Accueil / Maison connectée / Bureau connecté / Google+ ferme après la révélation d’une faille de sécurité

Google+ ferme après la révélation d’une faille de sécurité

faille de sécurité chez le géant de l'internet Google.

Lundi Google a décidé de fermer son réseau social Google+ après qu’une faille de sécurité ait touché le compte de 500 000 utilisateurs en mars dernier.

On se rappelle tous du scandale de Facebook avec Cambridge Analytica. La firme avait remis le couvert la semaine dernière avec une nouvelle faille de sécurité. Au tour d’un autre GAFA d’être dans la tourmente à cause d’un bug de sécurité : Google. Un mois après avoir fêté leur 20 ans, les données personnelles d’un demi-million d’utilisateurs ont été divulguées et ont pu avoir été utilisées. Leurs noms, adresses électroniques, professions, sexe et âge ont été dévoilés par la faille de sécurité. Les informations telles que les messages, numéros de téléphone et informations n’ont cependant pas pu être consultés. Presque 500 applications ont pu avoir accès à ces données entre 2015 et mars 2018. Google a cependant attendu 6 mois avant de révéler l’affaire. Le Wall Street Journal affirme que l’entreprise a fait ça dans le but de ne pas être incluse dans le scandale de Facebook se déroulant à la même époque. L’entreprise assure cependant que les données recueillies n’ont pas été utilisées lors de la faille de sécurité.

Fermeture de Google+ : Google ne détrônera pas Facebook

google supprime google +

Peu après la révélation du scandale, Google a annoncé qu’il fermait son réseau social Google+ au grand public. Les utilisateurs n’auront donc plus accès à ce service.

Le géant de l’internet veut faire oublier ce bug, même si signifie mettre un terme à la course aux réseaux sociaux. L’entreprise va faire en sorte d’améliorer ses services de protection des données privées. Elle a annoncé plusieurs réformes dans ce domaine, annonçant qu’elle donnerait plus de contrôle à ses utilisateurs sur les données qu’ils utilisent. Les développeurs d’applications n’auront plus quant à eux accès aux messages SMS envoyés et reçus par les téléphones Android. De plus, ils auront un accès limité au carnet d’adresses des utilisateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *