Accueil / Santé connectée / Après la cup, place au tampon hygiénique connecté

Après la cup, place au tampon hygiénique connecté

L’avantage avec les objets connectés, c’est qu’ils trouvent toujours un moyen de nous surprendre. On pensait avoir tout vu avec la Looncup, la cup menstruelle connectée, eh bien ce n’était que le début ! Place à Pusshy, le premier tampon hygiénique connecté.

Les “ragnagnas” semblent inspirer les startups qui se mettent en quatre pour créer des appareils à la fois ingénieux et étranges, fascinants. Dernière trouvaille en date donc Pusshy – petit jeu de mot anglais avec “Pussy” on vous épargne la traduction -. La protection intime est le travail de l’équipe d’Annecy en Haute-Savoie. Un produit 100% français donc, relié au smartphone afin de fournir à son utilisatrice des informations en temps réel sur ses règles : température, quantité, couleur niveau de fer, grâce à des capteurs. C’est pas fini !

Pour le moment, ça reste soft et plutôt bien pensé. Mais ces renseignements ne sont qu’une partie de ce qu’il devrait être possible de faire avec son super tampon connecté. Quand une femme entre dans sa “semaine du mois”, elle va pouvoir indiquer sur son smartphone son humeur en temps réel. À terme, grâce à un algorithme, la protection va pouvoir prévoir l’état d’esprit de son utilisatrice et envoyer des alertes sur son téléphone pour la prévenir de risque de douleurs, d’augmentation de l’appétit et pourquoi pas de risque de pulsion shopping.

Envoyer des alertes à ses amis et à ses proches

SmartPussy22

Grâce au Bluetooth smart, il va être possible d’envoyer des alertes rouges à ses amis et ses proches pour les informer de son état. Bon en soi pourquoi pas, au moins avec ça, ces messieurs ne pourront pas dire qu’ils n’ont pas été prévenus que ce n’est pas la bonne semaine pour jouer avec nos nerfs. Là où Pusshy va encore plus loin, peut-être trop, mais chacun reste juge, c’est lorsque le tampon offre la possibilité de partager sur les réseaux sociaux ses données et les comparer avec d’autres utilisatrices.

Et ce n’est pas tout, un site internet devrait également voir le jour pour permettre aux femmes d’uploader l’ensemble de leurs données stockées sur le “Vagicloud” afin de créer une véritable communauté.

Autre possibilité, géolocaliser d’autres femmes possédant la même humeur, peut-être pour, pourquoi pas ne pas vivre dans la douleur en ermite, enroulée comme un nem dans sa couette… En plus des capteurs qui le composent, Pusshy est équipé d’une batterie en lithium possédant une autonomie de 28 jours ainsi que d’une antenne radio externe qui remplace la traditionnelle ficelle de la protection. Les tampons seront bien entendu remplaçables.

Quand Pusshy gère ma playlist

11800164_883964054974901_6901228554810295326_n

Dernier point, grâce aux indications sur l’humeur fournies, Pusshy va adapter la playlist Spotify ou Deezer de son utilisatrice pour faire péter les watts avec du ZZ Top, Deep Purple, Van Halen AC/DC… ou au contraire faire pleurer dans les chaumières avec du Céline. Plutôt pas mal non ?

Lorsqu’on regarde la vidéo et qu’on jette un coup d’oeil sur le Facebook, on se demande tout de même si ce projet ne serait pas en fait un gros troll. Une campagne de financement participatif devrait néanmoins être lancée, on attendra donc ce moment pour être fixés.

En attendant de voir un super tampon intelligent débarquer, on vous offre une petite vidéo pour prendre les mauvais jours avec philosophie et humour :

Source 1

Source 2

1 commentaire

  1. Ooooook … donc sont complètement partie en cacahuète XD , ça c’est les geek*, tu les laisses jouer deux secondes sur un projet novateur et utile pour qu’ils en fassent un truc sur-connecté.
    Toujours est-il que cette news m’a beaucoup fait rire, toutefois, n’étant qu’un homme et par conséquent très peu au fait des ses périodes mensuelles désagréables, j’ai beaucoup de mal à imaginer une femme se “connecter” de la sorte (nan mais sérieusement, il faut se pluger le machin en plus du tampon là?! XD ) et partager toutes ces infos à ses potes… Et puis le coup de spotify deezer à fini de me casser les abdos de rire! Ceci-dit, étant très ouvert d’esprit, je dis pourquoi pas à tout ça (peut-être sortira un objet connecté réservé aux hommes et qui me fascinera)… Mais le jour où le device objet de la news sortira, je serais vraiment curieux du retour d’expérience… A vos tampons les geekettes!

    *je suis geek et fière de l’être 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *