Accueil / CES 2019 / Casio dévoile la smartwatch GPS des aventuriers qui se recharge au soleil

Casio dévoile la smartwatch GPS des aventuriers qui se recharge au soleil

CES 2018 - Casio, la célèbre marque de montre,a dévoilé au salon de Las Vegas, une nouvelle smartwatch capable de se recharger au soleil. Spécialement conçu pour les sportifs et les randonneurs elle est livrée avec un système GPS intégré. Peut-être le futur Must-Have des survivalistes.

CES 2018 – Casio, la célèbre marque de montre,a dévoilé au salon de Las Vegas, une nouvelle smartwatch capable de se recharger au soleil. Spécialement conçu pour les sportifs et les randonneurs elle est livrée avec un système GPS intégré. Peut-être le futur Must-Have des survivalistes.

Vous aimez les randonnées, mais il vous arrive de vous perdre et bien sûr, la batterie de votre téléphone est morte. Casio a pensé à vous avec sa nouvelle smartwatch G-FORCE, qui intègre un système GPS autonome et se recharge au soleil. Présentée ce mercredi 10 au salon de Las Vegas, elle est équipée de tout ce dont un aventurier a besoin. La G-Shock Rangeman GPR B-1000 de chez Casio. La montre sera commercialisée au prix de 800 dollars et sera disponible à la vente à compter d’avril 2018.

Perdu en pleine jungle, la montre solaire de Casio pourrait vous sauver la vie

Ça peut sembler superficiel, voire idiot ou inutile, mais une montre solaire comme celle de Casio pourrait vous sauver la vie. Imaginez, après un long périple, en pleine jungle, tel un Indiana Jones des temps modernes, vous ne retrouvez plus votre chemin et vous n’avez ni boussole ni téléphone pour appeler les secours. Il vous suffit alors de prendre place en haut d’un rocher pour recharger la batterie de sa montre connectée pour utiliser la fonction GPS et retourner chez vous. Quatre heures de recharges solaires permettent une heure entière d’utilisation de GPS. Alors oui c’est un gadget, mais un gadget qui pourrait vous sauver la vie.  La navigation GPS est utilisable pendant environ 33 heures sur une charge normale sans fil d’environ cinq heures.

Une montre qui vous suit à la trace

smartwatch, montre connectée, Casio G-Shock Rangeman GPR B-1000

La montre enregistre en temps réel votre emplacement, que ce soit sur une route fréquentée ou dans une forêt abandonnée. Elle recueille également la longitude, latitude, l’altitude et la température des lieux fréquentés. Une fonctionnalité particulièrement intéressante qui permet également de vous indiquer le chemin à prendre au cas ou vous décider à rebrousser chemin.

La montre recueille des données de localisation à partir de satellites GPS pour afficher l’emplacement actuel sur une route ou une destination, en temps réel. La montre enregistre également les données départ pour établir un plan de votre ballade.

Une application smartphone pour ne jamais se perdre

Connectée au Bluetooth, la montre permet au smartphone de créer des cartes 3D de points sauvegardés ou parcourus durant sa balade. Ainsi, impossible de se perdre, on comprend plus facilement par quel chemin on est arrivé. L’application est compatible iOS et Android.

Impossible non plus de perdre la notion du temps, la smartwatch vous indiquera en temps réel l’heure qu’il est partout dans le monde. En même temps, on n’en attendait pas moins d’une montre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.