Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Bracelet connecté / Marché des wearables : Samsung à la deuxième position devant Fitbit

Marché des wearables : Samsung à la deuxième position devant Fitbit

marche des wearables montr connectée

Selon une étude de Strategy Analytics, Samsung a profité d’une baisse de régime de Fitbit et du succès de sa Gear S3 pour prendre la deuxième place dans le marché des wearables.

Samsung revient dans la course aux wearables

Samsung est désormais, et pour la première fois depuis longtemps, le deuxième du marché des wearables. Au premier trimestre 2017, le constructeur sud-coréen est passé devant Fitbit, en s’accaparant 12.8% de parts de marché, soit 0.6 point de plus que son concurrent californien. Mais si cette remontée est une bonne nouvelle pour Samsung, il n’est pas près de rattraper le leader incontestable du marché : Apple, bien assis sur ses 53% de parts de marché.

La remontée de Samsung sur le marché des wearables reste pourtant conséquente, après une fin d’année en baisse. D’environ 7.5% au troisième trimestre 2016, la part de marché du géant était tombée à 6.6% à la fin de l’année. Alors à la traîne derrière Apple et Fitbit, le constructeur a su se rattraper et devenir pour la première fois le deuxième du marché, en doublant pratiquement sa part de marché.

La société Strategy Analytics, qui est à l’origine de cette étude de marché, explique ce phénomène par les nombreuses ventes de la montre connectée Samsung Gear S3, sortie fin novembre.

La Gear S3 porteuse de succès

Ce produit est décliné depuis sa sortie en deux versions, Frontier et Classic, toutes deux équipées d’un cadran rotatif pour naviguer dans l’OS, d’une étanchéité IP68 et d’un détecteur de fréquence cardiaque optique. S’il a connu un large succès, c’est aussi grâce à la longue durée de vie de sa batterie, à son ergonomie et aux fonctionnalités additionnelles qu’il possède, comme le Samsung Pay.

Évidemment, le système d’exploitation de Samsung, Tizen OS, a aussi largement joué dans le succès de la Gear S3 : au début de l’année il devenait le deuxième système d’exploitation pour wearables le plus utilisé au monde, devant Android Wear.

Dans le même temps, si Fitbit a vendu 3 millions de produits au premier trimestre, le chiffre d’affaires du constructeur californien n’a fait que décroître. La faute à l’échec relatif de la Fitbit blaze. C’est ce pour quoi l’entreprise a vu ses parts de marché décroître tout au long de l’année dernière, alors qu’elle avait bénéficié de rendements élevés depuis son arrivée sur le marché public en 2009.

apple watch marché des wearables

Apple toujours leader du marché des wearables

De son côté, Apple a annoncé plus tôt ce mois-ci le lancement en automne d’un nouvel OS pour son Apple Watch : le Watch OS 4.0. Il comportera de nouvelles facewatches, dont une intégrant Siri, une légère amélioration de l’autonomie, la possibilité aux développeurs d’intégrer Siri dans les applications et une meilleure utilisation des capteurs intégrés, pour la santé et le sport. Il semble donc peu probable que les parts de marché du leader Apple chutent dans le court terme.

Car Apple reste le grand premier incontesté sur le marché des wearables. Même lorsqu’on ne comptabilise que les produits livrés sur le marché au premier trimestre, Apple en a 16%, devant Xiaomi et FitBit, qui en comptent respectivement 15.5% et 12.3%, malgré leur orientation sur la santé et le fitness.

Sources & crédits Source : Indestopedia - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *