Coronavirus : Pourquoi on devrait tous porter un masque malgré ce que dit Macron

femme portant un masque chirurgical pour se protéger du coronavirus

Alors qu’en France le gouvernement persiste à ne pas rendre obligatoire le port du masque face à l’épidémie de coronavirus, les faits contredisent sa position.

Sur le site américain Vox, le journaliste German Lopez détaille les raisons qui devraient pousser les autorités à imposer les masques au public. S’il est vrai qu’au début de la pandémie le consensus au sein de la communauté scientifique s’alignait avec la décision du gouvernement français, les avis ont évolué.

Les scientifiques en faveur du port du masque pour contrer le coronavirus

De plus en plus de chercheurs sont aujourd’hui en faveur d’un port obligatoire. Le sentiment est même partagé par des cercles aussi conservateurs que l’American Enterprise Institute (AEI) qui vient de s’exprimer sur le sujet.

Bien évidemment, il y a la question des stocks. Alors que les masques font défaut dans les hôpitaux, les médecins et infirmiers pourraient ne plus être protégés contre le coronavirus si tout le monde se jette dessus. D’ailleurs, c’est surement la principale raison de la décision du gouvernement en France.

Il y a aussi le risque de susciter un faux sentiment de sécurité auprès du public. Ainsi, certains pourraient commencer à contester le confinement ou à ne plus se soucier des gestes barrières.

Les faits en faveur d’un port obligatoire

Pourtant à travers le monde, de plus en plus de pays requièrent à leurs habitants de porter un cache-bouche quand ils mettent le pied dehors. C’est que de nombreuses données confirment son rôle dans la lutte contre la propagation du Covid-19.

Ainsi, selon Raina MacIntyre, scientifique à l’Université de Nouvelle-Galles du Sud (Sydney, Australie), des études montrent les avantages du masque face au coronavirus. Conduites au sein de ménages et d’universités, ces recherches indiquent sa probable efficacité dans des environnements où l’on a moins de contacts entre les individus.

Pour faire simple, le Covid-19 se transmet quand des gouttelettes respiratoires infectées par le virus atteignent la bouche, le nez ou les yeux d’une personne. Ainsi, le masque constitue une barrière physique contre le coronavirus.

Le masque contre les porteurs sains du coronavirus

Toutefois, l’argument le plus important en faveur d’un port du masque par tous est que de nombreuses personnes sont porteurs du coronavirus sans le savoir. Or, le gouvernement demande aux malades d’en mettre, en plus du personnel médical.

Cependant, que faire de ceux qui sont contagieux, mais qui ne montrent aucun symptôme, et ne s’en rendent pas compte ? La seule solution à ce problème est le port universel du masque.

En tout cas, il faudra bien évidemment que les médecins et infirmiers soient les premiers à en recevoir à la livraison des prochains stocks. Ainsi, si vous avez des masques chirurgicaux chez vous, pensez pour le moment à en faire don à un hôpital. Cela dit, ces ruptures de stock mettent en exergue les dysfonctionnements de notre système médical. À voir si le Président tirera les leçons de cette crise une fois qu’elle sera terminée.

Sources & crédits Source : https://www.vox.com/2020/3/31/21198132/coronavirus-covid-face-masks-n95-respirator-ppe-shortage - Crédit : Unsplash (photos)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via