SmartBra : le soutien-gorge connecté qui dépiste le cancer du sein

Mis au point par un groupe d’étudiants, le soutien-gorge connecté SmartBra détecte les premiers signes du cancer du sein de façon non invasive.

Élaboré dans le cadre leur cursus à l’EPFL de Lausanne, le vêtement intelligent est, selon les étudiants, le premier de son genre. De fait, l’invention se sert d’une technologie développée par la startup IcosaMed, spécialisée dans la lutte contre le cancer via les textiles connectés.

smartbra, le soutien-gorge connecté contre le cancer du sein avec les étudiants inventeurs

SmartBra : comment le soutien-gorge connecté détecte le cancer du sein

Tout commence par des capteurs piézoélectriques qui émettent des ultrasons. L’appareil fonctionne de fait comme un échographe ambulant. Malgré sa complexité, le dispositif est miniaturisé, assurant un confort total à celle qui porte le soutien-gorge. Dès que le système détecte un amas de cellules suspect, le sous-vêtement alerte son propriétaire afin de programmer un rendez-vous médical pour établir un diagnostic.

Ambitieuse, la petite équipe espère que son soutien-gorge connecté révolutionnera la lutte contre le cancer, notamment en faisant plus que du dépistage. Une de leurs idées pour améliorer la prévention de la maladie est particulièrement prometteuse. Ainsi, en visant en continu les amas cancéreux avec des ultrasons, SmartBra pourrait désintégrer les cellules malignes.

Commercialisation et d’autres projets pour le futur

Les étudiants prévoient une commercialisation de leur invention en 2021. Au début, ils ne viseront que les femmes qui ont déjà un cancer. Le produit permettra de suivre au quotidien l’évolution de leur condition. Néanmoins, ils envisagent de vendre le sous-vêtement 2.0 à toutes les femmes sur le long terme.

Pour ce projet, les jeunes gens ont mis au point une interface plastique. Pourvue d’émetteurs ultrasoniques, elle remplace le gel utilisé pendant une échographie. Mais cette dernière invention pourrait aussi servir sur d’autres sous-vêtements ou combinaisons. Ceux-ci pourraient alors eux aussi dépister et prévenir le cancer.

Grâce à SmartBra, les étudiants ont déjà réussi à récolter 4 millions CHF pour financer le soutien-gorge connecté et leurs autres projets.

Sources & crédits Source : https://www.slashgear.com/smartbra-detects-early-stage-breast-cancer-with-non-invasive-technology-06615615/ - Crédit : EPFL (photos)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via