Accueil / Les objets connectés pour animaux / Hostabee protège les abeilles grâce à sa ruche connectée

Hostabee protège les abeilles grâce à sa ruche connectée

prix apiculture hostabee ruche connectee

Si les abeilles disparaissaient maintenant, il ne nous resterait que 4 ans à vivre. Ce que Albert Einstein ignorait peut-être, c’est que l’Homme utiliserait des technologies capables de protéger ces abeilles. Présentation d’une startup Française devenue multinationale grâce à sa ruche connectée.

Einstein pensait aussi que deux choses étaient infinies : l’univers et la bêtise humaine. Notre imagination l’est aussi, et c’est sans doute ce qui va nous sauver. Voici l’une des nombreuses possibilités de connecter l’apiculture, pour le bien-être des abeilles, mais aussi pour ceux qui aiment le miel.

Une start-up française connectée aux États-Unis

sigfox balance rucher apiculture hostabee ruche connectee

Hostabee (a bee pour une abeille et host pour hébergement) est une petite entreprise créée en 2015 à Saint-Quentin dans l’Aisne par un professeur en lycée agricole. L’idée de sauver les abeilles est venue du constat de la diminution significative du nombre d’abeilles dans la ruche de son école. Maxime Mularz, va profiter de sa formation en informatique pour créer son propre objet connecté : une ruche connectée. Grâce à sa petite équipe recrutée avec des fonds européens (un programme nommé FiWare qui récompense les meilleures innovations technologiques) c’est en quelques mois que cette nouvelle technologie entre sur le marcher.
Représentée au CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas 2017, nombreux ont été les clients désireux de bénéficier d’une ruche connectée made in France. Car ce ne sont pas moins de 5000 ruches qui ont été commandées. Un succès très prometteur pour les abeilles.

Comment la ruche connectée Hostabee fonctionne-t-elle ?

sigfox balance technologie apiculture hostabee ruche connectee

La ruche connectée ressemble à une ruche normale. Tout se passe à l’intérieur. En effet, des boîtiers miniaturisés ont été placés dans la ruche, et fournissent des informations 24 heures sur 24. Ces informations sont envoyées par ondes radio et n’altèrent pas le mode de vie des abeilles ni la qualité du miel. Pour l’instant, seules l’humidité et la température sont mesurées, mais ces informations permettent tout de même de savoir si le miel peut être récolté, ou encore savoir si une attaque de frelons asiatique a lieu. À ce sujet, voici une petite vidéo montrant comment les abeilles se défendent (en vain) aux attaques de frelons.

Utiliser un insecticide contre les frelons asiatiques avant qu’il ne soit trop tard, permettrait de sauver de nombreuses ruches.
Une application smartphone a aussi été développée afin de lire les informations de ces capteurs.
Son prix de 80 € semble tout à fait acceptable pour quiconque voulant installer une ruche dans son jardin, et profiter de miel pour sa consommation personnelle.

L’objectif fixé par Maxime Mularz est de connecter 300 000 ruches d’ici 3 ans. On pourrait aussi imaginer une ruche dotée d’une balise GPS pour prévenir du vol de ruche, ou encore un système de récolte automatique qui dépendrait des capteurs connectés.

Voilà le parfait exemple que certaines personnes font tout pour protéger notre planète. Mais d’autres, moins optimistes, ont préféré choisir de la remplacer, ou du moins de remplacer les abeilles par des robots.

Sources & crédits Source : http://agriculture.gouv.fr/hostabee-la-start-lecoute-des-abeilles - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *