Accueil / Mobilité / Voiture connectée / Avec Tesla, préparez-vous au covoiturage autonome dès 2020

Avec Tesla, préparez-vous au covoiturage autonome dès 2020

Tesla model S

Selon Elon Musk, le trop célèbre PDG de Tesla, ce service devrait être disponible dès l’année prochaine sur la majorité du territoire américain.

Tesla a annoncé le lancement de son service de covoiturage autonome pour 2020 durant sa conférence Autonomy Day. L’entreprise a également dévoilé une puce dédiée à la conduite autonome.

Uber et les autres à l'assaut des voitures autonomes

Un rival pour Uber et les autres

Pour son service, Tesla s’appuiera sur les propriétaires de véhicules électriques de la marque. En effet, ces derniers pourront mettre leurs voitures à disposition du service quand ils ne l’utiliseront pas. Le système est similaire à ce qu’offre Uber, sauf que les véhicules sont autonomes.

Comme pour les autres services de covoiturage, l’entreprise prendra une commission de 25 à 30 % sur chaque course. Dans les zones où les propriétaires de Tesla se font rares, l’entreprise enverra ses propres voitures.

Puce pilotage automatique Tesla

Nouveau pilote automatique Tesla

Pour assurer le pilotage automatique de ces véhicules, Tesla a mis au point un nouveau système basé sur une puce électronique maison. Baptisée FSD (Full Self Driving), cette puce a été conçue par Tesla, mais sera fabriquée par Samsung. Elle sera capable de traiter plus rapidement les données fournies par les capteurs présents sur les voitures du constructeur.

Ce système équipera ainsi tous les modèles de la marque. D’ailleurs, il a déjà été intégré aux voitures produites ces dernières semaines. Côté logiciel, l’entreprise se dit en train d’expérimenter, mais assure que tout sera prêt d’ici le lancement.

Quelques freins cependant

Pour réellement réaliser sa vision, Tesla devra d’abord trouver une solution à la rareté des bornes de recharge pour les véhicules électriques. De plus, la firme devra aussi penser aux réglementations. Elon Musk pense que toutes les autorisations nécessaires seront obtenues à temps.

Toutefois, cela pourrait être difficile étant donné le caractère exceptionnel de la demande. En effet, les véhicules autonomes et les services de covoiturage sont soumis à des réglementations complexes aux États-Unis.

En tout cas, la voiture autonome de Tesla a connu une route compliquée. On se souvient notamment de l’accident mortel avait mis en doute le pilote automatique. Si l’entreprise réussit cette fois, elle confortera son rôle de pionnier dans un secteur d’avenir. À suivre.

Sources & crédits Source : https://techcrunch.com/2019/04/22/tesla-plans-to-launch-a-robotaxi-network-in-2020/ - Crédit :

1 commentaire

  1. Musk n’est plus le ((trop) célebre) PDG de Tesla.
    Il est simplement le plus gros actionnaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *