Accueil / Internet des Objets / Les ventes d’objets connectés pour la maison en très forte hausse

Les ventes d’objets connectés pour la maison en très forte hausse

Chiffres ventes objets connectés

Tout le monde veut connecter sa maison. C’est le leçon que l’on peut tirer des chiffres de vente d’objets connectés publiés à l’issue du MedPi, le grand salon parisien des technologies numériques, 

Ce sont des chiffres qui donnent le vertige. Selon l’institut spécialisé Gfk, les français ont dépensé 33% de plus en 2017 qu’en 2016. De quoi atteindre les 1.066 milliards dont les 2/3 liés aux objets connectés. Alors qui n’est pas encore passé à la caisse ?

Croissance des ventes objets connectés

Les objets connectés star et les raisons d’investissement

Comment se répartit cette croissance ? Quels sont les éléments qui tirent l’ensemble ? On trouve notamment parmis les objets connectés qui montrent une forte croissance des ventes les caméras connectées (+35%), les thermostats intelligents (+76) et l’éclairage connecté (+126%). Toutefois, le record est détenu par une catégorie peut-être moins attendue : la climatisation connectée. Elle attient les 402% de progression. Bien sûr, difficile de faire l’impasse sur les enceintes connectées Google Home, Echo d’Amazon et HomePod d’Apple. Elles ont sans doute servi de produit d’appel pour les autres.

Pourquoi les gens investissent-ils dans les objets connectés ? La principale raison semble être la volonté de réduire la consommation énergétique. Qu’il s’agisse  de contrôler sa propre consommation ou de s’adapter aux conditions climatiques extérieures, faire 30% d’économie n’a rien d’impossible.

Bien sûr, cela permet aussi au quotidien de gagner du temps. Que cela soit pour des raisons pratiques ou par pure fainéantise, les objets connectés permettent d’automatiser des tâches. Appuyer sur un seul bouton pour fermer 10 volets, c’est séduisant le soir en hiver tout comme commander à distance le chauffage de son domicile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *