Montres connectées : pas assez utiles selon leurs utilisateurs

montres connectees

Bien que le marché des wearable se maintienne à flot, les bracelets connectés et autres trackers d’activité peinent à convaincre leurs utilisateurs sur la durée. Les montres connectées, elles, seraient boudées car trop couteuses et au final peu utiles jugent les premiers acheteurs. C’est le constat d’une étude menée par le cabinet de recherche Gartner dans certains pays, où le taux d’adoption de ces produits est le plus haut.

L’attrait pour les objets connectés que l’on porte au poignet, tels que les bracelets et trackers qui permettent de suivre nos activités quotidiennes, est en train de retomber. C’est encore plus vrai pour les montres intelligentes dont les ventes ne cessent de chuter ces derniers mois. D’où vient ce désintérêt pour ces objets auxquels on vouait un avenir radieux il y a peu ? Gartner nous aide à comprendre un peu mieux les raisons au travers d’une enquête menée l’été dernier auprès de plus de 9500 utilisateurs de wearable.

montres connectees

Un tiers des utilisateurs se désintéressent de leurs montres connectées

Lors des mois de juin à août dernier, les analystes du cabinet Gartner ont interrogé 9592 utilisateurs de montres et bracelets connectés au Royaume-Uni, en Australie et aux Etats-Unis. Des pays où l’adoption de ce genre d’objets connectés est la plus forte. Résultat : 30% d’entre eux déclaraient ne plus utiliser leur bracelet tracker d’activité et 29% leur montre connectée. Un tiers cesserait donc d’utiliser leur dispositif.

Les principales causes d’abandon étant le manque d’utilité de ces produits ou encore la lassitude. Selon Angela McIntyre, directrice de recherche chez Gartner, ce fort taux d’abandon des wearable est un gros problème pour l’industrie. « Pour offrir une proposition de valeur suffisamment convaincante, les utilisations des wearables doivent être distinctes de ce que les smartphones proposent généralement » déclare-t-elle.

montres connectees

Un taux d’adoption encore bas

Ces utilisateurs délaissant leurs montres intelligentes et bracelets connectés sont autant de client qui ne renouvelleront pas leur achat. Le marché a cependant besoin de ces achats de renouvellement ainsi que de nouveaux clients pour s’affirmer durablement. Le taux d’adoption des montres auprès des consommateurs n’est que de 10%. Celui des bracelets connectés est un peu plus avancé avec 19%.

L’utilité n’est cependant pas l’unique problème pointé par l’étude de Gartner. Le prix trop élevé des montres serait également un frein mais aussi le design de ces produits. Compte tenu de ces complications, les marques peu connues auront bien du mal à se faire une place sur le marché explique le cabinet. Il encourage en outre les fabricants à se rapprocher des acteurs qui fabriquent et distribuent des montres ainsi que des fabricants d’accessoires de mode.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *