Accueil / CES 2019 / Las Vegas va construire un tunnel The Boring Company pour le CES 2021

Las Vegas va construire un tunnel The Boring Company pour le CES 2021

CES 2021 projet The Boring Company transport visiteurs

Le projet The Boring Company a été sélectionné et devrait être opérationnel pour le  CES 2021 à Las Vegas. L’entreprise d’Elon Musk va creuser un tunnel pour le transport des visiteurs du salon.

Quand la technologie rencontre le monde de la technologie. Le Consumer Electronic Show ouvre grand ses portes à Elon Musk et son entreprise de transport urbain sous-terrain  pour le CES 2021.

CES 2021 The Boring Company

Objectif 2021 pour The Boring Company

L’idée de ce projet, assez révolutionnaire, est de construire un petit système de transport qui serait limité à l’intérieur du centre de convention. Pas question ici de prévoir des déplacements en ville ou des liaisons avec l’aéroport. Toutefois, The Boring Company pourrait étendre ensuite le réseau plus largement dans la ville. Du côté du comité organisateur du CES, on considère tout simplement que le système constituera une attraction à lui seul. Il faudra toutefois attendre un vote final prévu pour le 12 mars. Selon les premières estimations, le projet de transport sous-terrain devrait coûter entre 30 et 55 millions de dollars.

The Boring Company aurait aussi obtenu le contrat grâce à un budget beaucoup plus réduit que la concurrence. Selon les premiers calculs, la construction ne devrait pas prendre plus d’un an. C’est une version un peu plus complexe que le tunnel présenté en décembre dernier à San Francisco.  On ignore surtout quels types de véhicules pourraient être prévus, des trams avec 16 places ou encore des véhicules Tesla modifiés seraient notamment étudiés. Chaque année, environ 1 millions de personne se rendent dans le gigantesque site de la convention.

Sources & crédits Source : The Verge - Crédit : https://www.theverge.com/2019/3/6/18252302/boring-company-las-vegas-dig-plans-2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.