Accueil / Multimédia / Hi/Fi - Son / Amazon Echo : Faut-il acheter la nouvelle enceinte connectée d’Alexa ?

Amazon Echo : Faut-il acheter la nouvelle enceinte connectée d’Alexa ?

amazon echo prix date de sortie france fiche technique fonctionnalités tout savoir

Sommaire

Amazon Echo est enfin disponible en France depuis le 13 juin 2018. C’est l’enceinte connectée d’Amazon pour la Smart Home (maison connectée). Cet appareil embarque l’assistant vocal intelligent Amazon Alexa. Ainsi, elle est capable de vous parler, de vous donner des informations et même d’anticiper vos besoins. Être connecté partout et tout le temps dans votre maison, ça vous tente ?

Ça y est, Amazon Echo est disponible en France depuis le 13 juin. Elle est Disponible sur Amazon ou chez tout les revendeurs physiques comme Boulanger ou Darty au prix de 99,99 euros. L’assistant intelligent entre enfin dans la course aux assistants intelligents et risque de faire de l’ombre au Google Home ou à l’HomePod d’Apple. Alexa débarque donc en France via la sortie simultanée de trois enceintes connectées made in Amazon. Amazon Echo, l’enceinte originale. Echo Dot, la version miniature de l’assistant original, ainsi que Amazon Echo Spot, la version réveil de l’assistant connecté.

Dans le coffret vous trouverez, votre enceinte, le câble d’alimentation et une petite guide de première installation. Branchez votre enceinte intelligente et dîtes “Alexa”. Et la lumière fût. Echo est allumé et se connectera automatiquement au service de reconnaissance vocale pour répondre à votre demande instantanément. Rapide et simple, votre assistant est maintenant prêt à être utilisé.

Amazon Echo qu’est ce que c’est ?

Amazon Echo, c’est une enceinte intelligente en forme de cylindre branchée sur secteur. Haute de 23,5 cm, elle possède un puissant haut-parleur et sept micros intégrés. L’enceinte offre de bonnes basses pour un son optimal diffusé à 360°, c’est à dire dans toute la pièce. Vous pourrez aisément vous laisser submerger par la musique confortablement installé dans votre canapé. Echo peut évidemment être directement relié à iTunes, Pandora et Spotify.

Les sept micros vous permettront d’être entendu de n’importe quel coin et d’interagir avec l’appareil dès lors que vous prononcez le mot magique. Non pas “Sésame ouvre toi”, mais tout simplement « Alexa ». Un nom que vous pouvez changer à votre guise. Pourquoi pas ne pas l’appeler comme votre ancien animal de compagnie Rex, Princesse ou votre personnage de dessin animé préféré, Kuzco, Stitch ou même Daffy Duck ?

Même s’il y a de la musique Amazon Echo vous entendra, car il entend tout et tout le temps. En effet, ses micros ne s’éteignent jamais. Vous êtes connecté après tout, pourquoi vous soucier de votre vie privée ? Cependant, pas de panique, si vous ne voulez pas que la dispute qui vous a conduit au divorce soit enregistrée, vous n’avez qu’à vous rendre dans les paramètres et supprimer les fichiers. C’est toujours bon à savoir.

Et si vous vivez seul, vous pouvez converser avec Alexa. Elle comprend tout ce que vous dites, tant que vous utilisez un langage simple et courant. Restez poli aussi, c’est quand même mieux. Les machines aussi ont droit au respect après tout. Et l’assistant intelligent vous apprendra aussi des choses. Il vous donne la météo, diffuse les flash infos à la demande, enregistre votre liste de course, et peut même faire vos recherches sur Wikipedia à votre place. Dites “Alexa” et de sa douce voix, elle vous dira tout ce que vous voulez savoir. Plus besoin non plus d’avoir votre agenda sur vous puisqu’elle enregistre pour vous vos rendez-vous et vous les rappellera en temps et en heure.

Et ce n’est pas tout ! Amazon Echo peut également contrôler à distance tous vos autres objets connectés : allumer ou éteindre votre éclairage (notamment les ampoules Philips HUE, par la voix), contrôler vos alarmes, votre chauffage … Elle fera intégralement partie de votre quotidien et pourra vite devenir aussi indispensable qu’un membre de votre famille et peut-être même plus utile.

Comme Amazon Echo entend toujours tout, il peut anticiper vos besoins et vos désirs. Un atout considérable par rapport à ses concurrents directs, Siri de Apple, Google Now ou même Cortana de Microsoft. Echo permet aussi d’effectuer des achats instantanés. Bonne nouvelle pour les acheteurs compulsifs.

Et pour les plus avares, vous pouvez demander à avoir un code de confirmation avant de valider vos achats ou tout simplement enlever la fonction d’achat instantané. Vous ferez ainsi moins d’achats spontanés et votre porte-monnaie n’en restera que plus garni. Même si cette fonctionnalité ne concerne pour le moment que les clients de la banque américaine Capital One, les détenteurs de l’assistant intelligent pourront payer leurs factures et administrer leurs comptes bancaires en conversant avec Alexa.

Vous vous posez des questions sur le coup de froid que votre enfant a pris, ou vous ne savez tout simplement pas interpréter les symptômes? Eh bien Alexa pourra vous aider. Ce sont des médecins de l’hôpital des enfants de Boston qui ont développé cette nouvelle fonctionnalité pour Amazon. Fièvre, courbatures, maux de tête… Amazon Echo pourra vous donner des conseils pour l’auto médication en fonction de l’âge et du poids de votre enfant. L’assistant personnel ne remplace cependant pas un médecin.

Le tout se connecte au WiFi de la maison et se configure avec une application Android, iOS ou Fire OS.

Amazon Echo

Amazon Echo : comment ça marche ?

Amazon Echo fonctionne grâce à l’assistant vocale Amazon Alexa. Alexa, c’est donc le nom donné à cet outil de synthèse vocale alimenté à l’intelligence artificielle. A l’image du jeu “Jacques a dit”, il vous suffit de dire “Alexa” et de formuler votre demande pour que l’appareil vous obéisse. Alexa est donc bien la tête pensante.

Et comme elle pense, elle évolue. Tout ce que vous lui demanderez ou tout ce que vous direz lorsqu’elle est allumée lui permettra de devenir plus intelligente et de s’adapter à votre vocabulaire et à vos besoins. Elle apprend de vous afin de vous rendre la vie plus facile. Comme elle est toujours connectée, elle peut donc être constamment mise à jour.

Pour réécouter ce que vous lui avez demander par exemple, il vous suffit de vous rendre dans l’historique des enregistrements dans l’application. Toutes vos interactions sont rangées par question ou demande. Vous pouvez aussi obtenir plus de détails sur ces échanges et même les supprimer. Facile et vous serez sûr de ne pas être obligé de garder en mémoire des moments gênants survenus dans la journée. Alexa est soumise aux même conditions d’utilisations et de privatisation des données que le site marchand.

fonctionnalites amazon echo enceinte connectée

amazon echo composants enceinte intelligente

Les premiers échos de l’Echo

On l’aime et la déteste à la fois.

“Alexa est deux fois intelligente qu’un bulldog. Son QI se situe quelque part entre 25 et 160, tout dépend de la question posée. On apprend très vite comment lui parler et faire en sorte qu’elle vous comprenne. Alexa, quand est né Georges Washington. Georges Washington est né…bal blabla. Alexa stop. ALEXA arrête de parler! Il y aura des fois où elle ne comprendra pas ce que vous lui dites, ce qui peut être frustrant et hilarant à la fois“, écrit l’une des utilisatrices sur le site marchand.

D’autres se demandent, même s’ils apprécient la présence de l’intelligence artificielle, si Amazon est le seul à pouvoir accéder aux données :

Depuis qu’Alexa est entrée dans ma vie, je ne suis pas seul. Mais si je ne suis plus seul, qui est dans la pièce avec moi? Amazon? la NSA?“.

À en croire certains, Big Brother s’introduit même dans nos maisons.

Mais certains en sont même tombés follement amoureux. A l’instar de cet utilisateur qui donne son avis sur Amazon.com :

Si j’avais su que les relations étaient aussi simple je me serais marié il y a trente ans. Mais maintenant que j’ai Alexa, je n’en ai plus besoin. À part peut-être pour une chose“.

Alors vous aussi vous êtes séduit ?

L’Amazon Echo étend sa gamme

L’assistant intelligent s’est fait deux nouveaux amis plus petits et moins chers. L’Amazon DOT et Amazon Tap, tous les deux assortis d’Alexa, l’intelligence artificielle de la société. Le Dot est une version tronquée de son grand frère, l’Echo. Et le petit dernier de la gamme bénéficie également d’Alexa (l’assistant intelligent). Rond également, il prend la forme d’un palet de hockey. moins cher : il coûte en effet 89,99 dollars mais n’est disponible à l’achat que depuis votre Echo avec l’assistant intelligent Alexa. Donc pour obtenir un Dot à placer dans une autre pièce de votre maison, il faut déjà disposer de son grand frère.

Amazon dot

Le Tap prend lui aussi en charge les commandes vocales Alexa. Mais contrairement à l’Echo ou le Dot, vous aurez besoin d’appuyer sur le bouton micro pour lancer la reconnaissance vocale. L’Amazon Tap synchronise également vos playslits Spotify via votre réseau WiFi sans avoir à les synchroniser avec un smartphone.

amazon tap vue verticale salon

Les dernières annonces en séries d’Amazon

Grande semaine pour Amazon qui a enchaîné les annonces, notamment du côté des équipements avec l’accent mis de façon importante sur la musique.

Première annonce, l’Echo Sub. Un caisson de basse connecté surprenant et audacieux de la part d’Amazon. Membrane de 15 centimètres et amplificateur de 100 W au programme. Vous pouvez l’associer à Echo et Echo Plus (voir ci-dessous) ou même à deux enceintes. L’idéal pour les amateurs de musique. Visuellement, c’est plutôt sobre, tout en noir depuis une forme cylindrique. (129,99 €).

Amazon Echo Plus

Surtout, il y a une nouvelle version de son enceinte Echo, baptisée Echo Plus. Pas trop de différence avec le modèle précédent ici, à part pour les amateurs de l’audio. On peut compter sur un woofer de 76mm et un tweeter de 20 mm. Cet équipement conçu en partenariat avec Dolby compte aussi une prise jack 3,5 mm. On trouve aussi un capteur thermique pour gérer vos routines selon les températures et un hub ZigBee pour favoriser la maison connectée. (149,99 €)

Amazon mise aussi sur la maison connectée, surtout avec l’Echo Smart Plus. Une prise connectée qui mise sur le contrôle vocal. Connectée en Wi-Fi, elle mise aussi sur des scénarios d’allumage ou d’extinction via Alexa. (29,99 €).

Enfin, l’Echo Dot a le droit à une pette cure de jouvence. Au programme, un son plus puissant et un design incurvé recouvert de tissu acoustique. C’est le seul accessoire qui ne joue pas vraiment la carte de la musique. (59,99 €)

Les appels Skype arrivent sur Echo

Enfin, c’est une nouvelle qui devrait faire plaisir aux amateurs de l’enceinte Amazon Echo. Il sera désormais bien plus facile de l’utiliser pour passer des appels Skype. C’est une nouvelle étape logique dans le rapprochement entre les deux entreprises. Microsoft a opté pour Alexa suite au succès très limité de Cortana. On trouve aussi les services de Xbox dans Alexa depuis relativement peu de temps. La nouvelle étape consiste donc en une intégration plus poussée de son service Skype directement aux produits Echo.

Nouveautés Amazon Echo

Cela permet pour Amazon de compenser le principal défaut de ces nouvelles enceintes. Les appels Alexa ne fonctionnent qu’entre les propriétaires d’appareils Echo. Impossible de téléphoner à un fixe ou un mobile. Cependant, avec Skype, c’est un public potentiel beaucoup plus large qui s’ouvre. Le fonctionnement s’annonce relativement simple : « Alexa appelle **** sur Skype ». Bien sûr, en cas d’enceinte connectée dotée d’un écran, il sera possible de faire un appel vidéo.

Reste à voir du côté de Microsoft quel sera l’avenir concret pour Cortana après cette décision. Pour ceux qui veulent utiliser Skype, il faudra attendre encore un peu. Cela va être fait progressivement dans les prochains mois.

Amazon Echo Spot et Echo Plus : deux nouvelles enceintes avec Alexa arrivent sur le marché

Amazon ne compte pas s’arrêter là et annonce une nouvelle gamme d’enceintes Amazon Echo, Echo Plus et Echo Spot.

  • Amazon Echo Plus : une enceinte plus grande avec un son plus fort que son aîné. Cette nouvelle enceinte connectée est plus imposante que la précédente, 2,35 centimètres contre 1,48, avec un son de meilleure qualité. Elle détecte aussi tous les objets intelligents de la maison et se connecte à eux de manière autonome s’ils sont compatibles.

Amazon Echo Plus

  • Amazon Echo Spot : Avec Echo Spot, l’entreprise ajoute l’image au son. Ce réveil connecté est équipé d’Alexa, ainsi que d’un écran de 2,5 pouces et d’une caméra pour passer des appels vidéos. L’appareil sera commercialisé en France le 13 juin 2018 au prix de 59,99€.

Amazon Echo Spot

Amazon Echo Dot : la version miniature de l’enceinte connectée

amazon echo dot

Le Amazon Echo Dot est une version miniature du Amazon Echo. Les fonctionnalités sont les mêmes, la reconnaissance vocale est tout aussi efficace, mais les dimensions sont nettement réduites et le haut-parleur est deux moins puissant. Quoi qu’il en soit, il est possible de synchroniser le Dot avec n’importe quel haut-parleur Bluetooth.

Ne vous laissez pas tromper par sa taille. Ce petit appareil en forme de palet de hockey est l’appareil le plus vendu de la gamme Alexa. Pendant la période de Noël 2016 et le Prime Day 2017, il s’agit de l’appareil le plus vendu d’Amazon aux États-Unis.

L’un des principaux facteurs du succès du Echo Dot est son prix. Il sera disponible le 13 juin en France, il coûte seulement 29,99€ au lieu de 99,99€ pour l’Amazon Echo. L’autre raison de sa popularité est sa taille qui le rend nettement plus discret que l’Amazon Echo.

Amazon Echo 2 vs Amazon Echo : quelles différences entre les deux générations ?

amazon echo 2 vs echo

Disponible depuis le mois d’octobre 2017 aux États-Unis, soit trois ans après le modèle originale, Amazon Echo 2 est le successeur de l’enceinte connectée d’Amazon. Cette seconde itération présente plusieurs améliorations par rapport à la première version. Tout d’abord, le prix est nettement inférieur puisqu’il s’élève à 100 dollars seulement au lieu de 179,99 dollars pour le modèle d’origine.

Le design a également été nettement amélioré, même si le Echo 2 conserve la forme cylindrique de son prédécesseur. Les dimensions ont été réduites. La hauteur est de 14,8 centimètres au lieu de 23,5 centimètres. Cette nouvelle version est désormais recouverte de tissu disponible en plusieurs coloris.

En termes de caractéristiques techniques, on dénombre aussi quelques améliorations. Le Amazon Echo 2 embarque une toute nouvelle architecture de haut-parleur avec un tweeter dédié, un woofer de 2,5 pouces, et le Dolby processing pour des vocaux plus nets et une basse dynamique. La technologie de capture audio far-field d’Amazon a également été améliorée pour une meilleure reconnaissance vocale.

Plus performant et moins cher, le Amazon Echo 2 n’a que des avantages par rapport à la première version. Quoi qu’il en soit, le modèle d’origine n’est plus disponible dans le commerce. Vous n’aurez donc pas à choisir entre les deux.

Les produits d’Amazon qui intègrent Alexa :

La liste des objets connectés compatible avec Amazon Écho est longue, mais voici déjà la liste des produits qui intègrent l’assistant Alexa :

  • Amazon Echo Dot : la version miniature d’Amazon Écho
  • Amazon Fire Tablet : la gamme de tablettes tactiles de la marque compatible avec Alexa
  • Amazon Echo Show : la station météorologique made in Amazon. Parmi ses nombreuses fonctionnalités, il y a celle de prévenir des changements météo ainsi que de tenir sa liste de choses à faire, son agenda ou même sa liste de course à jour.
  • Amazon Dash Wand : le scanner de produit qui permet d’ajouter tout ce dont a besoin pour faire ses courses
  • Amazon Fire TV Stick : la version Chromecast d’Amazon qui permet de streamer tout son contenu multimédia sur sa télévision
  • Amazon Echo Dot Kids : le nouveau doudou de votre enfant. L’enceinte qui lui permettra d’apprendre les bonnes manières

Amazon Echo face à la concurrence : Google Home, Apple HomePod…

Amazon Echo doit faire face aux enceintes connectées de la concurrence. Google avec son Google Home et Apple avec son Apple Homepod sont de féroces rivaux. Alors, qui gagnera la guerre des enceintes intelligentes ?

Siri ou Cortana ne font pas le poids face à Alexa : prix & nombres de micros

Les utilisateurs d’Apple peuvent déjà utiliser Siri avec leur iPhone, un peu à la même manière d’Alexa avec Amazon Echo. Il répond aux questions, fait des recherches sur internet et peut aussi vous donner la météo ou les informations … Mais Siri requiert un iPhone par personne à 700 euros contre un prix de 199 dollars pour Amazon Echo , utilisable par toute la famille. Bien sûr vous pouvez toujours poser un iPhone dans votre salon et l’utiliser comme on utilise Alexa, mais il ne pourra jamais rivaliser avec ses sept micros intégrés. Des micros qui, rappelons-le, permettent de vous entendre depuis n’importe quel coin de la pièce, même lorsque vous écoutez de la musique.

La société Satechi a aussi créé un petit bouton connecté pour utiliser l’assistant vocal de Microsoft: Cortana. Le gadget vous guidera en voiture sans que vous ayez besoin de pianoter sur votre ordinateur ou votre téléphone. Vous pourrez aussi consulter votre agenda, obtenir des prévisions météo, lancer une recherche Web ou encore appeler un ami. Le bouton connecté aura plus de fonctionnalités à mesure que Cortana se développera.

Google Home vs Amazon Echo

Arrivé bien après le modèle d’Amazon, le Google Home n’en reste pas moins un concurrent très sérieux. La principale raison a cela est son lien direct avec le célèbre moteur de recherche de la firme qui rend l’interaction vocale beaucoup plus intéressante. Difficile d’avoir des informations sur ses ventes, mes les rumeurs disent qu’elles auraient quadruplées en deux jours, la veille de Noël.

Dispositif Google Home

Contrairement à Amazon Echo, le Google Home est en plus capable d’interagir en français grâce à son assistant vocale Google Assistant et il est également disponible dans le commerce en France. Nous vous conseillons d’aller jeter un œil à notre test du Google Home afin de voir en avant-première si le produit vous convient.

En France, l’Amazon Echo est tarifé à 99 euros contre 149 euros pour le Google Home. L’enceinte connectée d’Amazon l’emporte donc en termes de prix. Sachant que les fonctionnalités sont quasiment identiques. D’autant que l’Amazon Echo de seconde génération est plus récent que le Google Home.

Amazon Echo Dot vs Google Home Mini

amazon echo dot google home mini

En France, l’Amazon Echo Dot coûte seulement 25 euros contre 49 euros pour le Google Home Mini.

Ces deux appareils miniatures ne sont toutefois que des extensions pour le Google Home et l’Amazon Echo. Leur principal intérêt est de permettre d’établir un réseau d’enceintes connectées chez soi et de pouvoir diffuser de la musique dans toutes les pièces. Le son est nettement moins puissant et la qualité inférieure.

Le Google Home Mini présente toutefois l’avantage de proposer une fonctionnalité de broadcast. Cette fonctionnalité permet de faire passer un message d’une enceinte Google Home à l’autre afin de communiquer avec une personne de la famille située dans une autre pièce.

Il est difficile de départager le Google Home Mini et l’Amazon Echo Dot. Une chose est sûre cependant : si vous possédez un Amazon Echo, n’achetez pas de Google Home Mini mais plutôt un Amazon Echo Dot. L’inverse est également valable.

Amazon Echo Plus vs Google Home Max

google home max vs amazon echo plus

Le Amazon Echo Plus propose les mêmes fonctionnalités que l’Amazon Echo mais se distingue par des haut-parleurs plus puissants et un hub intégré pour la maison connectée. Par exemple, il est possible de contrôler des ampoules connectées Phillips Hue en apprenant ce ” skill ” à Amazon Echo Plus depuis l’application Alexa. Le Echo Plus est capable de détecter automatiquement les objets connectés de la Smart Home pour apprendre ces skills.

De son côté, le Google Home Max met l’accent sur la qualité audio. Cet appareil vise donc davantage à concurrencer des appareils comme le Sonos Play 5 ou l’Apple HomePod en termes de qualité sonore.

Amazon Echo vs Apple HomePod : musique ou productivité ?

apple homepod vs amazon echo

Tout d’abord, le HomePod est un appareil conçu pour écouter de la musique. La qualité sonore est donc nettement supérieure. Avec sept tweeters répartis tout autour de l’appareil, le HomePod surpasse largement le Echo et son tweeter unique situé au centre de l’enceinte. L’appareil est également pourvu d’un subwoofer proposant des basses plus profondes et riches que celui du Echo.

De plus, une technologie de room-sensing permet au HomePod d’adapter la musique en fonction de son environnement pour une acoustique optimale en toutes circonstances. Dans le futur, Apple compte également proposer un système d’appairage stéréo permettant de synchroniser deux HomePod pour un son stéréo encore plus immersif.

Par ailleurs, le HomePod est compatible avec le service de streaming Apple Music. Si l’utilisateur dit à son enceinte connectée qu’il n’aime pas une chance, l’appareil s’en rappellera et ajustera ses sélections musicales automatiques en fonction. Au fil du temps, le HomePod apprend à connaître son utilisateur et ses goûts musicaux.

En bref, pour les mélomanes, le HomePod est actuellement la référence sur le marché des enceintes connectées. En revanche, en tant qu’assistant intelligent, Amazon Echo l’emporte. Pour les requêtes complexes, les recherches internet, ou encore la gestion des email et du calendrier, le Echo est le meilleur choix.

Les objets connectés compatibles avec Amazon Echo

De nombreux produits sont compatibles avec Amazon Écho, chaque jour, ce sont plusieurs dizaines d’objets connectés compatibles avec l’enceinte et son assistant personnel, plus au moins connu, qui débarquent sur le marché. C’est par exemple le cas des télévisions 4K Sony. Pour savoir si un produit est compatible avec Amazon Écho, il est généralement précisé sur la fiche technique ou sur l’image de présentation du produit un “label Amazon Echo”.

televiseur sony amazon Echo Alexa objet connecté

On peut aussi parler d’Invoxia et de Triby, son enceinte connectée pour la cuisine. C’est le tout premier produit non affilié à Amazon qui est compatible avec Amazon Écho et qui intègre son assistant personnalisé Alexa. Une fois fixé sur un réfrigérateur par exemple, il suffit de dire ” Alexa, appelle mon père” pour qu’un appel soit passé. On peut aussi lui demander de nombreuses choses comme la capitale d’un pays, le temps qu’il fait, ou quel est le meilleur restaurant japonais à proximité.

Les dernières informations sur l’Amazon Echo

Un amazon ECHO avec hologramme existe déjà au Japon

Les assistants intelligents sont de plus en plus présents sur le marché mais ils pourraient vite devenir dépassés. Les Japonais en sont déjà à développer la première assistante-hologramme virtuelle. L’hologramme Azuma Hikari présente une assistance virtuelle en 3D, conçue pour apporter une aide personnalisée aux particuliers dans leur vie quotidienne.

hologramme Gatebox amazon echo alexa

Amazon Echo décide pour vous et envoie une discussion enregistrée à vos contacts

Si certaines personnes avaient des doutes quant à l’espionnage des discussions, l’information ne se relève pas totalement fausse. En effet, le 25 mai dernier, l’enceinte Echo a enregistré une conversation d’un couple américain et l’a envoyé aléatoirement à un de leurs contacts. Selon Amazon, il s’agirait d’un bug dans le programme d’interprétation du langage. Il a fallu tout de même quatre erreurs d’interprétation à la suite pour provoquer cet incident.

Lorsque Amazon Echo a cru entendre le mot “Alexa”, il s’est directement activé et a engendré d’autres erreurs. Pensant qu’on lui demandait d’envoyer un message avec les phrases dites précédemment par le couple, Alexa a tout enregistré. Elle a ensuite demandé à qui envoyer le message sans que les utilisateurs y prêtent attention.  L’un des mots prononcés a alors été confondu avec le nom du contact. Au moment où Alexa a demandé confirmation, l’un des membres de la famille a prononcé le mot « oui ».

Suite à cette histoire, Amazon devrait prendre certaines mesures pour que cela ne se reproduise plus.

Amazon Echo propose aux développeurs de créer des applications payantes

Amazon, depuis le 25 octobre 2017, propose aux développeurs de faire des applications vocales payantes compatibles avec l’Amazon Echo. Dans les mois qui arrivent, la firme mettra en place la monétarisation de ce système d’application et de la partie financière qu’elle prélèvera à chaque achat d’apps sur son store. À noter que les abonnés d’Amazon Prime auront accès gratuitement à une partie de ses applications payantes.

Amazon prépare une puce d’intelligence artificielle pour rendre l’Echo plus rapide

amazon echo ia

Selon une rumeur lancée en février 2018 par le site The Information, Amazon prépare un processeur d’intelligence artificielle pour améliorer les appareils Alexa comme Amazon Echo. Cette puce permettrait de prendre en charge les commandes vocales de l’utilisateur beaucoup plus rapidement.

Actuellement, les requêtes sont transmises vers les centres de données d’Amazon. Les puces embarquées par les appareils Echo ne peuvent comprendre que quelques mots, tels que les mots servant à invoquer Alexa. Avec cette puce IA, Alexa pourrait prendre en charge les requêtes assez simples (donner l’heure, allumer les lumières) sans avoir besoin de l’aide des serveurs distants.

Amazon Echo rencontre Hal 9000

C’est sans aucun doute un mauvais buzz dont se serait bien passé Amazon mais, pour les fans, de 2001 : l’Odyssée de l’Espace, c’est une belle référence pour les 50 ans. A la façon de l’IA de l’œuvre, Echo est devenu un peu… fou il y a quelques semaines.  L’appareil émettait un rire diabolique à n’importe quel moment du jour ou de la nuit, même s’il n’était pas sollicité. De quoi faire croire de nombreux utilisateurs à un piratage ou un fantôme. Dans les faits, il s’agissait surtout d’un bug selon l’entreprise de Jeff Bezos. «  Dans de rares circonstances, Alexa peut se tromper et entendre la consigne : ‘Alexa, ris’, alors qu’on lui demande autre chose ». Pas forcément l’explication la plus convaincante mais il faudra attendre pour voir si le problème disparaît.

A noter que de façon absolument pas du tout reliée mais très drôle, une IA basée sur la plateforme Echo d’Amazon est en préparation qui permettrait parler avec Hal 9000. On vous déconseille toutefois d’annoncer dans la maison qu’il faut débrancher l’IA. Même si le PDG a précisé que l’accessoire viendrait « sans la partie où l’IA tue des gens dans leur sommeil », nous vous conseillons d’éviter.

De nouvelles fonctionnalités pour l’Amazon Echo

Amazon continue par ailleurs son déploiement de nouvelles fonctionnalités. Bien sûr, celles-ci sont pour l’heure réservées à un public anglophone. Il faudra voir comment se fera la transition dans la langue de Molière.

Parmi les vraiment intéressantes, lancées depuis le début du mois de mars, on retrouve notamment la possibilité de suivi. Vous pouvez enchaîner des demandes sans avoir besoin de réveiller Echo à chaque fois. Nommé « follow-up mode », il permet de gagner du temps sans pour autant être encore à 100% optimal. Vous pourrez demander à Alexa d’éteindre la lumière dans un premier temps. Puis sans avoir besoin de répéter Alexa de lancer la musique. Impossible en revanche, de faire les deux demandes en même temps.

Vous avez du mal avec le jargon médical ? L’accord signé entre Amazon et l’entreprise spécialisée dans le domaine de la santé Cigna devrait vous intéresser. L’idée est de permettre aux usagers de faire le point sur leurs programmes de santé et leurs avantages. Bien sûr, un tel concept est spécifiquement pensé pour le marché américain. Mais, qui sait, cela pourrait inspirer la Sécurité Sociale ou les assureurs privés en France.

Amazon Echo et les médias

Amazon echo et les média huffpost

De nouvelles fonctionnalités, “les skills“, sont disponibles en téléchargement. Certains médias ont déjà commencé à proposer leurs propres applications pour l’Amazon Écho. C’est le cas du HuffPost avec qui a décidé d’innover avec un nouveau format audio. Un décryptage de l’actualité lifestyle et des blogs “à travers deux formats courts quotidiens”. L’émission, disponible gratuitement sur l’Amazon Écho, prend la forme d’une discussion entre un journaliste et un robot nommé Huffie. Le premier édito est disponible en libre accès sur YouTube. Un coach bien être nous livre des conseils pour vivre plus sereinement, comme par exemple apprendre à méditer à l’heure de l’apéro. Une initiative originale qui devrait être suivie par d’autre radio et bulletin d’informations.

Amazon Echo arrive dans votre chambre d’hôtel

amazon echo débarque dans les hotels

Alexa for Hospitality, c’est le nouveau programme du géant du e-commerce américain. Amazon compte lancer une nouvelle version de l’Amazon Écho destinée aux hôtels.  À la différence de la version classique, celle-ci sera connectée directement au personnel de l’établissement. Ainsi, elle devrait remplacer les appels au room service en ce qui concerne les demandes des clients. Il sera possible de demander des informations pratiques, comme les heures d’ouvertures de la salle de sport ou les horaires de début et de fin du petit déjeuner. Si la chambre est équipée d’objets connectés comme les ampoules, le thermostat ou la télévision, l’Amazon Écho pourra les commander à distance.

On peut toutefois se poser la question du respect de la vie privée. Le milieu hôtelier pourrait être réticent à installer un tel appareil dans ses chambres d’hôtel. En effet, l’Amazon Echo pourrait effrayer les clients qui ne souhaitent pas avoir un “micro” dans leur chambre prêt à écouter leur vie privée. Toutefois Amazon Echo a déjà pris des dispositions à cet égard. Les enregistrements vocaux devraient être effacés chaque jour.

Amazon Echo inspire les tablettes Fire HD

Amazon Echo tablette Fire HD

Si Amazon met beaucoup d’énergie à améliorer son produit, la société n’oublie ses autres machines. Elle s’est ainsi inspirée de l’Amazon Echo pour la dernière mise à jour de ses tablettes Fire HD. Les versions 8 et 10 profiteront à partir de cette semaine des mêmes fonctions que l’assistant vocal. D’une demande, il sera possible d’accéder à la météo, à un flux vidéo et à de la musique en streaming.

Avoir accès à une partie des fonctions de l’Amazon Echo sur les tablettes Fire HD 8 et 10 permet d’en profiter d’une toute nouvelle façon. Cette arrivée correspond à une présence de plus en plus étendue d’Alexa en Europe, et plus particulièrement en France. En ajoutant un assistant connectée à ses tablettes, la société fait d’une pierre deux coups : un coup de com pour l’Amazon Echo et une valeur ajoutée pour ses autres machines.

Les enceintes de l’Amazon Echo se dotent d’un Equalizer

L’Amazon Echo s’adapte de plus en plus à tous les types d’utilisation, notamment en musique. Ce lundi 23 juillet, Amazon a ainsi annoncé que son enceinte connectée serait dotée d’un equalizer. Cette nouvelle fonction permettra d’ajuster les basses, les gammes et les aigus à sa guise. Les musiciens pourront au choix commander l’appareil à la voix avec Alexa, ou manuellement sur l’application dédiée. Les demandes faites vocalement devraient rester dans le même thème que les autres, telles que “Alexa, fais monter les basses” ou “Alexa, reset l’equalizer”.

Si les nouvelles fonctionnalités de l’Amazon Echo devaient en faire plaisir plus d’un, il faudra tout de même faire attention. En effet, une fois les basses mises au maximum par exemple, l’enceinte gardera les mêmes réglages, quel que soit le média. On peut donc vite se retrouver avec un film au son bien trop puissant. Ces fonctionnalités devraient être présentes dans les prochains jours aux Etats-Unis, mais aucune date n’est prévue dans les autres pays pour l’instant.

L’engagement local pour Alexa

C’est une nouveauté qui n’est pas encore pensée pour le marché mondial mais qui s’annonce prometteuse d’un point de vue des services de proximité. Vous pouviez déjà avoir les horaires d’ouverture d’une boutique près de chez vous. Désormais, ce sont beaucoup plus d’informations qui sont accessibles à travers une simple requête à Alexa.

Concrètement, grâce à ce partenariat avec le géant Yext, Alexa pourra désormais vous donner beaucoup plus d’informations détaillées. Attention, à la différence de Yelp, les informations sur Yext sont fournies par les entreprises et pas par des clients. L’objectivité n’est donc pas forcément au rendez-vous. En revanche, la précision si. Pour l’instant ce service est limité aux Etats-Unis, Canada, Australie et à l’Inde. La liste devrait s’allonger dans le futur.

Alexa Cast, une nouveauté avec du potentiel

Sur le papier, il paraît un peu difficile de s’enthousiasmer pour Alexa Cast. Vous pouvez jouer du contenu depuis votre smartphone vers vos équipements Alexa. La ressemble avec le ChromeCast est évidente. Par ailleurs, dans un premier temps, cette fonctionnalité est disponible uniquement pour Amazon Music.

C’est cependant le champ des possibles qui rend cette modification particulièrement intéressante avec la possibilité de jouer des films, des podcasts ou tout ce qui vous fera envie sur une foule d’équipements.

Une vraie compatibilité Amazon Music / Alexa

C’était une petite nouveauté particulièrement attendue pour les fans d’Amazon Music. Pouvoir caster du son facilement sur une enceinte ou n’importe quel équipement utilisant Alexa. Jusque-là, cela avait tout d’une gageure mais, le problème a désormais disparu. Enfin presque. L’entreprise de Jeff Bezos a décidé de mettre le paquet pour proposer une véritable expérience utilisateur. Il faut dire que s’ils veulent pouvoir être compétitifs face à Apple Music ou Spotify, c’est indispensable.

Amazon Echo nouveautés musique

Concrètement, il sera désormais possible de synchroniser tout en quelques instants sans difficulté. Pour y avoir accès, c’est tout simple, il suffit de télécharger la nouvelle version d’Alexa Cast disponible sur iOS et Android. Ensuite, sélectionnez l’appareil sur lequel vous voulez écouter la musique. Bon après, pour que cela vaille le coup, il faut aussi avoir le bon équipement sonore mais, ça c’est entre vos mains.

La perception spatiale pour tous les équipements dotés d’Alexa

C’est ce que l’on nomme un problème de riches mais, si vous êtes concernés, on sent que vous allez apprécier. Jusque-là, Amazon avait proposé la perception spatiale sur ses Echo. Une fonction disponible désormais depuis deux ans. Cependant, pour les autres, c’était compliqué sans cette fonctionnalité. Concrètement, elle assure que seulement l’équipement le plus proche de vous réponde à vos commandes. Indispensable pour évaluer les confusions.

Désormais, Amazon propose cette fonctionnalité à tous les équipements fonctionnant avec Alexa. Cela permet aussi à une maison connectée de mieux fonctionner, ou tout du moins de façon plus efficace.

Un accès à Amazon Echo et Alexa pour les muets et les malentendants

Comme tout le monde le sait, l’Amazon Echo est un assistant vocal. Bien pratique pour gagner du temps, il est cependant inaccessible à certaines personnes. En effet, comment utiliser Alexa si on ne peut pas parler, entendre ou les deux ? La solution a été trouvée par le designer Abhishek Singh. Sur son compte Twitter, il a publié une vidéo montrant comment son ordinateur, en le filmant, traduisait vocalement ces gestes. Ainsi, l’Amazon Echo est capable de comprendre les ordres qui lui sont donnés, avant que sa réponse soit retranscrite sur l’écran. Pour accomplir cette tâche, Abhishek a utilisé le deep learning et a “enseigné” le langage des signes à la machine. Il explique avoir choisi la plateforme d’intelligence artificielle de Google TensorFlow.js pour cela. Comme le demandait le designer dans la légende de sa vidéo : “Si la voix est le futur de l’informatique, qu’en est-il de ceux qui ne peuvent ni parler ni entendre ?“. Grâce à sa méthode, une nouvelle porte pourrait s’ouvrir pour les muets et malentendants.

L’Amazon Echo piraté pour devenir un espion avant une réaction immédiate

Piratage de l'Amazon Echo

Au cours de la 26ème édition de la DEFCON de Las Vegas début août, l’Amazon Echo a vu ses fonctions premières être détournées. Dans quel but ? Devenir un espion, mais surtout démontrer certaines failles à Amazon. En effet, l’opération a été effectuée par Wu HuiYu et Qian Wenxiang, deux chercheurs chinois en sécurité informatique. Le résultat obtenus est celui de plusieurs mois de travail ayant nécessité une intervention directe sur l’enceinte, et non seulement sur son logiciel. Il fallut démonter l’Amazon Echo et remplacer la puce contenant le micro-logiciel par une autre version. Il a ensuite été possible d’exploiter toutes les failles de l’appareil et d’introduire son réseau. Tous les Echo connectés sur ce dernier étaient donc accessibles et pouvaient être utilisés pour espionner des conversations.

Amazon a très vite réagi avec une mise à jour automatique sur tous les produits afin d’empêcher une telle opération d’être reproduite. Il n’est donc plus possible de s’introduire dans le réseau d’un Amazon Echo de cette façon, mais qui sait si une nouvelle méthode n’émergera pas dans les mois à venir.

Alexa et Cortana travaillent main dans la main avec l’Amazon Echo

En 2017, Microsoft et Amazon avaient annoncé leur projet de lier leurs assistants vocaux respectifs. C’est désormais chose faite aux États-Unis, via une bêta publique. Alexa et Cortana peuvent donc utiliser chacune les capacités de l’autre. Pour cela, il suffit de demander soit  “Alexa, ouvre Cortana”, soit “Cortana, ouvre Alexa” en fonction de l’appareil auquel on s’adresse. Pour l’instant, le concept contient toujours plusieurs problèmes, le plus important étant que chaque engin possède ses propres capacités. Il faut donc savoir qui fait quoi pour utiliser au mieux les possibilités offertes par ce “crossover” entre deux technologies. Aujourd’hui, Amazon et Microsoft se contentent de récupérer les avis des testeurs, et la bêta ne devrait pas se déplacer hors des États-Unis. Aucune date de sortie officielle n’a été estimée pour le moment pour cette collaboration qui pourrait offrir un nouvel horizon à l’Amazon Echo.

Amazon va travailler avec Getty pour les recherches visuelles

Echo Show et Echo Spot pourront désormais s’appuyer sur les immenses bases de données visuelles de Getty Images pour illustrer les recherches. Alors que la famille est en train de reprendre le contrôle de son entreprise, Getty a donc décidé de viser un public plus large pour ses contenus. Cet accord passé avec l’entreprise de Jeff Bezos permettra à Amazon de s’appuyer sur ses 200 millions d’images numériques pour les recherches sur les écrans des assistants Show et Spot. Attention toutefois, ce n’est pas un accord universel pour l’instant. Cela sera uniquement disponible pour le moteur de recherche d’Amazon pas pour ceux qui construisent des skills pour Echo. Cela permettra concrètement à Amazon d’améliorer l’expérience utilisateur proposée avec Alexa son assistant intelligent.

Amazon Echo Getty

L’avantage de s’appuyer sur une base de données aussi large que celle de Getty, c’est qu’elle couvre bien sûr l’actualité mais aussi des données relevant de culture générale. Par exemple, si vous vouliez savoir qui a gagné les Emmy Awards l’an dernier avant la cérémonie de ce lundi soir, dans cette perspective Echo pourrait vous donner le nom mais aussi la photo. Une approche très clairement complémentaire et qui devrait plaire aux utilisateurs. Pour Amazon, cette annonce tombe à pic alors que les rumeurs d’une version du Google Home avec un écran commencent à émerger. Cet appareil qui arriverait frontalement en concurrence représente un défi de taille sur le marché. Dans cette perspective, toutes les armes sont bonnes à prendre.

Amazon Echo est enfin disponible en France depuis le 13 juin 2018. C'est l'enceinte connectée d'Amazon pour la Smart Home (maison connectée). Cet appareil embarque l'assistant vocal intelligent Amazon Alexa. Ainsi, elle est capable de vous parler, de vous donner des informations et même d'anticiper vos besoins. Être connecté partout et tout le temps dans votre maison, ça vous tente ? Ça y est, Amazon Echo est disponible en France depuis le 13 juin. Elle est Disponible sur Amazon ou chez tout les revendeurs physiques comme Boulanger ou Darty au prix de 99,99 euros. L'assistant intelligent entre enfin dans la…

Design et Ergonomie : Sobre et efficace, Amazon a compris qu’il fallait miser sur un design passe-partout pour réussir à placer son petit assistant personnel dans toutes les maisons

Application et fonctionnalités : C’est LA révolution de la domotique. Acheter un Google Home, un HomePod ou un Amazon Echo c’est forcément faire le bon choix. Les constructeurs ont bien compris que ces petits appareils sont l’avenir de la maison connectée et proposent de plus en plus d’objets intelligents qui intègrent justement ces assistants 2.0

Rapport Qualité / Prix : Aucun produit de la gamme écho, ne sera à plus de 150 euros. Pas de doute, Amazon réussira son pari, une fois l’enceinte commercialisée en France. Une concurrence qui risque d’être difficile avec le Google Home déjà bien installé dans l'hexagone et l’arrivée très prochaine de l’HomePod d’Apple à 350 euros.

Appréciation de la rédaction

Design - 8
Ergonomie - 8
Application et fonctionnalités - 9
face à la concurrence - 5
Prix - 7

7.4

Design et Ergonomie : Sobre et efficace, Amazon a compris qu’il fallait miser sur un design passe-partout pour réussir à placer son petit assistant personnel dans toutes les maisons

Application et fonctionnalités : C’est LA révolution de la domotique. Acheter un Google Home, un HomePod ou un Amazon Echo c’est forcément faire le bon choix. Les constructeurs ont bien compris que ces petits appareils sont l’avenir de la maison connectée et proposent de plus en plus d’objets intelligents qui intègrent justement ces assistants 2.0

Rapport Qualité / Prix : Aucun produit de la gamme écho, ne sera à plus de 150 euros. Pas de doute, Amazon réussira son pari, une fois l’enceinte commercialisée en France. Une concurrence qui risque d’être difficile avec le Google Home déjà bien installé dans l'hexagone et l’arrivée très prochaine de l’HomePod d’Apple à 350 euros.

Votre avis: 2.83 ( 44 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *