[CES] Diesel annonce la On Fadelite, une nouvelle montre connectée au design transparent

montre connectée Diesel On Fadelite

Annoncée à l’occasion du CES 2020 de Las Vegas, la On Fadelite est la dernière montre connectée avec écran tactile pour sportif de la marque Diesel.

Les montres se suivent et ne se ressemblent pas au CES. Son bracelet transparent est la première chose qui saute aux yeux en voyant la smartwatch de Diesel. Ainsi, l’appareil tire son nom du fait que ses couleurs un peu punchy semblent se fondre, fade signifiant en effet « se fondre » dans la langue de Shakespeare. Mais l’objet réserve d’autres surprises, à commencer par une belle fiche technique. Découverte.

La Diesel On Fadelite, pour homme et pour femme

Avec un boîtier médium de 43 mm, la montre devrait convenir tant aux poignets masculins que féminins. Pour sa dernière smartwatch, Diesel a opté pour Wear OS. La montre a donc non seulement accès aux fonctionnalités de Google Assistant, mais aussi aux nombreuses applications du Play Store.

Le tout tourne grâce à un processeur Snapdragon Wear 3100. Ceux qui aiment écouter de la musique en s’exerçant apprécieront également l’intégration de Spotify. Les sportifs en général pourront compter sur un GPS et un capteur de fréquence cardiaque ainsi que sur le suivi des activités, synchronisé avec Google Fit.

montre connectée Diesel On Fadelite

Des choix de design intéressants

Au-delà des couleurs flashy et de la transparence, le design de la Diesel On Fadelite recèle de bonnes idées qui améliorera réellement l’expérience de l’utilisateur. Ainsi, le boîtier en nylon en forme de coquille est aussi étanche, permettant de nager avec sa smartwatch.

Hérité des anciens modèles de la marque, le bouton de grande taille facilite la prise en main.

Mais l’élément le plus intéressant de cette nouvelle montre est sans doute son cadran « Globe ». Comme son nom l’indique, il comporte un globe rotatif qui permet de consulter simultanément 3 fuseaux horaires sur le cadran. De plus, la smartwatch affiche la météo via des animations interactives sur son écran.

Si Diesel n’a aucune peine à nous séduire avec sa On Fadelite, il faut indiquer que la marque n’a communiqué aucune autonomie pour sa montre. On sait simplement qu’elle dispose du chargement rapide. En tout cas, l’appareil sera en vente à partir de mars 2020 au prix public de 279 euros.

Sources & crédits Source : - Crédit : Photos : Diesel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.