Accueil / Réalité virtuelle / [TEST] Lenovo Mirage Solo : le casque VR autonome avec Daydream

[TEST] Lenovo Mirage Solo : le casque VR autonome avec Daydream

Casque VR Lenovo Mirage Solo

Découvrez ici le test du Lenovo Mirage Solo, le nouveau casque de réalité virtuelle entièrement autonome. Pas besoin de PC de compétition ou de smartphone pour fonctionner. Dans le genre, l’Oculus Go est roi, mais cette nouvelle machine peut-elle lui faire face ? La réponse dans notre test. 

  • Nom : Lenovo Mirage Solo
  • Marque : Lenovo
  • Catégorie : Casque VR Standalone
  • Connexion : Wi-Fi. Fonctionne sans fil, sans smartphone et sans ordinateur
  • Compatibilité : Android, iOS
  • Résolution : QHD ; 2560 x 1440
  • Lenovo Mirage Solo Prix : 399 €
  • Disponibilité  : En stock
  • Autonomie : deux heures et demie
  • Microphone : inclus
  • Son : Fonctionne sans écouteur. Une prise Jack est intégrée.
  • Dimension : 20,40 cm x 26,95 cm x 17,98 cm
  • Poids : 645 g
  • Processeur : Qualcomm Snapdragon 835

Alors que bon nombre de systèmes de réalité virtuelle prennent encore beaucoup de place, l’ère de l’autonomie commence. Après la sortie d’un Oculus Go très efficace, c’est le Lenovo Mirage Solo qui tente sa chance sur ce nouveau marché. Plus d’ordinateur ou de smartphone nécessaire pour fonctionner ici, juste un casque VR. Possède-t-il les atouts pour se démarquer de la concurrence ? Découvrez-le dans notre test complet.

Unboxing du Lenovo Mirage Solo

Unboxing du Lenovo Mirage Solo

S’il mélange habilement le blanc et la couleur, c’est surtout à cause de sa taille qu’on retient la boite du Lenovo Mirage Solo. Celle-ci est en effet très imposante, ce qui n’est pas vraiment un bon point. En effet, si on souhaite amener son casque VR avec soi en voyage, il sera difficile de le faire rentrer dans un sac ou une valise.

À l’intérieur, on trouve tout le matériel habituel de ce genre de produit. Le casque évidemment, ainsi qu’un mode d’emploi et un chargeur USB-C. Des écouteurs sont également fournis, ce qui est suffisamment rare pour être souligné.

Test design et ergonomie du Lenovo Mirage Solo

Le casque :

Unboxing du Lenovo Mirage Solo

Un premier regard au Lenovo Mirage Solo dévoile l’influence du PSVR sur son design. Tout comme la machine de Sony, on trouve un “serre-tête” afin de fixer le casque VR à son crâne. Si cela fonctionne bien du côté Playstation, difficile d’en dire autant ici. L’appareil est bien construit, mais son support devient très vite inconfortable. On finit par avoir le choix entre deux solutions pour l’installation : avoir le nez écrasé si on ne sert pas assez, ou serrer bien trop fort le casque. Dans les deux cas, le port est loin d’être agréable. À cela vient s’ajouter le problème de la chaleur. La protection en mousse est efficace et bloque bien la lumière extérieure, mais elle fait vite transpirer. Autant dire que le confort n’est pas vraiment présent.

Casque VR Lenovo Mirage Solo

La batterie possède une autonomie de 2h à 2H30, ce qui est bien, mais le poids de l’engin (645 g) est trop important. En combinant cela avec la chaleur vite ressentie, on ne tient pas une heure au mieux avant de sentir le besoin de souffler. Il n’y a pas que du mauvais, notamment la facile accessibilité à un port SD et la très bonne isolation visuelle. Cela ne suffit malheureusement pas à faire du Lenovo Mirage Solo un casque agréable à porter.

La manette :

Manette Lenovo Mirage Solo

Plutôt que de parler de manette, utiliser le terme télécommande semble plus juste ici. S’il s’agit bien du contrôleur lors des phases de jeux, on trouve des boutons que sur sa face, et aucune gâchette. Elle réagit bien au mouvement, mais donne l’impression de limiter l’immersion. On se contente de “zapper” en continu, plutôt que d’être immergé dans un autre univers.

Qualité graphique et immersion

Casque VR Lenovo Mirage Solo

Le test du Lenovo Mirage Solo ne joue pour l’instant pas en sa faveur. Il dispose tout de même de quelques atouts, notamment sa qualité graphique. L’image est très agréable à l’œil avec ses écrans 2560 x 1440 pixels. On ne déplore aucun flou ou ralentissement venant parasiter l’expérience. Évidemment, l’Oculus Rift et L’HTC Vive lui sont bien supérieurs sur ce point. Il faut néanmoins se rappeler qu’il s’agit d’un casque autonome, fonctionnant sans ordinateur ni smartphone. Autant dire qu’il s’agit là d’une très bonne performance. On notera en plus la possibilité de se mouvoir légèrement dans l’espace grâce aux capteurs intégrés. Une idée intéressante trop peu exploitée pour l’instant, mais qui pourrait donner de belles choses à l’avenir.

Casque VR Lenovo Mirage Solo

Côté applications, difficile de pouvoir se faire une idée puisque notre accès a été limité. En effet, il a été impossible de tester ce qui n’était pas gratuit sur le store, et donc les exclusivités propres à Daydream. On retient cependant que la navigation a été compliquée, surtout par la faute de l’absence de barre de recherche dans le store. Comme expliqué précédemment, l’immersion prend un coup à cause d’un casque trop chaud et inconfortable. Impossible d’oublier la réalité alors que l’on sent le poids de la machine sur son nez, ce qui est bien dommage. Enfin, la manette et son aspect de simple télécommande n’aident pas à s’investir dans le jeu ou dans un monde virtuel.

Casque et caméra Mirage : les prix qui vous bercent d’illusions

Casque VR et caméra Lenovo Mirage Solo

Le Lenovo Mirage Solo surprend avant même d’ouvrir sa boite. La raison : son prix atteignant les 399 euros, contre 269 euros pour l’Oculus Go, son concurrent direct. Un coût bien différent, alors le premier n’est supérieur qu’au niveau visuel, et encore de peu. Mais ce n’est pas tout.

À défaut de se démarquer de la concurrence grâce à son produit phare, Lenovo a basé une partie de sa communication sur un gadget. La caméra Mirage, qui doit permettre de capturer des photos et vidéos à 180°, puis de les transférer sur un smartphone ou sur son casque. Un objet sympathique donc, mais vendu à 299 euros, soit plus cher qu’un Oculus Go. Autant dire qu’il est difficile de justifier un tel prix compte tenu des capacités des deux machines.

Le Lenovo Mirage Solo face à la concurrence

casque realite virtuelle oculus go vr essai design prix date caracteristiques jeu applications

Actuellement, le Lenovo Mirage Solo ne fait face qu’à qu’un seul véritable concurrent. Les casques VR autonomes ne sont en effet pas légions, et un seul possède des capacités similaires : l’Oculus Go. On peut le dire directement : la machine de Facebook reste la reine dans ce domaine. Moins cher et plus confortable, il propose en plus une manette mieux adaptée pour jouer. Si la qualité graphique est très légèrement inférieure à celle du Mirage, c’est bien le seul point qu’il concède. Aujourd’hui, il s’agit de la référence des casques VR autonomes.

Verdict :

Le Lenovo Mirage Solo ne manque pas d’idées. La possibilité de se déplacer légèrement est intéressante, bien que sous-exploitée, et ses graphismes sont très agréables à l’œil. Malheureusement, il est difficile de lui pardonner l’inconfort rapidement provoqué par certains problèmes de designs et sa manette peu pratique. Face à la concurrence, son prix élevé vient également l’enfoncer un peu plus. On ne peut donc pas vraiment conseiller l’achat du Lenovo Mirage Solo, surtout quand le test révèle que des alternatives moins chères et de meilleures qualités existent.

Points positifs

  • Un casque entièrement autonome
  • Graphismes de qualité
  • Un léger déplacement dans l’espace possible

Points négatifs

  • Prix élevé
  • Vite inconfortable
  • Une manette peu adaptée
  • Difficile de naviguer dans le menu

Découvrez ici le test du Lenovo Mirage Solo, le nouveau casque de réalité virtuelle entièrement autonome. Pas besoin de PC de compétition ou de smartphone pour fonctionner. Dans le genre, l'Oculus Go est roi, mais cette nouvelle machine peut-elle lui faire face ? La réponse dans notre test.  https://youtu.be/KMy7uiDDAPg Nom : Lenovo Mirage Solo Marque : Lenovo Catégorie : Casque VR Standalone Connexion : Wi-Fi. Fonctionne sans fil, sans smartphone et sans ordinateur Compatibilité : Android, iOS Résolution : QHD ; 2560 x 1440 Lenovo Mirage Solo Prix : 399 € Disponibilité  : En stock Autonomie : deux heures et demie Microphone : inclus Son : Fonctionne sans écouteur. Une prise…

Design : Très imposant, le Lenovo Mirage Solo provoque rapidement un certain inconfort. Que ce soit son poids, sa mousse protectrice ou sa manette, rien ne permet d'aborder une longue utilisation avec entrain.

Graphisme et immersion :Le Lenovo Mirage Solo profite de très bons graphismes et de bonnes idées au niveau de l'immersion. On pense notamment à ses capteurs qui permettent de se déplacer légèrement dans l'espace.

Jouabilité et utilisation : L'absence de gâchette sur la manette rend le gameplay de chaque jeu moins immersif et agréable. La navigation dans les menus est également un véritable problème tant elle est brouillonne, d'autant qu'il est impossible de trouver une barre de recherche.

Rapport qualité/prix : Un véritable problème tant le prix est élevé par rapport à la concurrence. Sachant qu'on peut trouver des casques plus confortables et aux performances équivalentes pour moins cher, le coût de cet appareil st un véritable frein.

Design - 4
Graphisme et immersion - 7
Jouabilité et utilisation - 5
Rapport qualité/prix - 3

4.8

Design : Très imposant, le Lenovo Mirage Solo provoque rapidement un certain inconfort. Que ce soit son poids, sa mousse protectrice ou sa manette, rien ne permet d'aborder une longue utilisation avec entrain.

Graphisme et immersion :Le Lenovo Mirage Solo profite de très bons graphismes et de bonnes idées au niveau de l'immersion. On pense notamment à ses capteurs qui permettent de se déplacer légèrement dans l'espace.

Jouabilité et utilisation : L'absence de gâchette sur la manette rend le gameplay de chaque jeu moins immersif et agréable. La navigation dans les menus est également un véritable problème tant elle est brouillonne, d'autant qu'il est impossible de trouver une barre de recherche.

Rapport qualité/prix : Un véritable problème tant le prix est élevé par rapport à la concurrence. Sachant qu'on peut trouver des casques plus confortables et aux performances équivalentes pour moins cher, le coût de cet appareil st un véritable frein.

Votre avis: 2.78 ( 2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *