Accueil / CES 2020 / CES 2017 : Super Retro Boy, la console nostalgie

CES 2017 : Super Retro Boy, la console nostalgie

super retro boy console nostalgie

Quand on parle de jeux vidéo, il est souvent davantage question de projets de plus en plus avancés ou modernes. Il suffit de voir la présentation du projet Valérie au CES 2017. Un ordinateur portable avec trois écrans pour les gamers. Les montres connectées sont aussi un terrain fertile pour le développement de nouvelles manières de jouer. Mais comme le montre le succès de la NES Mini, tombée très vite en rupture de stock, les consoles nostalgie ont encore leur mot à dire. C’est sur ce créneau que s’installe l’entreprise Rétro-bit. L’entreprise spécialisée dans le rétro-gaming a présenté sa “nouvelle” console au CES 2017, la Super Retro Boy. 

super retro boy console nostalgie ces 2017

Un design très proche de la Game Boy

Si vous avez entre 25 et 35 ans ou que vous êtes un passionné de vieilles consoles, le design de la Super Retro Boy ne vous laissera pas insensible. La référence à la Game Boy est claire et évidente. Au niveau des couleurs, de la forme, de son allure générale… On ne peut que penser à la toute première Game Boy apparue en 1990 en Europe. Mais, la Super Retro Boy est bien actuelle, une création de l’entreprise “Retro-bit” spécialisée dans les jeux rétro.

Équipée d’un écran TFT-LCD à l’épreuve des rayures, elle a été pensée pour le voyage grâce à une dalle renforcée. De quoi résister aux chocs, rayures et autres chutes. Elle est dotée de quatre boutons (contre deux sur la Game Boy originale) pour être compatible avec certains jeux. 

Si vous avez gardé vos vieux jeux de Game Boy, vous pouvez vous réjouir, la Super Retro Boy sera capable de les lire. Il suffira de glisser les cartouches dans le lecteur situé à l’arrière de la console. Les jeux de Game Boy, Game Boy Color et Game Boy Advance devraient être compatibles selon les informations du constructeur. 

super retro boy console nostalgie ces 2017

Une dizaine d’heures d’autonomie pour la Super Retro Boy

On ignore encore les spécifications techniques de la Super Retro Boy. Aucune information n’a été communiquée quand à son processeur, ou à la quantité de mémoire vive embarquée. Le constructeur a seulement indiqué pour l’instant que la batterie (rechargeable par micro-usb) 2.500 mAh devrait offrir jusqu’à 10 heures d’autonomie. Sa taille, la rend idéale pour glisser dans une veste ou un sac à main.

La Super Retro Boy sera en vente aux Etats-Unis à partir du mois d’août pour 79 dollars. Aucun distributeur n’est encore annoncé pour l’Europe. La console devrait venir avec une cartouche contenant 10 jeux mais ceux-ci n’ont pas été définis pour l’instant. Il faut aussi attendre la réaction de Nintendo pour voir si ce rêve de vieux gamers va se réaliser. L’entreprise japonaise est en général très protectrice à l’égard de ses licences et pourrait tenter de bloquer la mise sur le marché de la Super Retro Boy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.