[Test] Earin, les écouteurs qui perdent le fil

Earin

Earin fait une entrée fracassante sur le marché des écouteurs sans fil en proposant les earbuds les plus petits qui existent actuellement. Mais, puisque ce n’est pas la taille qui compte, que cachent les écouteurs Bluetooth de la marque suédoise ? La rédaction a testé pour vous les earbuds nouvelle génération. 

Marque : Earin
Catégorie : Écouteurs sans fil
Connexion : Bluetooth
Compatibilité : iOS et Android
Prix : 249 €
Disponibilité : Disponible
Testé avec : Asus Zenfone 2 Laser

Unboxing des Earin

Les Earin sont proposés dans une boîte rectangulaire en carton. L’ensemble est blanc et sobre, une photo des écouteurs apparaît en premier plan sous le nom du produit : EARIN. La particularité des écouteurs est indiquées en bas de la boîte : pas de câbles, pas de fils, pas de distractions. Enfin, le logo Bluetooth dans le coin en haut à droite indique la compatibilité du produit.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

Au dos de la boîte, les fonctionnalités des earbuds sont indiquées, ainsi que leurs caractéristiques techniques. L’ensemble est peu volumineux, et d’un aspect basique, en utilisant des couleurs et des écritures neutres.

La partie inférieure du premier revêtement en question est ouverte, pour pouvoir extraire la seconde boîte protectrice. Celle-ci attire déjà plus l’attention : en bois avec la simple inscription blanche EARIN qui ressort. Cette boîte se scinde en deux, comme un couvercle, et est maintenue fermée via des aimants internes.

Le produit est alors dévoilé : la capsule de rangement et de recharge des Earin, un petit rectangle en carton (contenant les plugs de rechange, les stabilisateurs pour l’oreille et le cable micro USB) et les écouteurs en eux-même. Sur le dos du couvercle, un mode d’emploi est écrit en anglais.

Le système de fermeture aimanté et l’aspect de la boîte en bois donnent un ensemble épuré et qui se concentre sur l’essentiel, à l’image du produit Earin.

Suivant Précédent
earin
earin
Suivant Précédent

Design et ergonomie

Le succès des Earin sur Kickstarter vient de leurs fonctionnalités, mais aussi de leur design : on l’a déjà dit, ils sont petits.

20 mm de long, 14 mm de diamètre pour un poids plume de 5 grammes. Un coup à les perdre me direz-vous. Et bien non, Earin a pensé à tout ! Une capsule servant aussi bien de rangement que de chargement est inclue. Le petit cylindre est en effet une batterie rechargeable en elle-même, qui rechargera également vos earbuds lorsque vous les insérez dedans. Double fonction pour la capsule de rangement.

earin

Celle-ci a un aspect aussi simple que l’emballage, en métal, faisant vaguement penser à une cigarette électronique. La marque Earin est inscrite, tandis qu’une petite LED située en haut de la capsule brillera en rouge lorsque les earbuds se chargent. L’extrémité est équipée d’un branchement micro USB ainsi que d’une attache pour utiliser la capsule comme porte-clés.

Tirez sur la partie supérieure du petit cylindre pour faire apparaître l’emplacement des deux earbuds.

earin

L’aspect de la capsule a été clairement pensé pour pouvoir être passe-partout en permettant à l’utilisateur d’avoir constamment sur soi ses Earin sans les perdre. L’ensemble est très léger et s’assortira parfaitement avec vos clés, ou à votre bureau.

earin

Les écouteurs en eux-même prennent la forme de petits cylindres noirs. Différents plugs sont disponibles, pour correspondre à tout type d’oreilles. Le logo de la marque est également présent sur l’extérieur des écouteurs. Les initiales L et R vous permettront de savoir quel earbud va à gauche et à droite.

Application Earin

Les écouteurs sans fil fonctionnent évidemment de pair avec une application mobile. L’application Earin est gratuite et disponible sur iOS et Android.

D’un design encore une fois simple mais agréable avec un ton gris à l’image du produit, peu de contenu est néanmoins disponible sur l’appli Earin. Fluide, un unique menu disponible en haut à gauche propose un guide d’installation, des paramètres, un lien vers le support technique et un bref descriptif de la marque.

Au final, du fait du manque de fonctionnalités présentes sur les Earin, l’application ne vous servira principalement qu’à appareiller vos earbuds.

Utilisation des Earin

La plus grande difficulté connue lors de ce test fut l’appareillage Bluetooth des écouteurs avec le smartphone. Après plusieurs essais infructueux, la connexion a finalement été établie.

Tout d’abord, il faut recharger ses earbuds grâce à la capsule fournie. Une fois chargés, la lumière rouge s’éteint, et vous pourrez alors sortir les Earin de leur étui. Activez la fonctionnalité Bluetooth de votre smartphone et recherchez les Earin. Une fois la connexion établie, il vous faudra vous rendre sur l’application pour finaliser l’appareillage.

Une fois l’application lancée, celle-ci vous proposera l’unique touche “start” pour, logiquement, commencer. Après coup, l’appli vous indique que différentes tailles de plugs sont fournis et sont utiles pour éviter les nuisances sonores externes. Ce qui est vrai, nous y reviendrons plus tard.

La fonctionnalité AppLinker cherchera alors quels sont les Earin disponibles. Une fois les votre détectées, ne restent plus qu’à les connecter.

Chose faite, l’application vous affichera de façon simpliste mais compréhensible les diverses interactions possibles.

Les créateurs des écouteurs sans fil Earin avaient prévenu : pour eux, less is more. C’est dans ce sens que les fonctionnalités des Earin ne sont pas très nombreuses et se cantonnent à … écouter de la musique. Mais à défaut de proposer une possibilité de play / pause ou de changer de musique, les earbuds suédois privilégient la qualité à la quantité. Car oui, une fois que vous les enfilez, vous vous retrouverez totalement coupé du monde extérieur. Les earbuds s’adaptent bien aux différents types d’oreilles grâce à ses différents plugs disponibles. De plus, des “stabilisateurs” servent de sécurité extérieure aux earbuds pour un meilleur maintien en cas d’activité sportive.

L’interface principale de l’application vous indique le niveau de charge de chaque écouteurs, la fonction bass boost vous permet de… booster les basses. Un paramétrage utile, car, écouteurs oblige, les basses des musiques n’étaient pas rendues au mieux. Pour ce test, les musiques ont été écoutées avec le mode bass boost actif, pour un meilleur rendu global.

Il est également la fonction balance, permettant de régler les volumes des earbuds, pour augmenter le son de l’écouteur gauche seulement, par exemple. Utile si vous partagez vos musiques avec un ami ayant des tympans plus sensibles.

Globalement, même avec le volume à fond, les écouteurs nous on paru délivrer un son peu puissant. Fort heureusement, pour ceux souhaitant pousser le volume au maximum pourront accéder dans les paramètres de l’application à la rubrique “Gain control”, permettant de booster encore plus le volume sonore. Sinon, montez le son via votre smartphone.

Autre possibilité : nommer vos earbuds via le “custom name” afin de mieux les retrouver en cas de démultiplication d’Earin.

L’utilisation des Earin ne va pas plus loin : ce sont des écouteurs, et avec des écouteurs, vous écoutez de la musique. Ils ne se suffisent donc pas à eux-même et doivent être connectés en permanence à un smartphone ou tablette afin de vous permettre d’écouter vos mélodies favorites.

Passons à un des problèmes majeurs des Earin : leur connexion entre elles. En effet, la connexion Bluetooth se fait entre l’earbud gauche et le smartphone. L’écouteur gauche enverra alors un partage de connexion à l’écouteur droit. Seulement voilà, si le son dans l’earbud gauche est irréprochable, le droit coupe de temps à autre la musique pendant une seconde, avant de se reconnecter. A la longue, ça peut devenir franchement agaçant. Mais cela reste compréhensible compte tenu que les Earin jouissent du privilège d’être les plus petits earbuds. Avec ça, comment intégrer une connexion Bluetooth plus puissante ?

Néanmoins, l’aisance de mouvements qu’ils permettent reste indéniablement un point fort. Aucun fil, pas de démêlage de câbles entre deux stations de métro, pas d’arrachage de prise jack quand on oublie de les débrancher.

Malgré leur statut de plus petits écouteurs sans fil sur le marché, les Earin nous ont tout de même paru visibles, dépassant des oreilles même lorsqu’ils sont équipés de leurs plus petits earplugs.

earin

Concernant les batteries, les Earin diffuseront vos musiques pendant 3 heures avant de devoir les recharger. La capsule et les écouteurs se rechargent en un peu plus d’une heure.

Autrement, leur qualité sonore et les quelques possibilités disponibles comme le contrôle de volume sur chaque écouteur font des Earin des produits plus qu’acceptables qui devraient satisfaire les utilisateurs désireux avant tout de jouir de la liberté qu’offre les écouteurs sans fil.

Earin face à la concurrence

C’est là que le bat blesse : face à la concurrence, Earin ne suit plus. Samsung a présenté ses écouteurs IconX qui se sont immédiatement positionnés en tant que leader. En effet, les earbuds sans fil de la marque coréenne coûtent 20€ de moins que les Earin, tout en proposant le double de leurs fonctions.

icon X vs earin

La surface tactile présente sur les IconX permet à son utilisateur de changer de musique, de modifier le volume sonore et même de prendre des appels ! Des fonctionnalités utiles pour les écouteurs qui se suffisent à eux-même, puisque 4 Go de mémoire se cachent dans les earbuds, offrant la possibilité de sortir faire un jogging sans son smartphone. Car oui, les IconX sont principalement tournés vers les sportifs : podomètre et fréquencemètre intégrés permettent un suivi de l’activité sportive.

Enfin, les quatre choix de couleurs proposés par Samsung permettent un plus large choix esthétique.

Suivant Précédent

iconx earin

gear icon x
iconx
Suivant Précédent

Les Earin sont solides sur ce qu’elles proposent. Le problème, c’est qu’elles ne proposent pas grand chose. Du moins pour le moment. Pour quasiment le même prix, le marché des écouteurs sans fil propose des produits plus polyvalents. Reste à savoir si la qualité sonore des IconX a été sacrifiée au profit de ses fonctionnalités. Car Earin garde le mérite de proposer une remarquable qualité dont vos oreilles vous seront reconnaissantes.

Conclusion

Points Positifs

  • Très bonne qualité sonore
  • Une capsule utile
  • Un design efficace

Points Négatifs

  • Peu de fonctionnalités
  • Un rapport qualité / prix discutable
  • Une connexion Bluetooth hasardeuse
Design & Finition/Ergonomie - 3.5
Application - 2.5
Fonctionnalités - 3
Utilisation/prise en main - 3
Rapport qualité/prix - 2

2.8

Design & Finition/Ergonomie : Un design simple mais efficace, une capsule bien pensée. Application : Simpliste, fait son travail. Fonctionnalités : Trop peu de fonctionnalités, mais le peu proposé est réussi. Utilisation/Prise en main : Facile d'utilisation une fois les problèmes d'appareillage réglés. Rapport qualité/prix : Vraiment trop peu de contenu pour ce prix là.

User Rating: Be the first one !
  • Sennheiser IE 4 Ecouteurs sans fil
    Écouteurs à utiliser avec les systèmes de surveillance sans fil. L'IE 4 se caractérise par un son et une dynamique excellents. Il a des coussinets d'oreille interchangeables qui s'adaptent à différents canaux auditifs. Il en résulte une bonne isolation contre les bruits extérieurs et une reproduction des
    62,00 €
  • Sony Ecouteur SONY WF-1000XM3 noir
    Pour tout comprendre des fonctionnalités et possibilités offertes par ces écouteurs sans fil, découvrez notre vidéo d'essai ! Test des écouteurs Sony WF-1000XM3 : tout ce que vous devez savoir Sony WF-1000XM3 écouteurs Bluetooth sans fil à réduction de bruit - jusqu'à 24h d'autonomie Les WF-1000XM3 ont été
    224,99 €

1 commentaire

  1. Il n’y a pas plus simple pour connecter des earin. On les sort du chargeur et on fait une recherche bluetooth et c’est tout. L’app dispo s’installe par la suite et permet de régler le son.
    Pour ce qui est des coupures il faut chercher le bon sens ( perso j’ai l’inscription L et R vers le devant du visage ) . Ne pas oublier qu’ils ont un hp à armature équilibré !
    Et coté son, avec en plus viper4android, c’est exceptionnel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *