[CES] La Withings ScanWatch a une fonction que l’Apple Watch n’a pas

montre connectée withings scanwatch

Présentée au CES 2020 par Withings comme la montre connectée santé la plus avancée au monde, la ScanWatch dispose d’un atout majeur face au leader du marché, l’Apple Watch.

Non seulement le modèle scanne le rythme cardiaque en continu et propose un électrocardiogramme, mais il peut aussi détecter l’apnée du sommeil. Ces fonctionnalités médicales poussées le positionnent comme un concurrent sérieux de la smartwatch de la marque californienne. Mais il faudra encore attendre un peu avant de couronner une nouvelle reine. Petit point.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

montre connectée withings scanwatch avec ECG

La ScanWatch reprend les grandes lignes de Withings

De fait, la ScanWatch ressemble beaucoup à une autre montre connectée de Withings, la Steel HR. Ainsi, elle est de type hybride, présentant des aiguilles mécaniques sur son cadran.

Notifications et informations similaires s’affichent quant à elles via un petit écran PMOLED. Entre autres, l’appareil peut suivre la fréquence cardiaque, le nombre de pas réalisés ou encore la quantité de calories brûlées.

La santé au cœur de cette montre connectée

La grande nouveauté mise en avant par Withings sur sa ScanWatch est la détection de l’apnée du sommeil. Pour note, il s’agit d’un trouble du sommeil caractérisé par des arrêts de la respiration durant la nuit. De fait, bon nombre de personnes en souffrent sans même s’en rendre compte.

D’où l’intérêt de la ScanWatch qui mesure la saturation d’oxygène dans le sang en temps réel. Couplées aux mouvements nocturnes, ces données permettent de diagnostiquer une apnée du sommeil. Si tel est le cas, la montre en informera son propriétaire.

Toutefois, la nouvelle smartwatch de Withings n’est pas la seule à offrir une détection de l’apnée du sommeil. En effet, la startup française IEVA a également profité de l’édition 2020 du CES pour dévoiler sa Time-C, une montre proposant une fonctionnalité similaire.

Mais Withings a aussi doté sa ScanWatch d’un ECG. Déjà présent sur l’Apple Watch, ce dispositif a permis de sauver plusieurs personnes en détectant des anomalies cardiaques.

En tout cas, le nouveau modèle de Withings devrait être disponible en automne à 249 dollars (modèle 38 mm) et 299 dollars (42 mm). Il sera waterproof jusqu’à 50 mètres de profondeur et proposera une autonomie de 30 jours.

  • Linnea Panier à linge cartonnée avec couvercle 54L rose Rien n'est perdu tant que maman n'a pas cherché
    Bac de rangement 54 litres pliable avec poignée et fond rigide amovible pour ranger vos objets, linge de maison, jouets, etc - Dimensions 30x30x60 cm coloris rose - Panier à linge "Rien n'est perdu" avec couvercle rabattable en carton et revêtement non tissé 54L rose Organisez votre quotidien avec ce panier
    11,60 €
  • APPLE AirPods Pro Écouteurs sans fil - Boîtier de charge sans fil
    Sans fil - Mode de sortie audio : Stéreo - Commandes : Répondre/terminer, lecture/pause, morceau suivant/précédent, transparence audio, ANC on/off - Poids : 5.4 g - Oreillette Bluetooth
    246,43 € 279,00 € -12%
Sources & crédits Source : https://www.imore.com/withings-scanwatch-has-one-feature-everyone-wishes-apple-watch-had - Crédit : Photos : Withings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.