Accueil / Multimédia / Hi/Fi - Son / TEST 3D Sound One : un casque au son à 360°

TEST 3D Sound One : un casque au son à 360°

3D Sound One

Les casques connectés se multiplient, mais c’est l’une des premières fois que l’un d’eux se spécialise dans le son en trois dimensions. La particularité du 3D Sound One réside en effet dans sa technologie et ses capteurs de position, qui permettent une immersion totale dans un environnement sonore à 360°. Comment ça marche ? Quelle est la différence avec un casque ordinaire ? On l’a testé pour vous. Alors suivez le guide !

Marque : 3D Sound Labs
Catégorie : Casque 3D
Connexion : Filaire ou Bluetooth
Compatibilité : iOS
Prix : A partir de 299 euros
Disponibilité : Disponible
Testé avec : Ipad Mini

3D sound One Labs

Unboxing du casque 3D Sound One

En découvrant la boîte plutôt imposante du 3D Sound One, on peut déjà dire que pour un casque à 300 euros, ils auraient pu faire un petit effort. Elle est simple et toutes les informations relatives au casque y sont mais on peut regretter le manque de fantaisie. A l’intérieur vous trouverez le fameux casque bien protégé dans sa housse noire rigide. Une notice d’utilisation est également présente dans la boîte avec trois câbles : un câble micro USB pour le recharger, un câble jack et un câble avec micro. De quoi parer à toutes les possibilités !

Design et ergonomie

 

Le premier mot qui nous vient à l’esprit : imposant. En effet, comparé à un casque plus orienté vers l’élégance comme le BackBeat Sense, ou surtout à un modèle discret comme le Voyager Focus UC, tous deux de Plantronics, ce casque ne passera définitivement pas inaperçu. L’arceau de tête est épais mais assure un certain confort grâce à la mousse intégrée. Les coussins d’oreilles sont de forme octogonale (vous savez, c’est le mot pour dire “huit côtés”). Ils sont dotés de la même mousse et peuvent être portés sur une longue durée sans ressentir de gêne. L’oreille est complètement enveloppée dans le coussin. Ce qui vous permet de ne pas être pollué par le bruit extérieur et de vous immerger dans la musique. Mais malgré une forme géométrique élégante et le confort procuré, on ne peut pas s’empêcher de s’attarder sur sa taille. Même si on dit souvent le contraire, la taille c’est important. Et le 3D Sound One reste trop gros et un peu lourd.

L’application One Player

One Player 3D Sound One

Vous pouvez jumeler votre casque avec l’application en Bluetooth. Bien sûr ce n’est pas obligatoire puisque vous pouvez utiliser le casque en filaire. Mais l’application One Player vous permet de stocker vos musiques, vos vidéos et vos films pour y avoir accès plus rapidement ! Vous pouvez également avoir accès à vos fichier stockés dans votre Cloud. L’application est très simple d’utilisation. Chaque dossier est présenté à gauche de votre écran et il vous suffit de cliquer pour y entrer. Intuitif, One Player vous servira d’interface pour tous vos fichiers audio et vidéo. Si votre casque est connecté à l’application, vous pourrez même savoir combien de batterie il lui reste.

Mais tout comme le casque ou sa boîte, l’application est monochrome. Encore une fois, c’est un manque notable de fantaisie.

Utilisation du casque 3D Sound One

IMG_8838

 

 

Le grand plus de ce casque c’est évidemment la gestion du son 3D. C’est ce qui le démarque de tous les autres casques connectés du marché. Pour faire simple, le son 3D (ou binaural) c’est le son tel que vous le percevez dans la vraie vie : avec des variations d’une oreille à l’autre, permettant de créer une impression de trois dimensions. Cela nécessite un enregistrement avec plusieurs micros, placés l’un et l’autre de la même distance qu’entre deux oreilles humaines. N’importe quel casque ou écouteur peut ensuite lire les différentes pistes sonores et ainsi retranscrire cette impression d’être entouré par le son, mais jusqu’à présent, quasiment aucun n’embarquait de capteurs de position pour modifier la source du son en fonction des mouvements de tête.

Bien sûr, pour écouter de la musique dans son salon, cette technologie n’est pas très efficace étant donné que le son n’est pas enregistré en 3D. Il n’empêche qu’il délivre une bonne qualité sonore. Les aigus et les graves sont bien équilibrés et ne manquent pas de puissance. Si vous souhaitez passer un appel avec le casque, sachez bien que vous n’aurez pas de problème de grésillement ou de bruit parasite.

C’est, sans surprise, surtout pour les jeux vidéos ou certains films en réalité virtuelle que cette technologie apporte un réel plus. On est totalement immergé dans l’univers et on peut donc en profiter pleinement.

Pour l’autonomie, après l’avoir testé toute une semaine, on peut dire qu’il tient bien la route. Même s’il n’était pas toujours connecté en Bluetooth, le casque a tenu six jours sans encombre.

Face à la concurrence

Les casques connectés foisonnent sur le marché mais Sound Labs a su se démarquer en promettant une gestion du son à 360°. Une caractéristique qui lui permet de bien se différencier de ses concurrents directs, surtout sur le marché de la RV, puisqu’on l’imagine aisément accompagner un Oculus Rift ou un Razer OSVR.

Conclusion

Le casque 3D Sound One est bien conçu offrant un son de très bonne qualité. Même s’il est un peu imposant, on peut quand même le transporter assez facilement dans un sac. Mais même s’il se démarque des autres casques connectés, il reste un peu cher. Le 3D Sound One peut être un bon investissement surtout si vous avez un casque de réalité virtuelle. Mais si vous pensez n’en avoir qu’un utilisation modérée, préférez mettre votre argent ailleurs . Ou mieux, gardez le bien dans votre porte-feuille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *