Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Bracelet connecté / Vive : le nouveau capitaine de soirée connecté

Vive : le nouveau capitaine de soirée connecté

Vive est un bracelet connecté qui surveille votre taux d’alcoolémie et agit comme un véritable capitaine de soirée.

VIVE, le nouveau Sam capitaine de soirée

“Si t’as pas de Sam t’as le seum”. Un nouveau bracelet connecté vient contrer cette campagne de prévention contre l’alcool. Vive, est un bracelet connecté créé par l’école de design de l’Université de Washington. Son but ? Protéger son porteur en cas de soirée trop arrosée. Ce bracelet s’ancre dans le combat contre les agressions sexuelles et autres accidents liés à la consommation d’alcool.

Fonctionnalités de VIVE

Vive se connecte en bluetooth au smartphone via une application pour l’instant compatible iOS. Il mesure le taux d’alcoolémie de son porteur ainsi que son niveau de déshydratation grâce à des capteurs placés sur la peau.
Il détecte aussi les mouvements brusques et en cas de situation suspecte, il se met à vibrer. Si tout va bien, le propriétaire n’a cas presser le bracelet et il s’arrêtera de vibrer. Dans le cas contraire, si il ne reçoit rien, il juge de l’état d’ébriété du propriétaire et en cas de réel danger, il prévient ses amis et/ou les secours.
Le bracelet est aussi doté d’une fonction GPS pour localiser ses amis et la personne en danger.

Se connecter avec d'autres porteurs de VIVE

Outre son côté sécurité, Vive c’est aussi une communauté. Par simple contact, le porteur peut alors se connecter à d’autres porteurs du bracelet au cours de la soirée et ensuite faire le tri.

Le bracelet a été Lauréat en juillet 2014 du prix du “Meilleur concept du produit” lors de la conférence de Microsoft Research Design Expo 2014. Pour l’instant Vive n’est encore qu’un prototype. Les créateurs cherchent à améliorer les capteurs car ils ne sont pas encore capables de différencier les différents stades d’alcoolémie.

VIVE, le nouveau capitaine de soirée

 Une réelle solution ?

C’est un bracelet plein de promesses qui me semble toute fois un peu trop audacieux. La partie connexion et l’aspect communautaire ne me déplaît pas au contraire.
Le problème se situe dans sa fonction principale. Comment un bracelet peut-il juger de l’état d’ébriété d’une personne ? Mais surtout rien ne m’empêche même en ayant trop bu de presser mon bracelet pour signaler que tout va bien. De plus, mes amis seront-ils assez sobres eux-même pour venir à ma rescousse ? Et ce n’est pas ce bracelet qui va m’empêcher de conduire en état d’ivresse…
Dernier problème : le détecteur de mouvement brusque. J’aime danser … si à chaque pas de danse, à chaque saut, je dois presser mon bracelet, autant rester assise.

Source : Latribune.fr