Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Montre connectée / Microsoft montre la voie pour les cardiofréquencemètres des objets connectés

Microsoft montre la voie pour les cardiofréquencemètres des objets connectés

bracelet golf microsoft band 2 avec cardiofréquencemètres

Microsoft veut améliorer les cardiofréquencemètres qu’on trouve généralement sur les montres connectées en y intégrant une caméra.

Dans un brevet, Microsoft démontre ainsi un système novateur de cardiofréquencemètre réduisant sa marge d’erreur. Le concept est d’autant plus intrigant que Microsoft n’a pas sorti de montre/bracelet connecté depuis l’échec de son Microsoft Band.

Les problèmes des cardiofréquencemètres actuels

Ce ne sont pas les cardiofréquencemètres qui manquent sur les montres connectées modernes. Au contraire, ils se retrouvent souvent paradés par les constructeurs pour séduire les consommateurs. Pourtant, ils sont la plupart du temps de piètre qualité, produisant des données peu fiables. Ainsi, ce manque d’efficacité a poussé Apple à intégrer des ECG sur ses Apple Watch, sauvant au passage quelques vies… Une décision suivie par Samsung, ou encore Xiaomi. De son côté, Microsoft s’en tient donc aux bons vieux cardiofréquencemètres, préférant les améliorer.

Microsoft pointe du doigt ces problèmes 

Repéré par les journalistes de WindowsUnited, le brevet de Microsoft détaille comment la firme veut s’y prendre pour améliorer la performance de ces capteurs. Simplement, elle veut utiliser un appareil photo placé près de la peau. Jusqu’ici, les cardiofréquencemètres utilisaient plutôt des leds, procédé que Microsoft critique dans son exposé. Selon celui-ci, ces capteurs se cantonnent aujourd’hui à la transmission de données brutes, sans passer par l’analyse. Par conséquent, ils ne peuvent pas clairement savoir s’ils sont bien placés sur une artère. De plus, ils ne peuvent également pas faire la différence entre une fluctuation causée par le flux sanguin et une autre causée par l’environnement.

Microsoft intègre une caméra aux cardiofréquencemètres 

Microsoft n’abandonne pas pour autant les leds puisqu’ils illumineront la peau, permettant à l’appareil photo d’en prendre une image. Une fois l’image enregistrée, un processeur de signal numérique (DSP) repère les vaisseaux sanguins. Suivant la technique de la pléthysmographie, Microsoft se base sur le principe qu’un vaisseau sanguin absorbe plus de lumière que les autres tissus. Ainsi, un vaisseau apparaîtra donc plus sombre. De la sorte, le dispositif ne mesure que les fluctuations des zones pertinentes.

Pour l’heure, Microsoft doit encore trouver une solution de miniaturisation pour ses cardiofréquencemètres. Néanmoins, il s’agit d’une belle avancée pour ces capteurs, même si cela pourrait signifier une hausse de leur prix

Sources & crédits Source : https://www.lesnumeriques.com/montre-connectee/microsoft-veut-ameliorer-les-cardiofrequencemetres-des-montres-connectees-n138505.html - Crédit : Microsoft

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *