Accueil / Intelligence Artificielle / Boston Dynamics : vous pourrez acheter le chien robot SpotMini dès 2019

Boston Dynamics : vous pourrez acheter le chien robot SpotMini dès 2019

boston dynamics spotmini

Boston Dynamics annonce qu’il sera possible d’acheter le chien robot SpotMini à partir de 2019. Dans un premier temps, la machine sera destinée aux entreprises, mais par la suite, les particuliers pourront également l’acheter.

Il y a quelques jours, une vidéo révélait que le chien robot SpotMini est désormais capable de monter les escaliers et de se déplacer de façon autonome grâce à ses caméras. Si cette vidéo vous a terrifié, bonne nouvelle ! Enfin pas tellement, en fait.

L’entreprise Boston Dynamics vient d’annoncer que son robot canin sera disponible à la vente à partir de 2019. Dans un premier temps, la production sera limitée à 100 exemplaires, et le constructeur cible principalement la clientèle professionnelle.

En effet, dans les bureaux et les usines, SpotMini pourra user de son habileté pour se rendre à des endroits inaccessibles pour les autres machines. Il pourrait par exemple être utilisé pour effectuer des patrouilles de sécurité, pour inspecter les chantiers, et bien plus encore. Rappelons que le SpotMini peut être personnalisé à l’aide de logiciels tiers.

Boston Dynamics : les robots seront plus importants qu’internet dans le futur

Toutefois, par la suite, Boston Dynamics envisage de produire massivement son chien robot pour le vendre aux particuliers. De fait, dans un avenir proche, ne soyez pas surpris si le SpotMini du voisin vous observe à travers la clôture.

Selon le fondateur de l’entreprise, Marc Raibert, il est d’ailleurs probable que les robots prennent plus d’importance qu’internet dans le futur. Comme il l’explique, internet permet de « toucher » toutes les informations du monde, mais les robots quant à eux permettent de toucher et de manipuler tout ce qu’il y a dans le monde. Espérons simplement que les cyber canidés ne finissent pas par nous éradiquer un par un comme dans Black Mirror…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *