Accueil / Santé connectée / Régime - Balance / Balance connectée / Body Cardio : la balance connectée retrouve sa fonction phare

Body Cardio : la balance connectée retrouve sa fonction phare

Officielles Body Cardio

Le 18 avril, Withings a annoncé le retour de la mesure de la vitesse d’ondes de pouls (VOP) sur la Body Cardio. Cette fonctionnalité phare était désactivée depuis la fin du mois de janvier 2018.

À sa commercialisation, la Body Cardio de Withings offrait une fonctionnalité très intéressante. Avec la balance connectée, l’on pouvait mesurer sa vitesse d’ondes de pouls. Cette option la différenciait des précédents produits de la marque.

Avec cette mesure, les utilisateurs pouvaient connaître leur rigidité artérielle. En vérifiant la manière dont l’onde de pouls se propage le long de l’artère aorte et de l’arbre artériel, la balance leur donnait une idée précise de l’état de cette partie du corps. En cas de vitesse trop élevée, cela peut indiquer que le sujet est atteint d’hypertension ou bien de diabète.

À la fin du mois de janvier 2018, Nokia Health, encore propriétaire de la marque française, avait annoncé la désactivation de cette fonctionnalité phare.

Une surprotection de la part de Nokia

Selon la division santé de l’équipementier télécom, elle était susceptible de nécessiter des “approbations réglementaires additionnelles”. Cette anticipation de l’application du RGPD le 25 mai 2018 avait pénalisé le fabricant d’objets connectés.

Il avait dû retirer la mesure de vitesse d’ondes de pouls par mise à jour. Nokia Health proposa alors un remboursement de la balance connectée Body Cardio pour ceux qui le souhaitaient.

Entre temps, Nokia Health est redevenue Withings. Eric Carreel, l’e co-fondateur de la marque s’était étonné de la suppression de cette fonction auprès des Numériques. Après le rachat, il a affirmé qu’il voulait la réintroduire sur la Body Cardio.

Trois ans après, la Body Cardio reste très innovante

C’est maintenant chose faite. Dans un communiqué de presse publié le 18 avril Withings déclare :

“Après examen par les autorités compétentes et un audit mené par Withings, il apparait qu’aucun besoin réglementaire supplémentaire n’est requis aujourd’hui pour le retour de la VOP sur les balances Body Cardio en Europe qui n’est pas classifiée « dispositif médical”.

Le produit conçu en partenariat avec le Professeur Boutouryie, cardiologue et chercheur à l’Hôpital Européen Georges Pompidou, revient complet. La première balance connectée équipée de la VOP pourrait également revenir aux États-Unis.

Les utilisateurs de la Body Cardio peuvent d’ores et déjà mettre à jour la balance connectée. Les autres peuvent se la procurer pour 149,90 euros au lieu de 179,90 euros à son lancement. Amazon la vend même 119 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *