Un nouveau système de surveillance des feux de forêt voit le jour

En cette période de l’année où les températures commencent à monter, la saison des incendies en forêt commence. Pour éviter la répétition des désastreux feux qui ont ravagés l’Australie dans le passé et essayer de les éviter, des chercheurs de l’Université du Michigan ont mis au point un nouveau système de surveillance des forêts. La particularité de celui-ci? Les mouvements des arbres sont à la base de son fonctionnement.

Une saison des feux de forêt à garder sous contrôle

Ce qui rend les incendies dans les bois dangereux tient de leur départ soudain et pourtant ravageur. Avec des températures qui grimpent de plus en plus, le risque est permanent et concerne tout le monde. Les hommes ont essayé de prévenir ce risque en inventant des procédés malheureusement souvent peu pratiques et couteux.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

Des chercheurs américains se sont aussi penchés sur la question et ont élaboré un système d’alarme et de détection des feux de forêt basé sur des capteurs. En effet, les mouvements provoqués par le vent dans les branches des arbres créeront de l’énergie électrique venant alimenter le procédé. Cette invention s’inscrit dans une ligne éco-responsable, en harmonie avec le but défendu.

Les tours d’observations, la surveillance par satellite, les patrouilles au sol et aériennes… Tout cela sont autant de solutions coûteuses, peu efficaces et avec un besoin de main d’oeuvre fort qu’il convient de mettre de côté selon Changyong Cao. Ce professeur adjoint à l’université du Michigan appuie ses propos en défendant la réponse rapide, précise et à faible coût des capteurs de feu avancés. Malheureusement dans ce cas précis, c’est souvent la batterie qui pose un problème de capacité car limitée. Et c’est justement sur ce point que la nouvelle invention américaine se distinguera.

Une invention prometteuse pour l’avenir

Le nom est un peu long mais le procédé est ingénieux. Un dispositif nanogénérateur triboélectrique cylindrique multicouche se chargera de récupérer l’énergie cynétique des branches d’arbres. Pour comprendre le fonctionnement de cette machine aux caractéristiques obscures, penchons nous sur sa composition.

D’une part, un élastique ou un ressort reliera deux manchons, l’un fixe et l’autre coulissant. Si un mouvement de branche causé par le vent s’opère, les deux parties du système généreront un courant à travers des circuits externes. Une fois récoltée, un supercondensateur stockera cette énergie produite. Elle alimentera alors des capteurs de détection, qu’ils soient détecteurs de monoxyde de carbone ou de température. En cas de danger, une alerte sonore lancée par le système de capteur auto-alimenté alertera les personnes à proximité.

Bien que le processus de commercialisation n’est pas encore débuté, la divulgation de l’invention auprès du MSU Technologies a été déposée l’année dernière. Ainsi, cette nouvelle invention risque de bientôt apparaître et devenir une nouvelle arme contre les feux de forêt.

  • Ring Stick Up Cam Plug-In - 3rd Generation - caméra de surveillance réseau - extérieur, intérieur - résistant aux intempéries - couleur (Jour et nuit) - 1080p - audio - sans fil - Wi-Fi
    Vidéo HD & Système audio bidirectionnelIntérieur/extérieurAdaptateur secteurNotifications activées par le mouvementVision nocturneInstallation facile S'installe n'importe où, voit tout Disposant d'options illimitées d'emplacements et de paramètres de mouvements personnalisables, trouvez la configuration
    142,72 €
  • Chernobyl Nuclear Disaster Commemorative Gold Coin Medal Bell Russia 1986 Deaths
    14,51 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *