[TEST] Garmin Vivoactive HR, la montre qui a du cœur

[TEST] Garmin Vivoactive HR, la montre qui a du cœur

Le nouveau bracelet connecté de Garmin est un modèle amélioré de la précédente version de Vivoactive. Sa plus grande nouveauté est sa fonctionnalité de suivi du rythme cardiaque, tout en reprenant les éléments ayant fait le succès de son grand frère : GPS intégré, suivi de sommeil, météo et autres notifications de votre smartphone. Garmin a également opté pour un changement de design et d’écran évident, reste à voir ce que propose la Garmin Vivoactive HR lorsqu’on l’enfile à notre poignet.

Marque : Garmin
Catégorie : Bracelet connecté
Connexion : Bluetooth
Compatibilité : Android et iOS
Prix : À partir de 299,99€
Disponibilité : Disponible
Testé avec : Asus Zenfone 2 Laser

Acheter la Garmin Vivoactive HR : 

Unboxing de la Garmin Vivoactive HR

La Garmin Vivoactive HR est présentée dans une boîte en carton noire. Simple, elle met en avant grâce à un logo la nouveauté tant attendue : le moniteur cardiaque. Le dos de la boîte présente les différentes activités suivies par la montre avec des dessins, ainsi que les fonctionnalités principales de l’application mobile. L’ensemble présente bien.

Simple d’ouverture, la boîte ouverte dévoile le bracelet en question, mis en valeur dès l’ouverture, autour des logos et dessins des activités sportives et du suivi de fréquence cardiaque. Au deuxième niveau, on trouve les accessoires : deux notices d’utilisation et d’information ainsi qu’un chargeur USB.

Suivant Précédent
garmin vivoactive hr design montre connectée avant
garmin vivoactive hr design montre haut
garmin vivoactive hr design devant montre connectée
Suivant Précédent

La Garmin Vivoactive HR dispose d’un packaging efficace et peu encombrant, facilitant le transport.

Design et ergonomie de la Garmin Vivoactive HR

Plus large, mais aussi plus lourde que ses prédécesseurs, la Garmin Vivoactive HR a un bracelet en plastique noir relié à un écran tactile. Le dispositif est plat est rigide, on sent sa présence au poignet, et la surface tactile de l’écran est la même que sur la Vivoactive première du nom, bien qu’elle ne lui ressemble en rien.

Le bracelet en question est amovible, on peut donc équiper sa montre d’une sangle au choix pour 30€ de plus, néanmoins le procédé n’est pas simple, dû aux petites vis qui le fixent (et à l’absence de tournevis dans le paquet). Les couleurs disponibles sont le noir, blanc, jaune, et rouge.

garmin vivoactive hr unboxing montre boîte ouverte

S’il existe neuf niveaux de luminosité dans les réglages, l’écran n’en demeure pas moins assez sombre, même en luminosité maximale, étonnant pour un écran LED. De ce fait, on est obligé de regarder attentivement sa montre plutôt que simplement y jeter un coup d’œil, pas forcément très pratique en pleine activité. Petit détail également, l’écran de la Garmin Vivoactive HR semble sensible aux traces de doigts, altérant encore plus sa visibilité.

Le système d’attache est confortable, les nombreuses encoches présentes sur le bracelet permettent de l’ajuster au mieux sur votre poignet. Pour les poignets fins, le dispositif apparaît assez large et massif.

garmin vivoactive hr design bracelet

Côté navigation, la facilité est de mise : il suffit de faire défiler de haut en bas pour faire apparaître successivement l’heure, les marches montées, les pas, les calories brûlées, la distance parcourue, la météo (à condition d’installer le widget via le Connect IQ de Garmin, sur l’application mobile), les notifications mobiles, le fameux rythme cardiaque, et ce au repos et en effort.

Deux boutons de navigation sont présents en dessous de l’écran, et le capteur du rythme cardiaque est visible à l’arrière de la montre.

Le bouton gauche va éclairer l’écran, et servira globalement de touche de retour ou d’annulation lorsque vous naviguez dans le menu. Maintenez-la enfoncée pour avoir accès aux modes « ne pas déranger », « verrouiller l’appareil » et « éteindre ».

Le bouton droit vous permettra d’accéder au panel d’activités proposées : golf, vélo, piscine, course, marche, etc., avec la possibilité d’en ajouter via l’appli mobile. Maintenez la touche de la Garmin Vivoactive HR enfoncée pour accéder au menu principal : changer l’interface, accéder à l’historique ou encore régler les paramètres (gérer les applications, suivit des activités, profil utilisateur, système…).

garmin vivoactive hr design arrière

La durée de la batterie est inférieure à celle que proposait la Vivoactive d’origine, mais elle reste néanmoins au-dessus de la moyenne. Comptez 8 jours d’utilisation sans les fonctions de moniteur cardiaque et de GPS. Avec celles-ci activées, le bracelet fonctionnera environ 13 heures.

La Garmin Vivoactive HR est waterproof (5 ATM de résistance à l’eau) : vous pourrez la portez sous l’eau jusqu’à une profondeur de 50 mètres, ce qui permet une utilisation sous la douche, en natation ou même au ski.

Application de la Garmin Vivoactive HR

La montre connectée Garmin Vivoactive HR est compatible avec l’application Connect de Garmin, disponible sur Android et iOS, vous offrant la possibilité de télécharger des applications (la météo par exemple) et de créer un compte Garmin si vous n’en avez pas déjà un. Le bracelet s’accouplera automatiquement avec votre smartphone après le premier appareillage, qui ne prend pas beaucoup de temps. L’application vous demandera alors des informations (taille, poids, âge, intensité sportive) nécessaires pour vous suivre de façon la plus précise possible.

L’interface de l’application ne brille pas par son design, mais reste néanmoins claire et compréhensible. L’interface entièrement noire est un peu triste, mais un des points positifs est que la Garmin Vivoactive HR renvoie assez rarement à l’application. La plupart des données sont stockées ou apparaissent directement sur l’écran de la montre.

L’application propose plusieurs suivis : Ma journée indique où vous en êtes dans vos objectifs, ainsi qu’un récapitulatif des pas, courses et sommeil. Vous pouvez également suivre vos contacts et essayer d’atteindre la première place du classement d’activités proposé. L’appli propose également un calendrier, un flux d’activités de vos contacts, vos statistiques selon chacun activité, vos statistiques de santé (sommeil, poids, calories et fréquence cardiaque), ainsi que vos entraînements, parcours, segments et équipements.

Grâce à la synchronisation des deux appareils, vous recevrez ainsi des notifications directement sur votre montre en cas de réception de SMS, mails et les notifications des réseaux sociaux, sans possibilité d’y répondre cependant.

Via l’application, vous aurez accès au store de Garmin, où vous trouverez les différents widgets proposés. Pas beaucoup de choix, mais un système de tri qui met en avant les applications les plus téléchargées ou les mieux notées, afin que vous puissiez trouver directement ce que vous cherchez.

Utilisation de la Garmin Vivoactive HR

Activités quotidiennes :

Le suivi de l’activité quotidienne est un classique des bracelets Garmin. La Garmin Vivoactive HR ne déroge pas à la règle en proposant un minimum recommandé de 7500 pas qui n’est pas si compliqué à atteindre, à condition de ne pas passer sa journée au bureau. Un podomètre est donc de mise, précis malgré quelques pointes d’accélérations de temps à autre.

Comme sur les bracelets Fitbit, un système de trophées a été mis en place afin de récompenser les efforts de l’utilisateur et le pousser à se dépasser. De cette façon, même les non-sportifs pourront surveiller d’un œil leur distance parcourue par jour, les calories brûlées, les différentes activités qu’il aura faites et les étages montés.

Sur l’application, vous retrouverez un récapitulatif de votre journée, utile pour se coucher en ayant la conscience tranquille.

Le suivi du rythme cardiaque :

Le capteur de fréquence cardiaque est précis. Ayant testé la Garmin Vivoactive HR dans une salle de sport, nous avons pu comparer la fréquence cardiaque que détectait la montre avec celle que détectait le tapis de course. Et les deux s’accordaient parfaitement !

Suivant Précédent
garmin vivoactive hr au poignet montre fréquence cardiaque
garmin vivoactive hr au poignet montre fréquence cardiaque
Suivant Précédent

Vous pourrez accéder sur l’application mobile à un graphique comparant votre fréquence cardiaque au repos et en activité. Un suivi sur une semaine est également proposé, permettant de suivre avec attention votre rythme cardiaque. Quant à la Garmin Vivoactive HR, il vous suffira de faire défiler l’écran vers le bas pour accéder à votre fréquence, la montre vous indiquant également les taux les plus bas et les plus hauts atteints dans la journée.

En activité :

Pour tester le tracker fitness, nous avons sélectionné sur la montre « course en salle » afin de l’en informer. Appuyez sur le bouton droit de la Garmin Vivoactive HR et le suivi démarrera, indiquant la distance parcourue, le chronomètre, l’allure, la distance du circuit (utile si vous courrez dehors), le temps pour faire ce circuit, votre fréquence cardiaque par rapport à votre fréquence moyenne.

Suivant Précédent
garmin vivoactive hr au poignet choix du sport
garmin vivoactive hr au poignet informations
garmin vivoactive hr application calories course
Suivant Précédent

Vous pouvez à tout moment mettre le chronomètre en pause, puis, à la fin de l’exercice, la montre vous proposera d’enregistrer les données ou non. Après avoir validé, elle vous montrera un bref récapitulatif de votre performance.

Le bracelet ne gêne évidemment pas pour courir. Serrez-le suffisamment à votre poignet pour éviter que la sueur le fasse se tourner.

Néanmoins, nous avons rencontré quelques difficultés pendant le test, à savoir que le suivi de l’application « course sur tapis » s’est stoppé 5 min après l’avoir allumé, sans qu’on s’en rende compte. Peut-être une mauvaise manipulation de notre part, car nous l’avons redémarrée et la montre a alors parfaitement fonctionné sans interruption.

Enfin, l’affichage de l’écran étant assez terne, on doit souvent porter la montre à ses yeux pour pouvoir lire les indications affichées.

Un récapitulatif de votre course est également disponible sur l’application, vous indiquant le temps d’activité, la distance, les calories brûlées ainsi que votre allure.

Le suivi du sommeil :

Lorsque vous créez votre compte, l’application vous demande votre fourchette de sommeil habituelle. Celle-ci se basera alors sur les horaires indiqués et détectera si vous dormez réellement ou pas à ces horaires. Seulement, le bracelet ne semble pas très précis et n’arrive pas à savoir si vous dormez ou si vous êtes simplement en train de lire un livre. Ainsi, le détecteur en question nous croyait endormis un peu en avance… Quant à notre réveil, nous fûmes surpris de découvrir que nous étions en réalité éveillés depuis une grosse demi-heure ! N’ayant jamais eu de problème de somnambulisme, force est de constater que la Garmin Vivoactive HR pèche dans ce domaine.

Néanmoins, la détection de la qualité du sommeil et du mouvement est bien pensée, et l’application permet de comparer notre nuit avec nos précédentes et d’en faire une moyenne.

La Garmin Vivoactive HR face à la concurrence

Le dernier produit de Garmin est plus cher que la moyenne des bracelets fitness, qui tournent d’habitude autour de 150€ (le Fitbit Surge se trouve à 180€ et le Vivosmart de Garmin à 150€). La Garmin Vivoactive HR vaut-il la peine de mettre plus ?

Cela dit, la Garmin Vivoactive HR remplit nombre de critères pour en faire un succès : GPS, moniteur cardiaque, multisports, notifications, tracker d’activités avec détection automatique… Au final il n’y a pas grand-chose qu’elle ne fait pas. Contrairement à certains, le bracelet est ici étanche, permettant un suivi dans n’importe quelle activité nautique.

concurrence garmin vivoactive HR

De gauche à droite : la Garmin Vivosmart HR, la Garmin Vivoactive HR, la Fitbit Blaze

Doté du même problème d’esthétique que la Surge de Fitbit, la Garmin Vivoactive HR ne brille pas dans ce domaine. Elle se présente néanmoins comme un accessoire pour les sportifs, ce qui ne devrait pas les gêner outre mesure.

La boutique IQ est réussie, mais limitée : on est loin de Pebble et de ses nombreuses applications et logiciels.

Le moniteur cardiaque reste un des points forts du bracelet, même si une telle qualité a déjà été vue chez Fitbit.

Mais du point de vue de la compatibilité, Fitbit Surge a une longueur d’avance sur Garmin en proposant une application Windows pour smartphones.

La durée de vie de la batterie de la Garmin Vivoactive HR reste supérieure à la moyenne : 13 jours sans utiliser le GPS ni l’option de fréquence cardiaque, dépasse largement le Fitbit Surge et ses 5 jours d’autonomie en moyenne.

Au final, la Garmin Vivoactive HR reste un très bon appareil pour ceux qui attendent de leur bracelet un éventail complet de fonctions. Si vous recherchez quelque chose qui peut faire un peu de tout, le bracelet de Garmin vous conviendra.

Le marché des bracelets connectés est impitoyable, et chaque entreprise doit rivaliser d’imagination pour conquérir les potentiels acheteurs. Garmin propose un bracelet complet au possible, dont certaines fonctionnalités sont poussées au maximum. Mais pour tous les jours, peut-être songerez-vous à faire des économies en vous orientant plutôt vers Fitbit, qui semble demeurer indétrônable sur ce marché. Du moins pour le moment.

Conclusion

Points Positifs

  • Fréquence cardiaque précise
  • Étanche 
  • Une durée de vie de la batterie supérieure à la moyenne

Points Négatifs

  • Structure assez massive
  • Ecran sombre et terne
  • Suivi du sommeil imprécis

 

Design & Finition/Ergonomie
12out of 5
Application
14out of 5
Fonctionnalités
16out of 5
Utilisation/prise en main
14out of 5
Rapport qualité/prix
14out of 5

Conclusion

Design & Finition/Ergonomie : La densité de l'écran ainsi que son manque de lisibilité le rendent inconfortable. Les deux boutons permettent une navigation simple et efficace.
Application : Une application complète avec l'accès au store. Fait son travail à défaut d'être esthétique.
Fonctionnalités : Quantité de fonctionnalités qui sont les bienvenues et qui permettent de s'adapter à nos activités.
Utilisation/Prise en main : Assez simple, un suivi cardiaque réussit malgré la difficulté rencontrée.
Rapport qualité/prix : Garmin justifie son prix avec les performances de son bracelet, mais est-il vraiment utile de dépenser plus que pour un Fitbit ?

3.5

3.5 out of 5
Moyenne
[TEST] Garmin Vivoactive HR, la montre qui a du cœur
on
Design & Finition/Ergonomie : La densité de l'écran ainsi que son manque de lisibilité le rendent inconfortable. Les deux boutons permettent une navigation simple et efficace.
Application : Une application complète avec l'accès au store. Fait son travail à défaut d'être esthétique.
Fonctionnalités : Quantité de fonctionnalités qui sont les bienvenues et qui permettent de s'adapter à nos activités.
Utilisation/Prise en main : Assez simple, un suivi cardiaque réussit malgré la difficulté rencontrée.
Rapport qualité/prix : Garmin justifie son prix avec les performances de son bracelet, mais est-il vraiment utile de dépenser plus que pour un Fitbit ?

Rating: 3


  • Mathieu Trosselly

    Bonjour,

    Garmin Connect est disponible pour Windows Phone et dans l’apps store Windows 10. cdt.

Lire les articles précédents :
linky
Les compteurs Linky ne présentent pas de danger pour la santé selon l’Anses

De plus en plus nous sommes entourés d’objets connectés. Dotés de connexion WiFi ou encore Bluetooh,...

Fermer