[CES] Top des meilleurs robots aspirateurs du CES 2020 de Las Vegas

Aspirateur robot fagor

Inventaire des robots aspirateurs dévoilés au CES 2020 et qu’il faudra surveiller cette année.

Le CES est déjà fini pour cette année. Du retour en force des sex-toys à la déferlante des smartwatches, sans oublier les nombreuses innovations côté santé connectée, cette édition aura été une réussite. Au milieu du flot continu d’annonces durant l’événement, les robots aspirateurs ont quelque peu été relégués au second plan. Pourtant, ce ne sont pas les modèles intéressants qui ont manqué. Petit point sur ceux dont il faudra guetter la sortie.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

Lucy vacuum robot top

Lucy de Trifo se classe en tête des robots aspirateurs de ce CES 2020

Avec Lucy, Trifo nous livre un appareil qui se distingue par son côté sécuritaire. Ainsi, il peut non seulement faire la ronde dans votre maison, mais fait aussi office de caméra connectée. Si ces fonctionnalités originales placent l’engin en tête de notre sélection de robots aspirateurs lancés au CES 2020, il n’a rien à envier du côté de sa fiche technique “classique”. En plus d’une force de succion élevée, il dispose d’un algorithme 3D propriétaire pour éviter les accidents. Aucune information disponible sur une éventuelle sortie.

RoboVac G30 Edge by Eufy

RoboVac G30 Edge : une autonomie impressionnante

De la marque Eufy, le RoboVac G30 Edge peut notamment compter sur une navigation intelligente dynamique ainsi qu’un capteur de flux optique. À cela s’ajoute une force de succion de 2000 Pa. De plus, on peut le piloter via l’appli Eufy ou à l’aide d’un assistant vocal (Alexa ou Google Assistant). Néanmoins, ce modèle sort du lot grâce à sa batterie capable d’assurer une autonomie de 100 minutes (1 h 40 min). C’est assez pour qu’il s’accapare une place sur ce top des robots aspirateurs du CES 2020. Il sera disponible à la vente à partir de mars 2020 au prix de 399 euros.

Narwal T10 self cleaning robot vac

Narwal T10 : seul parmi les robots aspirateurs du CES 2020 à être autonettoyant

Pour note, il s’agit d’un combo aspirateur et laveur de sol. Contrairement à la quasi-totalité de ces semblables, le Narwal T10 est capable de laver et de sécher ses serpillières une fois qu’il a fini de nettoyer le sol. Pour ce faire, il utilise un second réservoir à eau dévolu à cet effet. Ainsi, aucun risque que l’appareil lave votre sol avec de l’eau sale. En tout cas, vous pouvez participer à la campagne de financement du Narwal T10 sur Kickstarter à partir de 549 dollars.

robot aspirateur ILIFE 9A with app

ILIFE A10 and ILIFE V9 : même marque, différents points forts

L’ILIFE A10, un autre modèle combinant aspirateur et laveur, se déplace grâce à une navigation laser. De ce fait, en mode laveur, il peut éviter les tapis pour ne pas les abimer. Prévu pour le premier semestre 2020, l’appareil n’a pas encore de prix fixe.

De son côté, l’ILIFE V9 surclasse tous les autres robots aspirateurs du CES 2020 par sa force de succion exceptionnelle de 4000 Pa. Pour note, la plupart des robots proposent une force de 1500 à 3000 Pa. Déjà disponible outre-Atlantique, il y est vendu 250 dollars.

Sources & crédits Source : https://www.digitaltrends.com/home/best-robot-vacuums-of-ces-2020/ - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.