance une campagne de financement sur Indiegogo pour son détecteur connecté de la qualité de l’air.

Les objets connectés peupleront bientôt toute notre maison. Le “smart air quality sensor” d’uHoo surfe sur la tendance de rendre tous les objets intelligents et connectés.

La compagnie basée à Singapour lève des fonds pour fabriquer son appareil. Équipé de 8 capteurs ayant chacun leur rôle, vous aurez la possibilité de jauger la qualité de l’air dans votre maison, à travers une application mobile. Niveau de toxines ou d’allergènes, température, poussière, humidité, dioxyde de carbone (CO2), monoxyde de carbone (CO), ozone, pression de l’air et composés organiques volatils (présents dans la peinture ou dans les produits ménagers) sont ainsi spécifiquement détectés.

Application uHoo

Le dispositif coûterait 99$, un prix qui se veut correct compte tenu de l’analyse poussée que propose l’appareil. Celui-ci fonctionne en parallèle avec une application d’alertes en temps réel, de partage de données, et d’un suivi santé sur la durée. Utile aussi bien dans les bureaux que chez les particuliers, le détecteur d’uHoo est actuellement en essai pilote dans deux hôpitaux.

Si la compagnie cible les intérieurs, c’est parce que différentes études ont montré que nous passons 90% de notre temps entre 4 murs. L’appareil se montrerait particulièrement utile pour les asthmatiques ou les personnes souffrant d‘allergies, de même que ceux qui travaillent aux côtés de substances chimiques toxiques. Une autre étude a démontré que la qualité de l’air était très pauvre dans 50% des écoles américaines et que l’air intérieur était souvent bien pire à respirer que l’air extérieur. Et si on ne peut pas mesurer la qualité de l’air, on ne peut pas l’améliorer.

UHoo analyse mais ne filtre pas

Le détecteur d’air de uHoo est petit : 8 cm de diamètre, 15.5 cm de hauteur et pèse moins de 0,5 kg, permettant un déplacement dans toute la maison.

D’autres produits arrivent sur le marché du purificateur d’air. Les robots d’épuration d’air commencent à se démocratiser, et Sprimo a récemment annoncé un capteur à 400$ qui peut également purifier l’air que nous respirons grâce à un filtre. Mais les fondateurs d’uHoo se sont rendu compte que filtrer l’air n’était pas chose aisée, incluant différents types de filtres en fonctions des allergies et des toxines différentes. La compagnie a alors décidé de laisser cette tâche à d’autres et de se concentrer sur l’analyse simple.

L’application vous permet d’avoir plusieurs appareils connectés à un seul compte, pour pouvoir contrôler différents endroits en même temps. Branchez votre appareil uHoo à une prise murale et connectez-le en WiFi. Le compte-rendu de la qualité de l’air apparaîtra alors sur votre téléphone à travers une application disponible à la fois sur iOS et Android. Les données sont sécurisées et stockées dans le cloud pour un accès plus rapide, et ce partout où vous allez, et peuvent être partagées. Vous pouvez ainsi garder un œil sur la qualité de l’air chez les autres, dans le cas d’une personne âgée par exemple.

Appareil uHoo

UHoo sortira en 2 versions : la premium et la classique. La différence se fera au niveau du nombre de capteurs présents sur l’appareil.

Dustin Jefferson Onghanseng et Brian Lin ont fondé la compagnie uHoo en 2014. Son nom vient du chinois “yohoo” signifiant “excellente respiration”. UHoo espère pouvoir expédier ses premières commandes à la fin de l’année.

Source

1 commentaire

  1. Bonjour, le prix affiché sur le site de uhoo en précommande est de 299$. Ou est-ce que vous avez trouvé l’information concernant le prix à 99$?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *