CES 2017 : Nvidia s’attaque à la domotique avec le Spot et la Shield TV

ces 2017 nvidia spot shield tv annonce

La mode est définitivement aux assistants domotiques. Après Amazon, Google et bien d’autres, c’est au tour de Nvidia de se lancer sur ce marché avec le dévoilement du Spot et de la Shield TV au CES 2017.

Nvidia Shield TV : alliance du gaming et de la domotique

Le CES a été l’occasion pour Nvidia de révéler de nombreux produits, dont sa nouvelle Shield TV. Celle-ci se veut être la nouvelle référence, à la fois en termes de divertissement et de domotique. En plus d’être plus rapide que le précédent modèle, elle sera désormais capable de diffuser des programmes télé en ligne et supportera les derniers visuels 4k disponibles sur le marché.

ces 2017 nvidia spot shield tv console

Grâce à son processeur Tegra X, elle peut atteindre une vitesse de traitement des données jusqu’à trois fois supérieure que sa principale concurrente : la Apple TV. La box sera compatible avec un cloud spécialisé dans le gaming, qui vous permettra de streamer vos parties de jeux vidéo directement depuis votre pc.

Elle sera également capable de se connecter à de nombreux produits connectés via un assistant domotique appellé le Spot.

Nvidia Spot : le challenger de la domotique

L’un des points forts de la conférence a certainement été le lancement du Nvidia Spot, un nouvel assistant domotique qui permet de commander les objets connectés présents dans votre maison uniquement avec la voix.

Les informations sont pour l’instant assez rares sur ce produit, mais sa principale fonctionnalité serait d’être un micro connecté en WiFi à la nouvelle télévision de Nvidia. Pour l’instant, trois partenariats ont été annoncés : Samsung SmartThings, Philips Hue, et Nest.

ces 2017 nvidia spot shield tv conférence

Pour la marque, l’un des objectifs principaux de cette sortie sera de se différencier des assistants domotiques déjà présents sur le marché. Le Spot fait délibérément le choix de la simplicité en proposant simplement de transmettre les commandes vocales à Google Assistant qui s’occupera de les traiter, là où le Google Home dispose de la technologie nécessaire pour les traiter lui-même.

L’interface de Google Assistant sera, quant à elle, localisée dans la Shield TV. Dans ce contexte, l’expérience utilisateur ne devrait pas changer selon le produit utilisé, mais la différence de technologie différencie le Spot du Google Home (en tout cas, c’est ce que Nvidia prétend).

ces 2017 nvidia spot shield tv domotique

Au vu des photos disponibles du Nvidia Spot, on peut penser qu’il s’agit d’un produit proche de l’Echo Dot d’Amazon. Dans le sens où il faudrait en placer plusieurs dans une maison pour en couvrir toute l’étendue. Bien qu’aucun prix ne soit annoncé pour le moment, on peut imaginer qu’il sera relativement réduit s’il est censé être acheté en plusieurs exemplaires.

La combinaison des deux produits proposera une combinaison insolite de divertissement et de domotique qui se révèle très intrigante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.