Accueil / Maison connectée / Gemalto annonce la première carte de paiement biométrique

Gemalto annonce la première carte de paiement biométrique

Le 4 janvier, Gemalto a annoncé la première carte biométrique permettant les paiements sans contact. Il sera donc désormais possible d’utiliser ses empreintes digitales pour faire ses achats. Cette nouvelle méthode est évidemment considérée comme plus pratique, mais également plus sécurisée. 

Aujourd’hui, Gemalto a annoncé le lancement de la première carte de paiement biométrique. Avec cette technologie, les achats pourront se faire via nos empreintes digitales grâce à un capteur. La société a déclaré qu’il s’agit à la fois d’un moyen de se simplifier la vie, mais également de mieux se protéger.

Gemalto : le début de la fin du code PIN

Gemalto, paiement sans contact, banque, achats, carte de paiement, paiement biométrique

Avec sa technologie de reconnaissance digitale, Gemalto souhaite proposer la première carte sans contact vraiment sécurisé. Au lieu d’être stockées dans une base de données, les empreintes sont enregistrées sur la carte elle-même. Au moment de l’achat, le capteur effectue une comparaison et valide, ou non, le paiement. L’enregistrement des empreintes se fait via une tablette créée elle aussi par Gemalto.

Dans l’idée, cette carte d’un nouveau genre est compatible avec les terminaux déjà existants. On parle de dépenser avec ou sans contact, tous deux gérés par le capteur digital. Une technologie qui pourrait bien signaler un futur déclin du code PIN, devenu inutile dans ce cas. Pas de risque de tomber en panne non plus, puisque la batterie nécessaire à la reconnaissance n’a pas de limite. Le capteur biométrique est en effet alimenté par les terminaux de paiement.

D’abord Chypre, ensuite le monde

Gemalto, paiement sans contact, banque, achats, carte de paiement, paiement biométrique

La création de Gemalto n’est pour l’instant qu’une exclusivité chypriote. Il s’agit en effet un partenariat avec la “Bank of Cyprus”, une des plus grosses institutions du pays. La carte ne sera donc disponible dans un premier temps qu’aux clients de cette banque et dans Chypre. Il est d’ailleurs précisé dans l’annonce que ces derniers “seront les premiers à profiter de la commodité biométrique”. Le sous-entendu étant bien sûr qu’ils ne seront pas les seuls.

La carte à reconnaissance biométrique de Gemalto semble taillée pour une utilisation à l’internationale. Alors que le paiement sans contact prend de plus en plus d’importance, sa sécurité reste sommaire. Conçue pour empêcher les données d’être récupérées à distance, elle pourrait intéresser les particuliers. Contrairement à ses prédécesseurs, elle permet également d’utiliser de grosses sommes d’argent. Un atout à ne pas négliger qui pourrait pousser les banques de nombreux pays à investir dans ce système.

 

Sources & crédits Source : https://www.objetconnecte.net/paiement-empreintes-digitales-japon-1104/ - Crédit :

1 commentaire

  1. Support voué à disparaître…le paiement via smartphone rendra rapidement la carte physique obsolète. Mais ils essaient de se battre tout comme ceux qui hier voyaient leur business model s’effondrer (Kodak,…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *