Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Montre connectée / La montre connectée Pebble fait un comeback inattendu

La montre connectée Pebble fait un comeback inattendu

montre connectée pebble

Grâce à une petite armée de passionnés regroupés sous la bannière Rebble Alliance, la montre connectée Pebble vit une seconde jeunesse.

Lancée en 2014, la smartwatch a connu un certain succès notamment grâce à son extrême facilité d’utilisation. Mais son destin a basculé après l’arrivée de l’Apple Watch en 2015. Ainsi, son fabricant a déclaré faillite en 2016. Et en juin 2018, Fitbit (qui a racheté la technologie qui la fait fonctionner) a arrêté de la prendre en charge. Officiellement mise aux oubliettes, la montre connectée revit actuellement grâce à la ferveur d’un groupe baptisé Rebble Alliance.

Sauver la montre connectée Pebble

Dans un article du site iFixit, on découvre l’histoire de ces rebelles menés par Katharine Berry, une ancienne employée de Pebble. Ils ont un site web, Rebble.io, lancé en décembre 2016 lors de l’annonce de la fin de la montre connectée Pebble.

Pour atteindre leur objectif, ils ont commencé par faire une sauvegarde du site Pebble.com et des copies des documents techniques de la smartwatch. Ensuite, ils ont revu le firmware de l’appareil en collaboration avec des développeurs qui ont travaillé dessus via la messagerie Discord.

De la sorte, quand Fitbit a décidé de déconnecter les serveurs qui font fonctionner les applis des Pebble encore en circulation, ils étaient prêts à proposer une alternative.

Le retour d’anciens services, même payants

Grâce à Rebble, on peut donc aujourd’hui utiliser une montre connectée Pebble et profiter de la plupart de ses fonctionnalités. Dire que l’initiative a été un succès serait un euphémisme. Ainsi, Rebble compte à l’heure actuelle plus de 212 000 membres. Ce chiffre représente plus de 10% du nombre total de Pebbles vendues dans le monde (2 millions).

Parmi ces utilisateurs, il y a plus de 9 000 abonnés qui paient pour accéder à certains services. Pour expliquer ce plébiscite, on ne peut nier le rôle des médias qui n’ont cessé de communiquer sur Rebble, y compris cet article. Toutefois, pour trouver le véritable moteur de la réussite, il faut se tourner vers les Rebblers comme se font appeler les membres de l’alliance.

À un moment où l’obsolescence programmée est devenue la norme, l’expérience de ces passionnés dévoile une autre réalité. Dans celle-ci, les grandes multinationales n’imposent plus leurs désirs aux consommateurs. Mais ceux-ci ont la possibilité de continuer à utiliser normalement un appareil ou un service après son abandon par son fabricant.

Sources & crédits Source : https://www.ifixit.com/News/rebble-with-a-cause-how-pebble-watches-got-their-amazing-afterlife et https://www.theverge.com/2019/10/19/20921584/pebble-smartwatches-second-life-rebble-alliance-fitbit-github-kickstarter - Crédit : Photos : Pebble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *