Accueil / Loisir / Drones / Les contrôles routiers par drone à l’essai dans l’Essonne

Les contrôles routiers par drone à l’essai dans l’Essonne

Le DJI Matrice 200 effectue les contrôles routiers de la police

Moins coûteux qu’un hélicoptère, le drone est aussi plus efficace qu’une patrouille au sol pour les contrôles routiers.

Une première en Ile-de-France, la police nationale a testé le contrôle routier par drone sur une autoroute dans l’Essonne. L’expérience a porté ses fruits puisque les engins ont repéré deux fois plus d’infractions au Code de la route comparés à aux contrôles au sol.

Un drone professionnel disposant d’un zoom à 180x

Ces premiers contrôles atypiques ont été menées sur l’autoroute A126 le mercredi 15 mai dernier. La CRS autoroutière de Massy ainsi que la Préfecture de police de Paris avaient pour l’occasion invité plusieurs journalistes. Ils ont pu découvrir les drones professionnels utilisés par les autorités routières : deux DJI Matrice 200 dotés d’une caméra Zenmuse Z30. Celle-ci permet un zoom à 180x (un zoom optique 30x couplé à un zoom numérique 6x).

Conçu pour l’inspection d’ouvrages d’envergure (ponts, relais ou encore éoliennes), le quadrirotor Matrice 200 convient parfaitement aux contrôles routiers. Ainsi, l’engin volant augmente le champ de vision de l’agent qui le pilote au sol. Les yeux rivés sur un écran de contrôle, ce dernier ne laisse passer aucune infraction sur une large portion de l’autoroute. D’autant que la petite taille et la discrétion de la machine trompent la vigilance des usagers. S’il y a contestation, l’enregistrement vidéo permet à la police de présenter une preuve.

Un contrôle routier qui ciblait les motards

Pour leur mission, les drones ont surveillé les motards. Plus précisément, ils devaient repérer ceux qui doublent lors des embouteillages en franchissant la ligne blanche (une infraction classique). Les motards n’ont pas été visés au hasard pour ce premier contrôle routier par drone. Sur les routes de l’Essonne, ils ont été impliqués dans un accident sur trois d’après le dernier bilan de la sécurité routière. En termes de trafic, ils ne constituent pourtant que 5% des usagers de la route. Résultat de l’essai du 15 mai : 35 motards verbalisés en une heure 15 minutes (entre 7h30 et 8h45), soit le double de ce que produit un contrôle routier habituel.

Le contrôle routier par drone sera graduellement déployé sur tout le territoire d’après la police nationale. Pour autant, on ne vous conseillera pas de regarder en l’air pendant que vous conduisez…

Sources & crédits Source : https://www.lesnumeriques.com/drone/controles-routiers-par-drone-testes-dans-essonne-n87019.html / https://www.francetvinfo.fr/internet/drones/on-a-assiste-au-premier-controle-autoroutier-par-radar-drone-en-ile-de-france_3444395.html - Crédit : DJI (images)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *