Amazon One scanne la paume de la main pour le paiement sans contact

amazon one paiement sans contact

Amazon a annoncé hier une nouvelle solution de paiement sans contact baptisée Amazon One qui permet d’effectuer une transaction simplement avec la paume d’une main.

Le dispositif se sert de la signature unique de chaque paume pour authentifier un achat ou encore l’accès à un espace (bureaux, stades, etc.). Lors de la première utilisation, il faut renseigner sa carte bancaire, puis suivre les instructions affichées à l’écran pour scanner sa paume.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Une fois les deux données appariées par le système, l’on peut simplement passer sa main au-dessus du terminal pendant environ une seconde pour valider une action.

Pour l’heure, l’on ne peut utiliser Amazon One que dans deux magasins Amazon Go de la ville de Seattle (États-Unis). Néanmoins, Amazon a de grandes ambitions pour son service. Ainsi, il devrait s’étendre à ses autres magasins outre-Atlantique dans les prochains mois.

De plus, l’e-commerçant le proposera également aux marchands et entreprises traditionnels qui pourraient en avoir besoin. En l’occurrence, on pourrait penser à des commerces (supermarchés, boutiques, etc.), mais aussi au métro, aux stades ou encore aux bâtiments administratifs.

[bzkshopping keyword= »carte rfid » count= »2″ template= »grid »]

Amazon One utilise la paume de la main pour préserver l’identité des utilisateurs

Pourquoi donc la paume de main ? Selon Amazon, cette technologie empiète moins sur les données personnelles des utilisateurs par rapport à d’autres méthodes biométriques. En effet, impossible de savoir l’identité d’une personne via une image de la paume d’une de ses mains, selon l’e-commerçant.

À cela s’ajoute le fait qu’il faut un geste conscient pour valider une transaction : tenir sa main au-dessus du terminal. Il y a donc moyen de risque d’acheter par inadvertance un produit. Enfin, il s’agit d’un procédé sans contact, toujours un plus aux yeux des consommateurs, toujours selon Amazon. Ainsi, opter pour la paume comme identifiant biométrique permet aux utilisateurs d’avoir le contrôle sur le service : quand et où l’utiliser.

À ceux qui pourraient s’inquiéter de la sécurisation des scans réalisés par Amazon One, l’e-commerçant affirme que toutes les images seront stockées et chiffrées dans le cloud. En plus de cela, chacun pourra à tout moment supprimer ses données via le site one.amazon.com.

Sources & crédits Source : https://www.engadget.com/amazon-one-palm-recognition-go-stores-seattle-100718649.html - Crédit : Amazon (photo)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *