[TEST] Amazon Echo 3e génération : le top de la reconnaissance vocale

Test Echo 3 une

Il ne se passe plus une année sans que les constructeurs présentent les dernières évolutions de leurs assistants domestiques. Cette fois-ci c’est Amazon qui revient avec la troisième génération de son Echo. Le géant américain n’a pas révolutionné sa formule, mais simplement apporté quelques petites touches de-ci de-là pour améliorer l’expérience générale. Que vaut cette nouvelle génération de l’assistant domestique phare d’Amazon ? La réponse dans ces quelques lignes avec notre test.

  • Marque : Amazon
  • Modèle : Echo (troisième génération)
  • Catégorie : Assistant domestique
  • Dimensions : 148 x 99 x 99 mm
  • Poids : 780 g
  • Son : Woofer de 76 mm, Tweeter de 20 mm
  • Connexions : Bluetooth, Wi-Fi et jack 3.5
  • Compatibilité : Fire OS, Android, iOS
  • Prix : 99,99 euros
  • Disponibilité : disponible à la vente en quatre coloris différents

echo 3 unboxing

Unboxing

La boîte de la troisième génération de l’Echo, comme beaucoup de boîtes des produits Amazon, est colorée. Elle se veut chaleureuse avec son ton bleu turquoise et le sourire si cher à la marque en gros sur le dessus. À l’intérieur, l’enceinte est soigneusement emballée dans un carton bien conçu. L’on pense ici à la petite languette spécialement prévue pour la retirer de sa boîte. Le cylindre trône sur une petite boîte qui contient l’adaptateur secteur et les différentes notices. Ainsi, comme à son habitude, Amazon fournit avec son assistant un emballage à son image, pour partir sur de bonnes bases.

echo 3 unboxing 2

Design et ergonomie de l’Amazon Echo 3e génération

La troisième génération de l’Echo reprend presque intégralement la formule de l’Echo Plus de seconde génération. Du point de vue du design, c’est comme essayer de distinguer deux jumeaux que l’on rencontre pour la première fois. D’ailleurs, il est toujours possible que l’on se trompe même après un certain temps passé en compagnie de l’enceinte. La vraie différence est au niveau des coloris. L’Echo conserve alors sa forme cylindrique, ainsi que la majeure partie de sa surface recouverte d’un tissu grillagé. L’ensemble donne l’impression d’une fabrication de bonne facture

La face supérieure de l’enceinte comporte plusieurs éléments. Tout d’abord un anneau lumineux qui sert de témoin. Il indique l’état d’Alexa, et plus généralement de l’Echo. Cela permet de savoir quand l’assistant nous écoute, prêt à répondre à nos commandes, ou est en veille. Et puis, se trouvent également quatre boutons aux fonctions très simples. Ils permettent de baisser ou d’augmenter le volume, de déclencher Alexa ou de couper électroniquement le microphone. Jusque là, rien de nouveau.

echo 3 close up

Enfin, la connectique filaire s’effectue en bas de l’appareil avec l’entrée de la prise secteur et celle du jack 3,5 mm. Cette dernière peut à la fois servir d’entrée ou de sortie auxiliaire. Pour le déterminer, il faut passer par l’application Amazon. Ainsi, la firme de Seattle n’a pris aucun risque avec cette troisième génération de son Echo, reprenant beaucoup d’éléments de l’Echo Plus. Manquent à l’appel la compatibilité avec les appareils Zigbee et le capteur de température ambiante. Pour le reste, tout y est. 

Utilisation de l’Echo 3

La configuration de l’Echo 3 est relativement simple. Cela passe par l’application Amazon. Il faut simplement relier l’enceinte au Wi-Fi et à son téléphone, et voilà ! Alexa est prête à être sollicitée.

Là où l’assistant domestique d’Amazon fait un bond en avant est au niveau de la reconnaissance vocale. Que l’on soit tout proche en parlant d’une voix faible, ou loin et s’exprimant dans du brouhaha, Alexa arrivera la majeure partie du temps à entendre et comprendre les commandes qui lui sont adressées. Or, c’est bien là un point essentiel pour ce genre d’appareil. 

En ce qui concerne les skills, Alexa en propose à l’heure actuelle plus de 100 000. Ce chiffre ne cesse de croître et les nouveautés sont parfois intéressantes. C’est le cas notamment du skill associé au jeu de société Les Aventuriers du Rail. Ainsi, il est possible de lancer une partie en compagnie de l’assistante d’Amazon. Celle-ci peut participer en tant que joueur, ou guider les débutants pour leur faire découvrir les règles. Enfin, elle rythme les sessions de jeu par de la musique et de l’ambiance sonore. De quoi donner une dimension encore plus immersive à des jeux de société classiques.

Echo 3 bottom

Qualité du son

Cette nouvelle version de l’Echo est sensée avoir amélioré ses performances en matière de sortie sonore. En effet, l’enceinte intègre désormais deux haut-parleurs : un Tweeter de 20 mm et un Woofer de 76 mm. Et cela s’entend avec des basses légèrement plus profondes. Toutefois, la qualité sonore n’atteint pas encore un niveau suffisant pour qu’elle devienne votre source principale de diffusion musicale. La voix d’Alexa est étouffée et manque de clarté. 

L’application Amazon permet de modifier le son grâce à un égaliseur. Il est possible de régler l’intensité des basses, des médiums et des aiguës. Cependant, cela ne rattrape pas vraiment l’ensemble. Même si la qualité globale n’est pas catastrophique et arrive à tirer son épingle du jeu dans certaines situations, nous étions en droit d’en attendre un peu plus. 

echo 3 top plate

En matière de sécurité

Après les scandales révélés cet été sur les affaires d’écoute des commandes vocales, Amazon se devait de prendre des mesures pour rassurer ses clients. Si ce n’est peut-être pas encore ce que beaucoup peuvent espérer, il s’agit tout de même d’un premier pas dans la bonne direction. Il est maintenant possible de supprimer toutes les commandes vocales passées et cela manuellement ou à la voix. En outre, Amazon laisse également le choix aux utilisateurs de participer ou non au programme d’amélioration de son assistant digital. C’est-à-dire donner son accord pour contribuer au développement d’Alexa et de ses skills.

Screenshot Amazon App

Conclusion

L’Echo de troisième génération est un produit bien construit, qui s’adapte à la majorité des environnements. Surtout, sa reconnaissance vocale est parfois bluffante. Amazon propose un assistant domestique qui comprend bien ce qu’on lui demande et simplifie les tâches d’une maison connectée. En revanche, si vous comptiez vous en servir comme enceinte pour écouter de la musique, préférez une autre source. Heureusement, la force d’Alexa est dans sa mission première, celle d’accompagner les personnes, même dans leurs parties de jeu de société. Et ça, elle le réussit très bien.

Points positifs

  • Design passe partout
  • Très bonne reconnaissance vocale
  • Alexa et ses skills

Points négatifs

  • Qualité sonore décevante
  • Pas encore nomade

Design et ergonomie - 8
Utilisation - 8
Qualité du son - 6.5
Rapport Qualité/Prix - 7

7.4

Design et Ergonomie : Se fond dans toutes les pièces de la maison. Simple à utiliser.

Utilisation : Reconnaissance vocale perfectionnée. Des skills amusantes.

Qualité du son : Performance sonore insuffisante pour de la diffusion musicale. Mais n'est pas non plus catastrophique.

Rapport Qualité / Prix : Proposé à un prix raisonnable, pas besoin de casser sa tirelire pour se procurer l'Echo 3.

User Rating: Be the first one !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *