Accueil / Intelligence Artificielle / Top des meilleurs robots et IA présentés au CES 2019

Top des meilleurs robots et IA présentés au CES 2019

top robots ces 2019

Comme on pouvait s’y attendre, les robots et l’intelligence artificielle occupaient une place particulièrement importante au CES 2019 de Las Vegas. Découvrez notre sélection des meilleurs robots et IA dévoilés lors du plus grand salon de la technologie.

Jadis du domaine de la science-fiction, l’intelligence artificielle et la robotique sont deux technologies en plein essor. Au cours des derniers mois, elles ont connu une évolution fulgurante et sont sous le feu des projecteurs. C’est donc sans réelle surprise qu’on a pu voir les robots intelligents envahir le CES 2019. Découvrez ceux qui ont le plus retenu notre attention lors de notre voyage à Las Vegas.

QTrobot, un robot conçu pour aider les enfants autistes

Le QTrobot est un petit robot social proactif conçu pour améliorer l’efficacité de la prise en charge des enfants autistes en encourageant les interactions actives et en attirant leur attention plus facilement pour leur apprendre de nouvelles compétences qui leur serviront au quotidien.

Les études scientifiques prouvent que le QTrobot est capable de retenir l’attention d’un enfant autiste environ 68% du temps contre seulement 41% pour un thérapeute humain. De plus, il se révèle moins angoissant pour les enfants autistes.

Kiki, le robot de compagnie qui rêve pendant la nuit

Kiki est un petit robot de compagnie créé par Zoetic : une startup fondée par d’anciens ingénieurs de Google. Il est conçu pour offrir de la compagnie et de l’amitié aux personnes esseulées.

Son adorable tête de petit chien dissimule une technologie de pointe. Ainsi, grâce à la caméra cachée dans son nez, Kiki est en mesure de reconnaître les gens et de se souvenir d’eux. Lorsqu’il détecte un visage, le robot est capable de le suivre du regard en tournant sa tête.

Cet animal cybernétique est même capable de déchiffrer le langage corporel d’une personne pour déterminer si elle se sent triste. Si tel est le cas, il tentera de la réconforter avec une petite danse ou un chant.

En outre, grâce à l’IA et au Machine Learning, Kiki apprend continuellement sur la personnalité de son propriétaire et s’ajuste en fonction. Ainsi, si l’utilisateur est affectueux, Kiki réclamera plus de caresses et de gratouilles. S’il est plutôt indépendant, le robot adoptera une attitude similaire.

Au fil du temps, il s’attache aux personnes qu’il voit souvent et réagit en les voyant. En outre, et c’est ce qui nous a le plus captivés, Kiki rêve la nuit. Le contenu de ses rêves peut être visualisé sur un écran d’ordinateur. Il pourra par exemple rêver de son propriétaire, ou de ce qu’il aime manger.

En effet, il est nécessaire de nourrir le robot en dessinant des aliments qu’il est capable de reconnaître via l’application mobile compagnon. Pour l’heure, le contenu des rêves de Kiki est assez limité. Cependant, ses créateurs nous ont confié leur intention de continuer à explorer cette piste.

Dans le futur, les rêves du petit robot pourront être influencés par les événements qui l’ont marqué au cours de la journée… comme c’est le cas pour un être humain ! Et qui sait, les rêves de Kiki pourraient nous permettre de mieux comprendre le fonctionnement de nos propres rêves

Pour l’heure, le prix de Kiki n’a pas encore été dévoilé par Zoetic qui recherche toujours des distributeurs. Toutefois, la firme espère commercialiser son adorable robot de compagnie très bientôt dans le monde entier.

ANYmal, le chien robot livreur de Continental

Développé en partenariat avec ANYbotics, ANYmal est un chien robot présenté sur le stand de Continental. Trois fois par jour pendant le CES, une impressionnante démonstration live permettait de découvrir ce dont il est capable.

En réalité, ce robot quadrupède est pensé comme le futur de la livraison de colis. Après avoir sauté d’une camionnette autonome, il est capable de naviguer seul jusqu’à la porte du destinataire et de sonner à la porte pour déposer un paquet. Bien évidemment, aucun obstacle ne l’effraie. ANYmal est capable d’enjamber les objets sur son passage et de monter les marches. Le clou du spectacle est une petite danse de victoire à laquelle il s’adonne une fois sa mission accomplie.

Pour l’heure, il ne s’agit que d’un concept. Continental n’a pas encore l’intention de déployer son robot livreur dans le monde réel. Quoi qu’il en soit, cette démonstration tout droit venue du futur est l’une des choses qui nous ont le plus marqués lors de ce CES.

Avatarmind iPal, un gentil robot pour les enfants et les personnes âgées

iPal n’en est pas à son premier CES. En 2017 déjà, ce petit robot avait chanté pour la cérémonie d’ouverture du salon. Toutefois, à nos yeux, il reste en 2019 l’un des meilleurs robots de ce grand rassemblement. Il est capable de parler, de danser, de raconter des histoires, de jouer à des jeux, d’encourager l’activité physique, et peut même permettre de naviguer sur le web ou de passer des appels vidéo.

Très polyvalent, il peut faire office d’enseignant pour les enfants en proposant différentes leçons à l’oral ou via la tablette Android embarquée dans son plexus. Par rapport à une méthode d’enseignement traditionnelle, iPal se révèle plus engageant et incite au développement social ainsi qu’à l’intérêt pour la science et la technologie.

De même, pour les personnes âgées esseulées, iPal peut remplir le rôle d’assistant. En plus de leur tenir compagnie, il peut les aider garder une trace de leurs activités quotidiennes telles que la prise de médicaments. En cas de chute, le robot peut même alerter les urgences médicales.

Cruzr, le robot de service basé sur le Cloud

Place au business avec Cruzr, un robot de service conçu pour les particuliers mais aussi pour les professionnels de toutes les industries. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, Cruzr possède des bras très flexibles qui peuvent effectuer des rotations à 360 degrés. Toutefois, c’est loin d’être sa seule spécialité.

Grâce à sa technologie U-SLAM, il est en mesure de se déplacer de façon autonome en évitant les obstacles. Il propose par ailleurs un grand nombre d’interactions différentes, et sa technologie de reconnaissance faciale offre une précision de 98% lui permettant de reconnaître un visage en quelques millisecondes. La plateforme open source permet en plus d’implémenter des ressources tierces pour la détection d’émotion, de genre, d’âge, d’ethnicité, etc…

La fonctionnalité U-Meeting permet d’effectuer des appels vidéo en haute définition via le Cloud, avec la possibilité de passer en mode conférence ou de proposer un service client basé sur la vidéo. Le Cruzr peut aussi servir à la surveillance mobile en temps réel. Grâce à sa caméra infrarouge, il peut même oeuvrer durant la nuit.

Cerise sur le gâteau, Cruzr propose des fonctionnalités d’acquisition, de stockage et d’analyse de données. Il permet ainsi aux entreprises de tirer profit du Big Data de façon intuitive.

Il est possible de diriger plusieurs Cruzr depuis le système de contrôle centralisé qui prend la forme d’une application disponible sur mobile et PC. Enfin, le SDK ouvert permet de personnaliser les mouvements du corps, les actions de base, les expressions faciales ou la voix du robot en fonction de vos besoins. Ce petit robot pourrait bien se frayer une place dans de nombreuses entreprises au fil des années à venir !

Omron Forpheus, le robot champion de ping-pong

Déjà présent au CES 2018, Forpheus est un bras robot à 5 axes capable de vous humilier au ping-pong. Grâce à l’intelligence artificielle qui le contrôle, il est en mesure de prédire les smashs pour mieux les contrecarrer. L’ordinateur lui indique comment frapper la balle en termes de timing et de direction dans un délai d’un millième de seconde et avec une précision de 0,1 mm.

Deux caméras montées de chaque côté du robot l’aident à identifier les balles de ping-pong de la même manière qu’un humain. Il est capable de détecter la vitesse et la rotation de la balle jusqu’à 80 fois par seconde, et donc de prédire sa trajectoire. Une autre caméra située au milieu permet d’évaluer le niveau du joueur en fonction de ses mouvements.

Le Forpheus peut donc ajuster son niveau en fonction de celui de l’adversaire. En effet, le but de ce robot n’est pas de vous battre (trop facile), mais de vous aider à progresser. En plus de vous donner des conseils, il peut afficher des messages d’encouragement sur l’écran LED situé sur le filet de la table de ping-pong. C’est ce qui lui a permis de décrocher le titre de ” premier prof de tennis de table robot ” dans le Guinness Book.