Accueil / Maison connectée / Chauffage / Maison connectée : À quoi sert un thermostat domotique ?

Maison connectée : À quoi sert un thermostat domotique ?

thermostat domotique

1611 € par foyer. C’est le coût moyen payés par les Français pour se chauffer en 2016. Et ce chiffre ne va pas à la baisse ! L’année précédente il était de 1590 €. De combien sera-t-il en 2017 ? Tout dépend si les Français se mettent massivement au thermostat domotique. Certains modèles promettent une économie pouvant aller jusqu’à 30% ! Autant dire une fortune potentielle d’économisée au niveau national. L’idée général est simple. Adapter le niveau de chauffage de votre maison en fonction de la météo, de la présence de personnes dans la maison ou encore de scénarios pré-établis. La différence se fait donc sur la quantité d’options disponibles, la compatibilité ou encore le niveau d’économie estimé. 

Aux origines du thermostat intelligent

On va éviter de remonter jusqu’aux origines du feu. A l’époque déjà, les premiers hommes à avoir domestiqué cette source de chaleur, ont inventé des systèmes de récupération de l’énergie perdue. Mais on peut en revanche s’appesantir un peu plus sur le 19e siècle. . C’est à cette époque qu’est née l’idée de contrôler automatiquement un système de chauffage. On utilisait alors un bilame qui activait un interrupteur pour couper ou activer la chaudière. Pour les scientifiques de l’époque, l’idée de base est alors de maintenir la température à un niveau constant.

thermostat domotique feu

Mais cette logique a ses limites. Selon si l’on est sous une couette ou en train de regarder un film, la température nécessaire pour que l’on soit à l’aise n’est pas la même. C’est ce qui a poussé à l’apparition des thermostats programmables. Une température plus élevée pendant la nuit et qui baisse pendant la journée quand la maison est vide. Mais même ce système à ses limites. Il faut définir manuellement les plages horaires et en cas de retour imprévu patienter pour que la température revienne à un niveau normal.

Un thermostat domotique, pour quoi faire ?

C’est là qu’interviennent les nouvelles technologies et les avantages des objets connectés. Un thermostat connecté permet plus de réactivité pour votre machine. La plupart d’entre eux sont aussi capables de s’auto-programmer en fonction de vos habitudes. Par ailleurs, ils ont le bénéfice d’être plus “user friendly”. Il est plus facile de programmer à partir d’une tablette, d’un écran tactile ou de son smartphone que sur un boîtier fixé au mur. Pouvoir contrôler à distance son chauffage est un luxe que l’homme de Néandertal nous envierait sans aucun doute ! Enfin, les thermostats connectés bénéficient aussi souvent d’une adaptation à la météo extérieure. En hiver, il peut ainsi relancer le chauffage de façon anticipée pour que votre logement atteigne la température fixée à votre retour.

Une seconde distinction arrive ensuite. Un thermostat connecté est pensé pour être autonome et indépendant. L’étape suivante est le thermostat domotique. Celui-ci doit pouvoir s’insérer dans une solution plus complète. L’idée est alors de pouvoir l’intégrer à des scénarios complexes, de le faire interagir et réagir avec les autres objets connectés de votre maison. Par exemple, vous sortez de votre maison et de façon automatique, le chauffage baisse, les serrures se ferment et toutes les lumières s’éteignent. Le principal avantage ici est de pouvoir effectuer tous les réglages de façon synchronisée. Pour peu que l’objet connecté utilise le “machine-learning”, il apprendra aussi de vos habitudes et sera ainsi plus pratique pour vous.

Pour terminer, à l’heure de choisir votre thermostat connecté, un élément important doit être vérifié. Certains modèles ne sont pas compatibles avec tous les systèmes de chauffage. Que vous tournez au fioul, au gaz ou à l’électrique, le meilleur thermostat domotique pour vous ne sera pas forcément le même.

Trois modèles de thermostat domotique de qualité

qivivo thermostat domotique

Nest. C’est sans doute l’un des meilleurs modèles disponible sur le marché. Bien sûr, cette qualité à un prix. Comptez 249 € pour le thermostat domotique de Nest. Ses capteurs détectent la température bien sûr mais aussi l’humidité, les mouvements à distance ainsi que la lumière ambiante. Grâce à ses données, il fixe une température cible et s’ajuste tout seul pour l’atteindre. Vous le modifiez pendant la journée ? Il enregistre vos changements pour les analyser ensuite et s’auto-régler selon vos critères.

Qivivo. Des trois que l’on retient pour cet article, c’est le petit français.  Vendu 149, 90 €, c’est un modèle qui a l’avantage d’être réellement intelligent. Il permet un contrôle à distance multi-utilisateurs, une géolocalisation et jusqu’à 10 programmations horaires. Vous n’aimez pas perdre du temps à l’installation ? Ce modèle est fait pour vous. Tout sera prêt en environ 15 minutes. Enfin, gros point positif, il est compatible avec de nombreux systèmes de chauffage (électrique, gaz, fioul, bois, pompe à chaleur).

Norm. A l’heure actuelle, il s’agit probablement du thermostat domotique le moins cher. Il ne vous coûtera que 73 €.  Il vous de contrôler votre thermostat à distance, de définir la programmation horaire de votre choix ou encore de s’allumer ou s’éteindre en fonction de votre proximité de la maison. Seul défaut finalement, il nécessite d’autres capteurs pour agir de façon 100% efficace.

Pour y voir plus clair entre les différents modèles sur le marché, n’hésitez pas à consulter notre comparatif. Chaque thermostat domotique y est passé à la loupe : points forts, points faibles et bien sûr le prix. Vous aurez ainsi toutes les informations nécessaires pour bien faire votre choix !