Accueil / CES 2019 / CES 2016 : zoom sur la serrure connectée Schlage Sense

CES 2016 : zoom sur la serrure connectée Schlage Sense

Schlage Sense

Les fabricants de serrures connectées sont encore plutôt rares, pourtant c’est le cas de Schlage Sense. Produit par les Américains de Schlage, la serrure intelligente « Schlage Sense » propose d’ouvrir sa porte à distance et de la gérer via Apple HomeKit. Pour plus de détails, rendez-vous au CES 2016.

Une serrure connectée

Eh oui, les serrures connectées, ça existe. Il y en a même plusieurs, même si ce n’est pas le produit le plus populaire de l’Internet des Objets. On vous parlait de la très française Okidokeys il n’y a pas longtemps ; aujourd’hui c’est une autre firme, américaine, qui nous intéresse : Schlage.

Schlage est à l’origine de Schlage Sense, un système de serrure intelligente particulièrement avancé. Concrètement, elle se présente sous la forme d’un boîtier équipé d’une serrure et d’un clavier tactile luminescent, ce qui vous permet d’ouvrir la porte via une clé classique ou en entrant un mot de passe. De plus, comme toute serrure connectée qui se respecte, elle se double d’un récepteur Bluetooth, avec lequel le smartphone de l’utilisateur peut interagir à distance afin de déverrouiller la serrure sans avoir à sortir ses clés. Ainsi, il devient possible de partager des clés électroniques à ses proches, d’ouvrir la porte d’un simple mouvement de doigt alors qu’on approche de la maison ou, plus simple encore, de le demander à Siri.

Et si nous parlons de Siri, c’est parce que les serrures Schlage sont particulièrement tournées vers les produits Apple. Pas la peine d’essayer Sense avec un Android (bien qu’une autre offre de serrure connectée Schlage, Connect, serait compatible avec l’OS de Google). Schlage offre néanmoins l’avantage de fonctionner avec HomeKit, la technologie domotique d’Apple. Et ça, on demande à voir.

Schlage Sense au CES 2016 ?

Comme vous le savez peut-être, du 6 au 9 janvier se tiendra à Las Vegas le CES 2016, le plus grand salon de l’électronique mondial. Pour l’entreprise américaine, qui sera présente sur place, ça sera l’occasion de présenter ses nouveautés en matière de sécurité et serrure connectée. Rappelons que Sense n’est pas le seul modèle de serrure intelligente proposée par Schlage, puisqu’on retrouve le Touch (97€) et le Connect (à 182€). Néanmoins, la marque présente Sense comme son produit le plus abouti et, pour notre part, c’est essentiellement le produit qui nous intéresse.

Du reste, Schlage Sense est déjà disponible sur le site de Schlage pour quelques 229$, soit l’équivalent de 209€ chez nous. Pour plus d’informations sur les révélations qui seront faites au CES 2016 de Vegas, n’hésitez pas à rester connectés.

Shlage Sense

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.