Accueil / Insolite / Un robot de désherbage piraté détruit 100 ha de carottes et se suicide

Un robot de désherbage piraté détruit 100 ha de carottes et se suicide

Robot désherbage hacktivistes

Des hacktivistes de la Ligue de Défense de la Biodiversité ont piraté un robot de désherbage. Celui-ci a rasé une parcelle de 100 hectares de carottes avant de terminer dans une rivière.

Les robots de désherbage sont de plus en plus utilisés par l’agriculture intensive. Pour les écologistes, ces robots et cette forme d’agriculture industrielle sont responsables de bien des maux notamment pour la biodiversité. Aussi, des hacktivistes ont décidé d’en pirater un afin d’attirer l’attention sur leur combat. C’est réussi puisque leur action a fait le buzz sur Internet.

Le robot de désherbage détruit une parcelle de carottes entière

Ce sont des hacktivistes du groupe de la Ligue de Défense de la Biodiversité (LBD) qui ont revendiqué le piratage du robot. La machine était semble-t-il très mal protégée contre le piratage et les hackers ont utilisé une faille pour s’introduire dans le réseau Wifi. Une fois qu’ils ont eu accès au logiciel de contrôle du robot de désherbage, les hacktivistes ont modifié la trajectoire du robot. Les hackers ont revendiqué ce piratage afin de protester contre la destruction de la biodiversité. Dans un tweet, ils dénoncent « l’éradication impitoyable des plantes sauvages par l’agriculture intensive ».

Ainsi désorienté, le robot a consciencieusement désherbé toute une parcelle de 100 hectares de carottes. La machine a finalement terminé sa course dans la rivière Snoqualmie. Il aura fallut l’intervention de toute une équipe de KSCO Marine Rescue pour remonter l’engin sur la terre ferme. Son petit séjour dans l’eau a cependant détruit son électronique ne permettant ainsi pas aux spécialistes de trouver la faille utilisée par les hacktivites.

Sources & crédits Source : KSCO Marine Rescue - Crédit : https://twitter.com/KCSORescue/status/995475935817220096

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *