Accueil / CES 2019 / CES 2017 : Kingston dévoile la plus grande clé USB au monde

CES 2017 : Kingston dévoile la plus grande clé USB au monde

datatraveler ultimate gt

Toujours plus d’espace de stockage. La course continue entre les différents fabricants et Kingston vient de frapper un grand coup au CES 2017.  La DataTraveler Ultimate GT dotée de 2 TO de mémoire est la plus grande jamais conçue. De quoi stocker 70 heures de vidéo 4K dans votre main. Loin d’être discrète, elle double la capacité du modèle précédent de Kingston. Le prix n’a pas encore été dévoilé. 

DataTraveler Ultimate GT, un modèle record

70 heures de vidéo 4K . 530 000 morceaux en MP3. 768 000 photos en JPEG 8MP ou encore 166 films HD en MKV. Ce sont des chiffres qui donnent le tournis. La capacité de la nouvelle clé USB de Kingston, la DataTraveler Ultimate GT  (pour Generation Terabyte) est difficile à imaginer réellement. Les comparatifs que fournit Kingston ne font qu’augmenter la démesure. Selon l’entreprise, qui la présente au CES 2017, à Las Vegas, c’est la clé USB avec le plus important stockage au monde. Elle a aussi plus de stockage que beaucoup de disques durs externes encore vendus dans le commerce 

« Chez Kingston, nous repoussons les limites de ce qui est possible. Avec la DataTraveler Ultimate GT, nous habilitons les utilisateurs à augmenter leur mobilité de stockage de données sous une forme très gérable. Il s’agit d’une excellente évolution de notre disque de 1 To lancé en 2013, et en doublant la capacité, les utilisateurs peuvent stocker et transporter facilement des quantités de données encore plus importantes »  a expliqué Jean Wong, directeur commercial de la division Flash, dans un communiqué.kingston technology ces 2017

Une clé très volumineuse

D’un point de vue technique, elle intègre une interface USB 3.1 Gen1 (l’équivalent de l’USB 3.0). Les débits en lecture et en écriture sont eux encore inconnus. On peut supposer vu ce qu’en a dit Kingston, qu’elle devrait atteindre une vitesse de transfert théorique de 5 Gbit/s. Sans surprise, elle est compatible avec les systèmes d’exploitation principaux, de Windows (7 à 10) à macOS (10.9.x+) en passant par Chrome OS et Linux (2.6.x+).

À noter que la clé, dotée d’un boîtier en alliage de zinc, est aussi beaucoup plus volumineuse (72 x 26,94 x 21 mm) que ce que l’on voit actuellement. Un élément qui va bien entendu de pair avec sa capacité de stockage.

Un prix qui devrait aussi battre des records

La DataTraveler UltimateGT sera mise en vente en février mais on ignore encore son prix. Elle sera disponible dans les formats 1 et 2 TO avec une garantie de 5 ans. Pour vous donner un ordre d’idée, a DataTraveler HyperX Predator 1 To, le précédent modèle de Kingston, coûte tout de même près de 1000 euros. Autant dire que la petite nouvelle ne devrait pas être à la portée de toutes les bourses.

Avec ces produits, Kingston vise clairement un marché de niche mais entretient aussi l’actualité sur le reste de ces produits. Fondée en 1987, l’entreprise est le plus important vendeurs de mémoire vive au monde et le second en terme de mémoire flash.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.