Pocketalk S, le traducteur connecté enfin disponible en Europe

traducteur connecté pocketalk s

Vous devez parler à de nombreux étrangers dans le cadre de votre métier, mais vous n’êtes pas polyglotte ? Ou bien, vous aimez voyager ? Lancé au CES 2020, le traducteur connecté Pocketalk S vient à votre rescousse.

À l’heure où Google Traduction nous permet de comprendre plusieurs dizaines de langues via notre smartphone, on peut douter de l’utilité d’un appareil dédié à cet effet. Mais le Pocketalk S ne s’avoue pas vaincu pour autant, pouvant traduire 74 langues dans un format plus que portable, mais moins que le Pilot. Présentation.

traducteur connecté pocketalk s puor 74 langues

Pocketalk S, le traducteur qui ne vous lâche jamais

Si le service de Google est l’un des meilleurs, il a un talon d’Achille : il n’est pas si efficace hors connexion. De fait, le Pocketalk S est un traducteur connecté qui nécessite également un accès au web pour fonctionner correctement.

Mais ses concepteurs ont trouvé la parade : ils offrent avec l’appareil une carte SIM internationale avec 2 ans de data. De plus, ils ont établi des partenariats avec les opérateurs du monde entier pour permettre aux utilisateurs du Pocketalk S de bénéficier le plus possible de la 4G.

Comment fonctionne-t-il ?

Ressemblant un peu à un ancien iPhone, il faut souligner que l’engin est plutôt compact et n’encombrera as trop votre sac. Ensuite, il suffit d’appuyer sur un bouton pour enclencher la traduction orale instantanée et bidirectionnelle, possible pour 55 langues. Comme avec Google Traduction, l’engin reconnaît automatiquement une langue.

traducteur connecté pocketalk pour les conversions

On peut ne pas y penser sur un traducteur, mais le Pocketalk S dispose d’un écran tactile pour accéder à une retranscription de la conversation. De plus, la traduction textuelle est disponible pour 74 langues (19 de plus qu’à l’orale). Un appareil photo permet en plus de traduire les textes que l’on peut rencontrer en chemin (une affiche, un journal, etc.).

Enfin, l’appareil peut également servir de convertisseur (températures, longueurs et monnaies), toujours utile en terre inconnue.

Si vous avez décidé de partir à l’aventure avec le traducteur connecté Pocketalk S, vous pouvez vous en procurer un chez Boulanger pour 299 euros à partir du 21 février.

Sources & crédits Source : Pocketalk - Crédit : Pocketalk (photos)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *