Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Bracelet connecté / Les Fitness Trackers et la sécurité : ce que vous devez savoir 

Les Fitness Trackers et la sécurité : ce que vous devez savoir 

fitness hacking

Depuis plusieurs années, les Fitness Trackers sont devenus des équipements indispensables pour les passionnés de sports. Néanmoins, ces accessoires évoquent des risques de hacking non négligeables. Quelles sont ces menaces régulièrement recensées ? Pourquoi est-il recommandé d’appliquer certaines solutions telles que les VPN ? Cet article vous apportera des réponses claires et objectives.

Le succès indiscutable des Fitness Trackers

Grâce à une avancée technologique permanente, de nombreux équipements connectés apparaissent chaque année sur le marché. Parmi ceux-ci, les Fitness Trackers remportent un succès indiscutable dans l’hexagone.

Brièvement, ces montres réservées aux sportifs se présentent comme de simples bracelets connectés à un smartphone. Commercialisées à des tarifs relativement accessibles, ces montres sont capables de définir le rythme cardiaque ou les calories brûlées par un utilisateur. Par ailleurs, d’autres fonctionnalités sont parfois intégrées à ces équipements. Néanmoins, chaque IoT est concerné par la cybercriminalité… Et les Fitness Trackers ne sont pas une exception face à ce phénomène. Ainsi, les VPN et d’autres solutions sont recommandés par les experts afin d’éviter certaines situations complexes (voir plus loin dans cet article). 

Quand le hacking menace les passionnés de sports

Le fitness et l’intérêt des hackers

Le suivi d’activités sportives attise toujours plus la curiosité des hackers. En 2015, un fait divers confirmait cette information où la société MyFitnessPal dénombrait 250 millions de comptes d’utilisateurs compromis. Pour en savoir plus à ce sujet, n’hésitez pas à consulter cet article complet disponible sur le site Cnetfrance.fr

Une sécurité insuffisante

À l’instar d’une Smartwatch, un Fitness Tracker sera souvent pénalisé par une faible autonomie. En effet, la connexion par Bluetooth est une solution énergivore pour chaque appareil. Évidemment, l’application d’un protocole de chiffrage optimal impose un processus complexe… Et gourmand pour votre batterie ! En d’autres mots, la majorité des Fitness Trackers ne peuvent assurer une protection maximale face aux tentatives de piratage. Cet article publié sur le site Capital.fr confirme ces informations inquiétantes.

vpn illus

Que risquez-vous lorsque vous utilisez un Fitness Tracker ?

La localisation d’utilisateurs mineurs

Un Fitness Tracker permet évidemment de localiser un utilisateur grâce à sa fonction GPS. Toutefois, ces informations géographiques peuvent être récoltées par un pirate. Ces risques sont d’autant plus inquiétants lorsqu’il s’agit d’un jeune passionné de sport. En tant que parent, il est vivement recommandé d’appliquer certaines solutions efficaces afin d’éviter ces localisations alarmantes.

La récupération de données

Outre la situation géographique d’un utilisateur, d’autres données peuvent être également dérobées suite à une tentative de hacking. Celles-ci font principalement référence aux données partagées via un smartphone

L’activation non désirée d’une fonctionnalité

Certains Fitness Trackers intègrent des fonctionnalités pertinentes telles qu’un mode « enregistrement vocal ». Toutefois, à l’instar d’une webcam ou d’un micro d’ordinateur, l’activation à distance d’un périphérique interne évoque des inquiétudes légitimes.

La réduction des performances de votre équipement

Enfin, une tentative de piratage peut réduire drastiquement les performances de votre Fitness Tracker. Généralement, une autonomie limitée confirmera une situation de hacking. En cas de doute, veillez à réinitialiser votre équipement dès que possible.

cyber securité

Comment se protéger efficacement ?

Acceptez les mises à jour suggérées par le constructeur

A l’instar de chaque appareil connecté, chaque Fitness Tracker fonctionne grâce à un programme interne appelé « Firmware ». Celui-ci doit être mis à jour lors de chaque suggestion du constructeur afin de corriger certaines failles de sécurité. Quelques vérifications périodiques sur le site officiel du fabricant de votre montre peuvent maximiser votre sécurité… Pourquoi s’en priver ?

Filtrer vos applications

L’installation d’une application sur un Fitness Tracker est une véritable opportunité pour profiter de nouvelles fonctionnalités. Cependant, veillez à filtrer ces programmes avant d’autoriser votre téléchargement. Pour cela, n’hésitez pas à consulter les commentaires d’utilisateurs afin de déterminer ou non la fiabilité des données concernées.

Installer un VPN

D’après les experts en cybercriminalité, les VPN sont considérés comme des solutions « tout-en-un ». Effectivement, les réseaux privés virtuels intègrent plusieurs fonctionnalités redoutables pour booster votre protection ainsi que votre anonymat. Disponible depuis un fournisseur spécifique, cette solution nécessite un abonnement mensuel ou annuel. L’installation d’une application sur votre smartphone, tablette ou ordinateur autorisera une modification automatique de vos informations de navigation. Votre Fitness Tracker profitera évidemment de ce processus.

Pour résumer 

Les Fitness Trackers évoquent effectivement des risques de hacking non négligeables. Le vol de données et la réduction des performances de ces bracelets connectés sont des situations fréquemment recensées. Les recommandations détaillées dans cet article vous permettront de maximiser votre sécurité ainsi que votre anonymat lors de vos activités sportives.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *