Accueil / Maison connectée / Chambre à coucher / Test du moniteur de sommeil HugOne par Sevenhugs

Test du moniteur de sommeil HugOne par Sevenhugs

Test HugOne de sevenhugs

La jeune startup parisienne Sevenhugs avait présenté son HugOne au CES de Las Vegas 2015. L’idée est simple, un moniteur dédié au sommeil et à la qualité de l’air à l’intérieur du domicile. Une solution innovante qui change des bracelets connectés. De plus, avec une solution dédiée, on s’attend à des performances de qualité. Qu’en est-il réellement ?

Catégorie : moniteur de sommeil

Prix : hugOne et deux minihugs : 179€ TTC, hugOne et quatre minihugs 249€ TTC, le minihug supplémentaire à 39€ TTC.

Disponibilité : disponible chez Amazon et dans les magasins Apple Premium Resellers, BHV, Boulanger, Colette, Darty, FNAC, Galeries Lafayette et sur sevenhugs.com

Testé avec un iPadMini

Acheter un HugOne :

Unboxing HugOne

Les français de Sevenhugs livrent ici un emballage agréable à l’oeil en carton assez épais pour leur HugOne. Au passage, on oublie pas le petit logo de la FrenchTech au passage. À l’intérieur, on découvre le moniteur avec les deux petits minihug. Mais ce n’est pas tout. Un branchement secteur est également de la partie avec diverses prises. Bien utile quand on décide de partir à l’étranger. On trouve aussi une petite notice ainsi que deux bandelettes ou bandes de lits où l’on peut installer les minihug. Bref, un emballage complet et satisfaisant.

Design HugOne

HugOne est sur la lignée des objets connectés de la maison, c’est à dire, discret et compact tout en essayant d’être agréable à l’oeil. Un défi pas toujours évident à relever. C’est pour cela qu’on notera l’effort de Sevenhugs pour intégrer son engin à la maison. Le résultat final est agréable à l’oeil et les petits jeux de couleurs, servant de notification et de dialogue avec l’utilisateur, sont franchement sympa. La plupart du temps, une légère lumière bleu ciel s’en échappera. La nuit, il s’éteint, pratique si vous vivez dans un petit appartement où salon, salle à manger, cuisine et chambre ne sont en réalité qu’une seule et même pièce. Pour ce qui est des minihugs, vous n’aurez pas à vous en encombrer dans la mesure où ils seront sous le drap de votre lit. Reste qu’ils sont plutôt sympas. L’avantage vient surtout de la miniaturisation qui permet de glisser le petit dispositif dans un coin du lit sans que ce soit handicapant ou gênant pour celui qui se couche. Si vous avez peur qu’il bouge, n’hésitez pas à utiliser les bandes de lit.

Application HugOne

Souvent, c’est un peu quitte ou double avec les applications, c’est très fonctionnel ou pas du tout. Heureusement, celle du HugOne fait partie de cette première catégorie. Si les fonctions et les boutons sont peu nombreux, tout est centralisé sur l’écran d’accueil ce qui fait qu’il est extrêmement simple de naviguer et d’accéder aux données.

Il en est de même pour les conseils sommeil.  En clair, difficile de ne pas être satisfait de cette application Sevenhugs dont la qualité principale est son accessibilité. Même les moins initiés n’auront pas de problèmes pour s’en servir. Petit bémol, les données mettent parfois du temps à arriver. L’autre petit défaut étant la non-compatibilité (temporaire) avec Android. Cette fonctionnalité arrivera dans le courant du mois de décembre.

Utilisation HugOne

Commençons par le commencement : l’installation. Encore une fois ce qui prévaut c’est l’accessibilité. Pas besoin d’être ingénieur pour le faire fonctionner bien au contraire. L’application vous guide pas à pas et rien de bien compliqué ou de long. Comptez entre 5 et 10 minutes entre le déballage et le fonctionnement. On parlait tout à l’heure de notifications. Alors bien entendu, il y en a sur le smartphone, mais aussi avec ce fameux jeu de couleur sur la partie basse pour tout ce qui est sommeil et sur la partie haute pour la qualité de l’air. Trois couleurs à retenir, le bleu, le rose et l’orange. Par exemple, le bas du OneHug devient rose quand il est l’heure d’aller se coucher. Il devient rose sur le haut lorsque la qualité de l’air se détériore. Il suffit alors d’ouvrir la fenêtre.

Bien entendu, l’idée c’est d’avoir un suivi personnalisé. Vous devrez donc indiquer votre âge, poids et taille ainsi que votre objectif de sommeil par nuit en nombre d’heures. À partir de là, l’application travaille pour vous et vous donnera des conseils pour améliorer votre sommeil, mais agira aussi comme un réveil intelligent qui sonnera à la fin d’un cycle de sommeil pour dire au revoir aux réveils difficiles. Qui plus est, il est possible de suivre en détail votre nuit avec les périodes de sommeil léger et profond. C’est la même chose pour la qualité de l’air. Tout est affiché sur l’application avec des mesures assez précises et on vous explique ce qu’elles signifient. Vous pouvez suivre les détails du sommeil de toute la famille et particulièrement de vos enfants. Reste quand même un débat. Si tout fonctionne grâce au WiFi, les détracteurs des ondes n’auront pas leur mot à dire.  Les minihugs fonctionnent sans Wi-Fi ou Bluetooth dans la chambre. Durant la nuit, les émissions radios produites entre hugOne et les minihugs sont arrêtées automatiquement pour protéger la famille de toutes les ondes inutiles. La synchronisation des données entre HugOne et les minihugs s’effectue seulement après le lever du lit.

Côté autonomie, vous en avez pour un moment avant de devoir remplacer celle des minihug. Il s’agit d’une pile tout ce qui est de plus classique. La marque annonce environ 1 an d’autonomie. L’une des bonnes idées, c’est également la compatibilité avec deux autres objets connectés à savoir le thermostat Nest et la lampe Phillips Hue. En fonction des données agrégées par HugOne, la lumière diffusée par une ou plusieurs lampes Hue de Philips varie en intensité et avec le thermostat Nest, le HugOne pilote la température de la maison en temps réel, le soir pour l’abaisser lorsque toute la famille est endormie et le matin pour la ramener à un régime normal.

Test HugOne Sevenhugs

Suite à plusieurs mises à jour, le HugOne s’est de plus en plus rapproché d’une utilisation domotique. En effet, il est désormais compatible avec Alexa et IFTTT. Alexa est l’intelligence artificielle liée aux assistants domotiques d’Amazon, et IFTTT est une plateforme sur laquelle de nombreux produits connectés se rassemblent pour être contrôlés par les mêmes applications. Ce virage domotique rend le produit plus intéressant d’un certain point de vue car il lui donne plus de fonctionnalités. Cependant, si vous êtes uniquement à la recherche d’un tracker de sommeil, pas d’évolution à ce niveau là.

Face à la concurrence

Le marché du sommeil connecté est déjà bien plein. Et même si les bracelets qui analysent le sommeil sont dans une catégorie différente de produit, l’utilisateur qui souhaite un suivi du sommeil sans pour autant vouloir acheter un appareil dédié pourrait être séduit. Reste que les fonctionnalités sur ce HugOne sont bien entendu beaucoup plus poussées. En concurrent plus direct, on peut citer le Withings Aura, plus complet avec la présence notamment d’un capteur de rythme cardiaque. Néanmoins ce dernier est beaucoup plus cher, environ 300 euros. Sevenhugs se positionne donc dans une gamme de prix relativement peu couvert. Reste que 179 euros est un prix important pour les fonctionnalités proposées, au même titre que le produit de Withings.

Les plus du HugOne par Sevenhugs

> Installation ultra-guidée
> Design
> Accessible
> Autonomie  

Les moins du HugOne par Sevenhugs

> Prix
> Manque de fonctionnalités 

Conclusion

Avec HugOne, les français de la start-up Sevenhugs livrent un produit de qualité, bien fini, bien pensé et très accessible. L’idée d’un moniteur intelligent qui interagit grâce à la couleur est excellente et l’application mobile est très bien pensée. Reste qu’avec un tarif affiché à 179 euros minimum, on regrette l’absence d’un capteur de rythme cardiaque ou encore d’un moyen de détecter l’apnée du sommeil pour avoir un produit extrêmement complet qui pourrait nous pousser à franchir le pas de l’achat. Les familles sont visées, à juste titre, car pour un utilisateur qui n’a pas d’enfant, il se tournera peut-être plus vers du bracelet connecté, moins précis et moins détaillé dans son analyse, mais qui à l’avantage de condenser toutes les fonctions du suivi d’activité.

Design & finition
16out of 5
Application
16out of 5
Fonctionnalités
16out of 5
Utilisation
16out of 5
Rapport qualité/prix
16out of 5

Overview

Design & finition : On notera l'effort de Sevenhugs pour intégrer son engin à la maison. Le résultat final est agréable à l'oeil et les petits jeux de couleurs, servant de notification et de dialogue avec l'utilisateurs, sont franchement sympa.
Application : Difficile de ne pas être satisfait de cette application Sevenhugs dont la qualité principale est son accessibilité. Même les moins initiés n'auront pas de problèmes pour s'en servir. Petit bémol, les données mettent parfois du temps à arriver.
Fonctionnalités : Plein de bonnes idées pour ce produit. Mais on reste un peu sur notre faim en terme de fonctionnalités. S'il fait bien ce qu'il annonce faire, il manque le petit plus le rendant indispensable.
Utilisation : Encore une fois ce qui prévaut c'est l'accessibilité. Pas besoin d'être ingénieur pour le faire fonctionne bien au contraire. L'application vous guide pas à pas et rien de bien compliqué. Même les moins aguerris s'en serviront sans soucis.
Rapport qualité/prix : Avec un tarif affiché à 179 euros minimum, on regrette l'absence d'un capteur de rythme cardiaque ou encore un moyen de détecter l'apnée du sommeil pour avoir un produit extrêmement complet qui pourrait nous pousser à franchir le pas de l'achat. On en veut plus !

4

4 out of 5
Bien
Test du moniteur de sommeil HugOne par Sevenhugs
on
Design & finition : On notera l'effort de Sevenhugs pour intégrer son engin à la maison. Le résultat final est agréable à l'oeil et les petits jeux de couleurs, servant de notification et de dialogue avec l'utilisateurs, sont franchement sympa.
Application : Difficile de ne pas être satisfait de cette application Sevenhugs dont la qualité principale est son accessibilité. Même les moins initiés n'auront pas de problèmes pour s'en servir. Petit bémol, les données mettent parfois du temps à arriver.
Fonctionnalités : Plein de bonnes idées pour ce produit. Mais on reste un peu sur notre faim en terme de fonctionnalités. S'il fait bien ce qu'il annonce faire, il manque le petit plus le rendant indispensable.
Utilisation : Encore une fois ce qui prévaut c'est l'accessibilité. Pas besoin d'être ingénieur pour le faire fonctionne bien au contraire. L'application vous guide pas à pas et rien de bien compliqué. Même les moins aguerris s'en serviront sans soucis.
Rapport qualité/prix : Avec un tarif affiché à 179 euros minimum, on regrette l'absence d'un capteur de rythme cardiaque ou encore un moyen de détecter l'apnée du sommeil pour avoir un produit extrêmement complet qui pourrait nous pousser à franchir le pas de l'achat. On en veut plus !

Rating: 4

1 commentaire

  1. Je viens de gagner l’objet….qui n’est pas compatible avec mon smart phone android….bof bof grosse frustration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *