Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Bijoux / Les vêtements connectés : une tendance 2015-2016 ?

Les vêtements connectés : une tendance 2015-2016 ?

Après les montres et les bracelets arrivent les vêtements connectés. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Et bien, c’est un vêtement, du style t-shirt par exemple, qui, a l’aide de capteurs intégrés, va pouvoir surveiller vos données vitales et les envoyer par bluetooth à votre téléphone.

État des lieux

Nous avons observés que 2014 a été l’essor des bracelets et montres connectés, chaque multinationale a sorti à tour de rôle la sienne, la Galaxy Gear pour Samsung, Sony ou encore l’Apple Watch pour … Apple. Mais une montre ça se casse, un bracelet ça se perd alors un nouveau marché est en train de se mettre en place : le marché du textile connecté. Il est le 34e plan de la France Industrielle et pourrait rapporter plus de 1,8 millards de dollars.

Il sera à l’honneur lors du prochain Consumer Electronic Show (CES) à Las Vegas du 6 au 9 janvier 2015. La société française Cityzen Sciences y a été récompensé l’année dernière pour le D-Shirt du programme Smart Sensing. L’entreprise va par ailleurs s’associer avec Asics pour commercialiser ses produits prochainement.

D Shirt de Citizen Sciences

Pour qui ? Quel fonctionnement  ?

Aujourd’hui, ces vêtements sont surtout destinés aux sportifs pour mesurer leur rythme cardiaque, leur température, leur performance mais les entreprises aspirent à développer ce marché. Un body pour bébé a déjà été créé pour surveiller sa respiration, son rythme de sommeil et j’en passe. Un peu plus insolite, un soutien gorge connecté qui envoie des tweets lorsqu’il est dégrafé. Mais pas d’affolement, tout cela reste dans le cadre d’une campagne pour lutter contre le cancer du sein.

Les t-shirts seront capable d’analyser notre humeur et de la retranscrire selon une couleur affichée, presque de la science-fiction. Plus qu’un simple vêtement, il deviendra notre miroir en quelques sorte. Tout se trouvera à porté de clic, de téléphone avec des données encore plus précises que jamais.

Ce sont des technologies encore très coûteuses et les créateurs comptent beaucoup sur les marques comme Nike ou Adidas pour les rendre plus accessibles.

OMsignal

Le vêtement connecté est muni de capteurs eux-mêmes connectés à un petit boiter qui envoie toutes les informations à votre téléphone à l’aide du cloud. Grâce à ces vêtements, les capteurs sont placés au plus prêt de la cible pour une meilleure surveillance. Ainsi, des chaussettes ont été créées pour surveiller les diabétiques ou le nombre de pas effectué dans la journée par exemple.

Accessoires designs

Aux vêtements s’ajoutent aussi des accessoires comme avec le bonnet musical d’Archos qui permet de garder le style en Hiver tout en écoutant sa musique préférée. A cela s’ajoute le Power Suit qui transforme votre costume, messieurs, en une sorte de carte de crédit géante de paiement sans contact. On remarque déjà que les accessoires connectés comme les bracelets commencent à devenir beaucoup plus design, se rapprochant de plus en plus du design de véritable bijou. Le bracelet MEMI fait déjà fureur depuis Août 2014 avec son design luxueux et élégant.

Les semelles chauffantes ou les chaussures podomètres feront aussi leur apparition sur le marché. Les entreprises ont bien compris que pour s’imposer dans le marché des vêtements connectés ou des objets connectés en général il fallait plutôt être tourné vers la santé et le sport.

Les cibles à viser restent les jeunes, les sportifs et les “fashion addict” voulant toujours être à la pointe de la technologie.

Bracelet MEMI

Est-ce fiable ?

Se pose alors la question de la sécurité de ces vêtements. Pas de soucis à se faire, ils sont étanches et lavables en machine. Les constructeurs ont pensé à tout. Les câbles ne seront pas dérangeant puisqu’ils seront dans la doublure. Le t-shirt ou la robe sera comme une seconde peau pour le porteur.

Entre surveillance et intrusion

A trop vouloir être connecté de partout, cela ne pourrait-il pas être un moyen pour certaines entreprises de placer des “mouchards” dans le système du vêtement ? Pousser à la surconsommation ou avoir l’impression d’être surveillé 24 heures sur 24 ?

C’est une possibilité, mais cela nous permettra aussi d’agir plus tôt en cas de nécessite, d’être plus réactif et sûrement de changer notre style de vie du tout au tout. Pour l’instant peu de personnes semblent convaincues (notamment à cause du prix très élevé : 400$ pour ce t-shirt connecté) mais personne ne l’était non plus par Apple à l’époque. L’avenir nous le dira.

sources : clubic.fr, lemonde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *