Accueil / Sport connecté / Sport collectif & individuel connecté / Tennis connecté : quels objets choisir ?

Tennis connecté : quels objets choisir ?

tennis connecté

Septembre 2014. Pour la première fois, une joueuse utilisant une raquette de tennis intelligente remporte un tournoi WTA. Karolina Pliskova, la joueuse tchèque, aujourd’hui n°3 mondiale, est entrée dans l’histoire. Et a sans doute donné le coup d’envoi de l’usage intensif des objets connectés dans le monde du tennis.  Moins de trois ans plus tard, le tennis connecté est passé de la lubie étrange à un véritable phénomène qui commence à toucher tous les publics. Que l’on soit professionnel ou simple amateur, des objets existent pour améliorer ses performances, bénéficier d’un coaching virtuel ou tout simplement… compter le score. On vous explique tout. 

tennis connecté babolat

Pourquoi opter pour le tennis connecté ?

Vous jouez en amateur ou à un petit niveau en club et vous ne comprenez pas l’engouement pour le tennis connecté ? Qu’est-ce que ça pourrait bien vous apporter après tout ? Progresser. Et de façon divertissante. C’est ainsi qu’on pourrait résumer la proposition du tennis connecté. 

Si les objets connectés se déploient dans tous les sports, ils trouvent un terreau particulier dans les sports individuels. Le tennis où une remise en question permanente est nécessaire pour continuer de progresser constitue donc un terreau particulièrement fertile. L’exemple du retour de “Roger”, donné pour mort et qui vient de gagner l’Open d’Australie illustre particulièrement bien cet esprit de compétition.

De très nombreux objets sont disponibles (voir ci-dessous) pour profiter des avantages du tennis connecté. Les bénéfices qu’ils apportent sont toutefois souvent liés. Analyser vos performance en détails, relever vos données vitales ou même vous coacher en temps réel… Autant d’exemples qui devraient intéresser tous les amateurs de la petite balle jaune.

Quatre grands types d’objets

  • Raquettes. Babolat a lancé le mouvement en 2014 avec la première raquette connectée de l’histoire du tennis. Dotée de capteurs à l’intérieur du manche, elle permettait notamment d’obtenir des informations sur les types de frappe, les effets de la balle, le centrage sur le tamis… Mais la marque est chère. La Babolat AeroPro Drive Play, son dernier modèle sorti en février dernier vaut aussi 350 €. Bien entendu, il fournit beaucoup d’informations que son ancêtre : puissance de frappes, la position de l’impact des balles ou encore le nombre de coups droits, revers, smashs et autres volées distribuées.
  • Capteurs. Si votre budget est trop limité pour une raquette connectée, alors les capteurs peuvent être la solution. Le plus utilisé sur le marché actuellement est Zepp. Il se branche comme un embout sur le manche de votre raquette et relève plusieurs données comme le pourcentage d’utilisation de chaque coup, le point d’impact des balles, ou encore la puissance de frappe. Gros point positif, il permet ensuite une visualisation en 3D des coups pour pouvoir les analyses sous plusieurs angles. Il vous faudra tout de même débourser près de 130 €.

tennis connecté ralph lauren

  • Vêtements. Une seule marque propose un t-shirt spécialement dédié au tennis, il s’agit de Ralph Lauren avec son “Polo Tech”. Dévoilé à l’US Open 2015, il permet d’enregistrer les rythmes cardiaque et respiratoire ainsi que la température et le niveau de stress tout au long de l’activité. Toutefois, la relation directe avec le tennis semble peu évidente et son prix de 261 pourrait vite devenir problématique. Plusieurs marques proposent aujourd’hui des vêtements connectés pour le sport donc n’hésitez pas à comparer.
  • Wearables. Montres, bracelets,… Comme dans tous les sports, les wearables se sont faits une place dans le monde du tennis. Certains modèles sont particulièrement dédiés à l’univers de la petite balle jaune. Parmi eux, la Pulse Play. Cette montre permet de compter les points d’une simple pression mais fournit aussi des statistiques sur le jeu. Le bracelet Smash va lui plus loin puisqu’il agit comme un véritable coach. L’analyse des données permet d’obtenir des conseils pour améliorer sa technique. Par ailleurs, après l’étude des données récoltées par le bracelet, des objectifs quotidiens sont donnés à l’utilisateur. Bref, un véritable coach personnel mais sans les coups de gueule !

Et demain, quel futur pour le tennis connecté ?

shot stats tennis connecté

En terme d’objets connectés, le tennis comme la plupart des sports n’en est encore qu’à ses prémices. On peut facilement imaginer des capteurs toujours plus précis et relevant de plus en plus de données. Mais surtout, alors que le tennis connecté, hors du haut niveau, reste pour l’heure l’exception et pas la norme, les choses devraient changer rapidement. “Dans 10 ans, toutes les raquettes seront connectées”, prédisait ainsi Gaël Moureaux le chef de produit raquette chez Babolat fin 2016.

La WTA a déjà décidé d’autoriser l’usage des tablettes pour les coachs sur le bord du terrain afin de permettre un coaching connecté. Une évolution déjà anticipée par le stades. Roland-Garros, pourtant loin d’être le plus moderne des tournois du Grand Chelem, mise aussi sur la “connexion”.  La Fédération Française de Tennis, en collaboration avec la start-up Mojjo, développe ainsi une technologie innovante : le player vidéo «Roland-Garros powered by Mojjo ». Testée en 2017, ce player vidéo s’appuiera sur un algorithme capable de repérer automatiquement la balle, les rebonds, les frappes, le mouvement des joueurs… Après avoir commencé à transformer l’expérience pour les joueurs, la prochaine transformation du tennis connecté pourrait bien concerner les spectateurs.

Découvrez les nouveautés de l’univers du tennis connecté dans notre rubrique dédiée.