Accueil / Internet des Objets / Le premier fer à lisser connecté est aussi une cible facile pour les hackers

Le premier fer à lisser connecté est aussi une cible facile pour les hackers

Fer à lisser connecté Glamoriser Bluetooth

Vendu comme premier fer à lisser connecté sur le marché, le Glamoriser Bluetooth se révèle aussi être extrêmement vulnérable au piratage.

La multiplication des objets connectés dans notre quotidien amène inexorablement son lot de gadgets bizarres. Dans cette catégorie, on retrouve le Glamoriser Bluetooth, un fer à lisser Bluetooth. D’une utilité discutable, l’objet peut également devenir une arme redoutable une fois hacké.

Un fer à lisser connecté au smartphone

Comme bon nombre d’objets connectés, le Glamoriser Bluetooth se connecte (par Bluetooth, d’où le nom) à un smartphone via une application mobile. Les utilisateurs peuvent alors régler la température du fer ou le style de coiffure souhaité. Autre fonctionnalité indispensable, la possibilité d’éteindre le fer à distance. C’est à se demander comment l’humanité a pu survivre avant cette invention…

Des problèmes au paradis des fers à lisser 10.0

Singulier comme il est, l’appareil a attiré l’attention des spécialistes en sécurité de Pen Test Partners. Et les experts ont trouvé qu’un malfaiteur pouvait facilement en prendre le contrôle à distance. En effet, l’engin ne demande aucune authentification avant d’initier l’appairage avec un appareil mobile.

Ainsi, un éventuel attaquant a la possibilité de changer la température ou encore le maintenir en marche pendant 20 minutes, la limite permise par le fer. De fait, les risques sont indéniables puisque l’engin peut atteindre une température maximale de 235°C. Laissé à cet température pendant 20 minutes, il causera, au pire, un incendie, au mieux des brûlures graves. D’autant qu’il faut parfois près d’une demi-heure pour que le fer retrouve un niveau de températures sûr.

En tout cas, près de 650 000 exemplaires de ce fer à lisser connecté ont été vendus au Royaume-Uni, et l’application mobile n’a pas été mise à jour depuis juin 2018. Résumé : si vous possédez un de ces appareils, abstenez-vous de vous en servir. Pour les autres, nous vous conseillons notre dossier sur les bons réflexes à adopter pour sécuriser nos objets connectés.

Sources & crédits Source : https://techcrunch.com/2019/07/11/bluetooth-hair-straighteners-hacked/ - Crédit : Glamouriser (photo)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *