Accueil / CES 2019 / CES 2017 : Hi) votre nouveau système anti-cambriolage

CES 2017 : Hi) votre nouveau système anti-cambriolage

fenotek hi) interphone polyvalent

Assurer la sécurité de son domicile est une priorité pour beaucoup de personnes. Découvrir que l’on a été cambriolé, que son intimité a été violée, représente un véritable traumatisme. Les concepteurs d’objets connectés l’ont bien compris et toute une gamme de produits a été développée autour de cette thématique. Qu’il s’agisse de caméras de surveillance, de serrures connectées (parfois piratées !)… La start-up Fenotek présente, au CES 2017 de Las Vegas, Hi) un interphone polyvalent qui semble être une sorte de couteau suisse de la sécurité.

fenotek hi) interphone polyvalent ces 2017

Une idée née après un cambriolage

On est jamais mieux servis que par soi-même. C’est un peu le constat qui est à l’origine de la création de Hi). « J’ai été cambriolé et quand la policière venue enquêter a relevé les empreintes sur l’interphone, j’ai été stupéfait d’apprendre que les voleurs sonnent généralement pour s’assurer qu’il n’y a personne. Je me suis dit que j’aurais pu éviter ce cambriolage si j’avais reçu l’appel, c’est là que j’ai eu un déclic » explique Bruno Davoine le patron de la start-up.

L’outil propose une multitude de fonctions. Si quelqu’un appuie sur l’interphone, l’appel arrive directement sur le smartphone avec la vidéo grâce à la caméra intégrée. Le Hi), doté de la technologie iBeacon, identifie les habitants de la maison grâce à leurs smartphones. De quoi effectuer un suivi en temps réel permettant d’informer qu’une personne est arrivée ou qu’une autre est sortie. Faire le mur pourrait se révéler plus compliqué dans le futur pour les adolescents. L’outil peut aussi servir pour les personnes âgées ou qui ont du mal à se déplacer. Plus besoin d’aller systématiquement ouvrir la porte, il suffit de regarder son smartphone. Et ainsi de savoir s’il s’agit d’une livraison importante ou d’un démarcheur.

Niveau sécurité, si une silhouette inconnue est détectée par l’interphone, le propriétaire est prévenu et peut déclencher l’alarme à distance. L’appareil est connecté à internet en WiFi ou en 4G.

fenotek hi) interphone polyvalent ces 2017

Hi) lève plus de deux millions d’euros

C’est peu dire que Hi) rencontre un grand succès. La start-up vient de récolter 2,2 millions d’euros pour continuer son développement. Un attrait confirmé par l’enthousiasme du grand public. « Les gens trouvent l’idée d’interphone sur smartphone géniale, ils se demandent souvent pourquoi ça n’existait pas avant  » explique le patron. En juillet dernier, l’entreprise avait déjà pu réunir plus de 500.000 euros grâce à une opération de financement participatif sur Indiegogo.

Fenotek vise le marché résidentiel, plus particulièrement les propriétaires de maisons. Soit un marché de plus de 20 millions de clients potentiels rien que pour la France. Il sera disponible à partir du mois de mars en grandes surfaces, magasins de bricolage et boutiques high-tech pour le prix de 399 euros. D’autres développements sont ensuite prévus comme la reconnaissance faciale ou orale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.