Accueil / Maison connectée / 6 choses à faire pour protéger sa maison connectée !

6 choses à faire pour protéger sa maison connectée !

La maison connectée séduit de plus en plus, rien que par le nombre impressionnants de services qu’elle offre à l’utilisateur. Mais ces nombreux avantages ont un revers, celui de risquer  de compromettre la sécurité de notre chez soi. 

Les nouvelles technologies c’est bien, sauf lorsque celles-ci se retournent contre l’utilisateur et mettent en péril sa sécurité. Il est donc primordial de ne pas négliger la sécurité de ses terminaux et des données qu’ils contiennent.

Aujourd’hui de plus de plus en plus de foyers s’équipent d’appareils connectés de tout genre, de la caméra de surveillance connectée, au thermostat connectée, au réfrigérateur connecté. Ce que certains ignorent en revanche, c’est la vulnérabilité de ses appareils en termes de sécurité et du potentiel danger qu’ils représentent. En effet, adopter la maison connectée, c’est parfois s’exposer aux risques de piratage, dans la mesure où tout appareil est susceptible d’être piraté. De la porte d’entrée qui peut être déverrouillée, au système d’alarme qui peut être désactivé, à la caméra de surveillance qui peut être déclenchée, etc.

Par ailleurs, une bonne sécurisation de son système domestique passe aussi par une fiabilité des appareils que l’on utilise. En effet, Le risque de piratage est d’autant plus important si ces appareils même présentent des défaillances au niveau de la sécurité.

Maison connectée2

Voici 6 points essentiels à vérifier afin  d’assurer la sécurité de sa maison connectée.

Le système d’authentification

Le système d’identification est un point élémentaire pour verrouiller l’accès à ses informations confidentielles. Pourtant, certains appareils ne disposent même pas de système d’authentification et ne nécessitent pas de mot de passe pour protéger ses données, ou pas suffisamment fort. Ce qui laisse la porte ouverte aux intrusions.

Le cryptage des données

Il faut s’assurer du cryptage des données communiquées entre les différents appareils connectés. La conversion de ces informations sensibles (les mots de passes par exemple) en données cryptées inintelligibles permet de protéger ses informations contre de potentiels tentatives de vol des données.

L’installation des mises-à-jour

Un point important à ne pas négliger, les mises-à-jour de sécurité qui visent à corriger certaines failles de sécurité ou à corriger certains bugs qui peuvent facilement être exploités par des pirates pour s’introduire dans le système.

L’interface Web

Certains sites web ne verrouillent pas l’accès au compte utilisateur après plusieurs tentatives de connexion infructueuses ou n’offrent pas des dispositifs de sécurité assez forts, ce qui peut favoriser le piratage de ses données.

La Stabilité des applications

Autre point à vérifier, la stabilité des applications dédiées à la gestion de votre appareil connecté. Une application peu stable et qui  plante souvent peut renfermer de sérieux défauts au niveau de la sécurité. D’autre part, un système qui permet l’installation d’applications tierces peut exposer l’utilisateur à des programmes malveillants.

Un bon matériel

La sécurité globale du système passe par un bon un matériel. Certains fabricants d’objets connectés se focalisent plus sur le design et négligent certains bugs liés au matériel. Une aubaine pour les pirates qui peuvent exploiter ses défaillances pour parvenir à leurs fins.

Il est possible de se protéger contre le piratage grâce à des dispositifs de sécurité comme le Bitdefender BOX qui offre un outil qui se place entre le router et tous  les appareils connectés de la maison. Ces dispositifs permettent de bloquer certaines téléchargements de logiciels malveillants, ou des connexions indésirables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *