Accueil / Mobilité / Voiture connectée / Pourquoi on a le mal des transports à bord des voitures autonomes

Pourquoi on a le mal des transports à bord des voitures autonomes

reglementation voitures autonomes 1

Alors que les voitures autonomes semblent destinées à envahir les routes, certains scientifiques s’inquiètent du mal des transports qu’elles pourraient susciter.

Ne plus avoir à conduire nous permettra de lire, de faire l’amour ou de simplement profiter d’un trajet en voiture. Néanmoins, une fois le volant lâché, de nombreuses personnes pourraient subir les affres du mal des transports. Ainsi, des chercheurs de l’Université du Michigan ont réalisé une expérience afin de déceler la cause des vomissements et le moyen de les prévenir.

Un problème très peu étudié

De fait, les chercheurs ont dû faire face au peu d’intérêt porté par la communauté scientifique au mal des transports dans les voitures encore moins celles qui sont autonomes. Or, de nombreuses études traitent du mal de mer ou encore du mal de l’air.

Effectuées en simulateurs ou sur terrain, ces études prennent la nausée comme symptôme principal de la maladie. Or si l’on se base sur cet indicateur, il faudra complètement revoir la conception des voitures autonomes actuelles

Un tour en manège…

Pour leur expérience, les scientifiques ont demandé à 52 personnes de faire un tour à bord d’un véhicule autonome sur un circuit au sein de l’université. Sur le trajet, les cobayes devaient effectuer des jeux basiques sur un iPad et répondre à quelques questions.

Pour repérer tout signe de mal des transports chez les voyageurs, les voitures autonomes ont été munies de capteurs surveillant la transpiration et la température. S’ils se sentaient mal, les passagers devaient immédiatement l’indiquer.

Causes du mal des transports dans une voiture autonome

Les premiers résultats de l’étude ne surprendront personne. Ainsi, l’utilisation d’un appareil électronique augmente les risques de nausée. Cependant, les données révèlent également que les jeunes ont plus tendance à ressentir le mal des transports dans les voitures autonomes. Pour l’heure, les scientifiques n’ont pas trouvé de cause certaine pour le phénomène. Néanmoins, cette expérience n’est qu’un début, et d’autres suivront. Espérons simplement qu’ils réussissent à résoudre le mystère avant que l’invasion des véhicules autonomes ne commence.

Sources & crédits Source : https://techcrunch.com/2019/08/20/researchers-look-into-keeping-autonomous-vehicles-from-becoming-mobile-vomitoriums/ - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *