Accueil / Mobilité / Voiture connectée / Une voiture autonome de Google déroutée par un cycliste

Une voiture autonome de Google déroutée par un cycliste

google car

Pas de peur ni de mal, juste une bonne crise de rire entre un cycliste et les personnes embarquées à bord d’une voiture autonome Google. Le véhicule n’a pas su comment réagir face à la présence du cycliste à une intersection à quatre voies. Avancer ou ne pas avancer, telle était la question.

Les voitures autonomes de Google ont déjà commencé à sillonner les routes du Texas. Prodige de technologie, ces véhicules intelligents ne sont pas prêts pour autant à rouler sans le moindre problème. Sur un forum, Oxtox raconte aux autres internautes sa drôle d’expérience face à une de ces voitures sur une route d’Austin. Depuis quelques semaines, le véhicule circulait dans le quartier du cycliste afin de faire quelques tests. Un jour, Oxtox a croisé la voiture autonome à une intersection à quatre voies, “la voiture avait atteint la ligne d’arrêt une fraction de seconde avant moi et avait donc la priorité. Je suis resté sur place et j’ai attendu qu’elle continue“.

La voiture s’est arrêtée net

voiture google

Le cycliste est donc resté sur place, bougeant légèrement sur son vélo, “elle a apparemment détecté ma présence (…) et est restée sur place durant quelques secondes“. Alors que la voiture décidait finalement de s’engager Oxtox a à nouveau légèrement bougé son moyen de transport et la réaction de la Google Car a été immédiate : celle-ci s’est stoppée net. Le cycliste est resté sur place, et la voiture a pu recommencer à bouger. Oxtox a alors rajusté sa position pour maintenir son équilibre et ça n’a pas manqué, la voiture autonome s’est à nouveau stoppée.

Beaucoup de situations imprévisibles sur les routes

Nous avons continué cette petite danse pendant bien deux minutes et la voiture n’a jamais dépassé le milieu de l’intersection. Les deux personnes à bord riaient et entraient des trucs sur un ordinateur, je suppose que c’était pour essayer d’apprendre à la voiture comment gérer la situation“. Du côté de Google, on reste optimiste concernant cette drôle de mésaventure.

Le géant américain a déclaré au Washington Post que c’était ce genre de situation rencontrée dans le monde réel qui allait permettre de développer la technologie des voitures intelligentes. Cette histoire est également ce que qualifie Google de rappel amical du chemin qu’il reste encore à parcourir aux voitures autonomes. Beaucoup de situations imprévisibles peuvent se rencontrer sur les routes, c’est pourquoi les constructeurs doivent encore peaufiner plusieurs paramètres de ces véhicules sans chauffeur. Afin d’apprendre aux moyens de transport du futur à se déplacer seul et de manière sécurisée, Mcity, une ville entièrement destinée aux essais des constructeurs a été construite.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *